Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Nouveaux médias

Bonne fête à tous les journalistes

Sfds_1C’est en effet aujourd’hui la saint François de Sales, saint patron des journalistes. Qu’il soit pour chacun, source d’exemple et d’inspiration.
Une vie et des oeuvres (téléchargement gratuit ici) à (re)découvrir dont on extrait fréquemment ces citations parmi les plus connues :

"Le bruit fait peu de bien, le bien fait peu de bruit".
"Un saint triste est un triste saint".

Et au fait, à quand un saint patron pour les blogueurs?

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

14 commentaires

  1. Attention à vos lecteurs tradis ! C’est aujourd’hui la saint François de Sales dans le nouveau calendrier, l’ancien le fête le 29 janvier.
    Notre plus jeune étant confié au patronage de ce grand saint, je ne souhaite pas du tout le voir apprendre par hasard qu’il pourrait avoir deux tours de cadeaux.
    Heureusement il ne sait pas encore lire…
    Cela dit, je ne vois pas de mal à fêter deux fois les journalistes qui bénéficient vraiment au ciel d’une assistance de pro.

  2. Et si on s’en choisissait un? Que chaque blogueur en propose un…

  3. Pour le saint patron des blogueurs, il me paraît difficile de trouver mieux que… saint François de Sales. Il a été fait patron des journalistes parce qu’il publiait des textes courts sur des feuilles volantes. Cela me paraît correspondre davantage à l’idée de la note publiée sur un blog qu’à celle d’un journal. C’est aux journalistes de proposer un autre saint patron…

  4. Textes courts sur des feuilles volantes…
    Vous avez déjà fait des cocottes en papier, vous, avec des notes de blog ?
    Poser la question…
    Cela dit, je ne vois pas de différence entre l’article de blog et l’article de journal (quand il est rédigé par un journaliste professionnel, en tout cas : protégeons notre métier).
    Suggestion quand même : Saint Maximilien Kolbe, patron de la presse écrite et imprimée, ça vous va ?

  5. St Isidore de Seville a été déclaré saint patron de l’internet par le Vatican.
    Ecrivant sans relâche sur de nombreux sujets, il pourrait également convenir au bloggeurs !
    Et pourquoi pas St Thomas d’Aquin, grand intellectuel qui aimait “ferrailler” avec ses adversaires ?

  6. Il y a Saint Pierre… aux liens !

  7. Plutôt saint Gabriel, pour l’immédiateté du message.

  8. Pour le saint patron des blogueurs, je crois que les américains ont choisi saint Jérôme dont voici une image :
    http://photos1.blogger.com/blogger/3298/2318/1600/Saint%20J%3F%3Fr%3F%3Fme.jpg
    Pourquoi ? je ne sais pas exactement mais j’aime beaucoup cette petite phrase : « Je suis né chrétien, de parents chrétiens. Dès le berceau, je fus nourri du lait catholique. »
    Mais je pense que sa verve et son caractère tranché en fait un bon saint patron. les blogs ne font pas dans le politiquement correct et se mettre sous la protection d’un docteur de l’eglise est tout à notre honneur…

  9. Je rajoute quelques liens d’explications pour le choix de saint Jérôme “in english” :
    http://www.splendoroftruth.com/curtjester/archives/005631.php
    http://amywelborn.typepad.com/openbook/2006/09/st_jeromeand_ot.html

  10. Dans le calendrier traditionnel de la confédération bénédictine la fête de saint François de Sales est aussi le 24 janvier. Comme le mari de Jeanne Smits est fou des bénédictins (et pour cause), elle ne coupera pas à deux tours de cadeaux!

  11. J’ai une autre idée. St François de Sales comme saint patron en attendant la canonisation d’un de nos chers journalistes du salon beige…

  12. C’est surtout le patron des savoisiens !

  13. à Prof.FP
    Dans le bréviaire bénédictin traditionnel, la fête de saint François de Sales est le 29 janvier.

  14. Je souscris à la proposition d’Yves Daoudal, d’autant que les exigence de charité, et de sagesse promue par Saint-François de Sales est indispensable à l’exercice du blog afin de ne pas tomber dans le travers rappelé par notre Pape Benoît XVI :le risque de voir affiblies nos capacité de sens critique du fait de la surabondance des information et de leur vitesse de circulation.
    Que nos amis journalistes de bonne volonté n’y voient point une malsaine concurrence mais au contraire une saine et bienvenue émulation.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!