Brexit : Des milliers de formulaires de vote par correspondance incitent à voter pour le maintien dans l’UE

Se dirige-t-on vers un scénario à l'autrichienne pour le référendum sur le Brexit du 23 juin prochain ? On se souvient de l'augmentation très suspecte du nombre de votes par correspondance entre les deux tours de l'élection présidentielle en Autriche qui causa la défaite du candidat du FPÖ, Hofer. Une variante du même scénario pourrait se mettre en place outre-manche. Lu sur le site de l'UPR :

Vote-Remain-brexit"Comme récemment pour l’élection présidentielle en Autriche, ce sont plusieurs centaines de milliers d’électeurs britanniques – et sans doute même plusieurs millions – qui s’apprêtent à voter par correspondance au référendum du 23 juin pour ou contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Il faut savoir en effet que le vote par correspondance est très développé outre-Manche, et que les collectivités locales participent à ces opérations.

Or un énorme scandale vient d’éclater hier lundi 30 mai à ce sujet, qui a bénéficié de la couverture du journal « The Telegraph ». Des dizaines de milliers d’électeurs de Bristol ont reçu – inséré dans l’enveloppe électorale comprenant les professions de foi pour ou contre la sortie de l’UE – un « guide » explicatif sur la façon de voter par correspondance ; et ce guide suggère de façon graphique subliminale de voter en faveur du maintien dans l’UE. Le dessin invite en effet sans vergogne les électeurs à cocher la case « Rester dans l’UE » !

Bien entendu, la municipalité de Bristol joue les Sainte-Nitouche et plaide en faveur d’une action purement fortuite et sans conséquences. C’est évidemment un nouveau mensonge. Car nombreux sont les électeurs par correspondance qui sont des personnes âgées dépendantes, en situation de vulnérabilité, et qui peuvent se laisser influencer par un dessin leur indiquant quelle case doit être cochée.

La volonté d’influencer sournoisement les électeurs est d’autant plus patente et grave que le scrutin s’annonce serré. Il suffirait que 2 à 3% des destinataires se laissent prendre au piège pour que cela provoque un surcroît de 120 000 à 180 000 voix en faveur du maintien dans l’UE si le nombre de votes par correspondance atteint les 6 millions, comme ce fut le cas l’an dernier pour les élections générale au Parlement britannique.

Du reste, la municipalité de Bristol a indiqué que c’était sans conséquences mais elle a décidé, devant le tollé provoqué, de mettre au pilon les 5000 formulaires qu’elle n’avait pas envoyés, 47000 ayant déjà été expédiés. Du reste, aussi, il est « curieux » que ces « hasards » fonctionnent toujours dans le même sens…. Le scandale est en train de prendre une ampleur nationale car les électeurs découvrent les uns après les autres que ce formulaire trompeur est en cours de diffusion à travers tout le pays.

Nous avons ici une nouvelle fois la preuve que les européistes sont des tricheurs et des anti-démocrates et que l’européisme est une idéologie pernicieuse, d’essence dictatoriale et totalitaire."

Commentaires (1)

Les Anglais devraient se tourner vers la France pour comprendre ce qui s'est passé depuis qu'elle est dans l'U.E. !

La pression sur le peuple et les petites entreprises est devenue inadmissible. Depuis 2010, 44 nouvelles taxes ont été mises en place. Il y a eu plus de 30 milliards d'€ de hausse fiscale sous Sarkozy et au moins 80 milliards avec Hollande.
https://vimeo.com/169370832

On ne compte plus le nombre de suicides, de sociétés fermées, de chômeurs…. Bref, tout le contraire de ce que l'Union Européenne promettait. Pourtant, chose incroyable, au colloque de Béziers, pas un mot sur l'opportunité d'un Frexit. Le magicien d'OZ a bien une double personnalité ! Heureusement qu'il y a l'UPR pour traiter d'une manière un peu plus sérieuse l'actualité. Marine Le Pen ne fait malheureusement pas le poids face à ces tricheurs européens.

Rédigé par : Eloïse | 6 juin 2016 12:07:23
____________________________________

Laisser un commentaire