Bonne nouvelle : Pie XII peut être béatifié

Le Pape peut en effet signer le décret de béatification de Pie XII et le postulateur de la cause annonce que Benoît XVI "n'est absolument pas" contre Pie XII qu'il "admire et estime
notamment pour ce qu'il a fait en faveur des juifs
". Celui-ci ajoute :

"Des "représentants des organisations juives ont expliqué clairement (au
pape) que s'il faisait quelque chose en faveur du pape Pacelli (Pie
XII) les rapports entre l'Eglise catholique et les juifs seraient
compromis de façon permanente et définitive
".

Au delà de l'importance que ces organisations non catholiques accordent  à la béatification, Benoît XVI a été "impressionné" par ces prises de position et a donc décidé de ne pas encore signer ce décret car "il veut faire
le maximum pour améliorer les rapports avec les juifs et cela est tout
à fait louable".
On reconnaît là la bonté et la patience du Saint-Père : il prendra le temps de s'assurer que la vérité  historique sur Pie XII soit connue de tous. La mauvaise nouvelle, c'est d'être obligé d'attendre que tout le monde ait compris…

24 réflexions au sujet de « Bonne nouvelle : Pie XII peut être béatifié »

  1. AncillaDomini

    Dans ce cas, j’ai bien peur qu’on attende longtemps… même s’il est vrai que la béatification immédiate de S.S. Pie XII, en l’état actuel des choses, jetterait de l’huile sur le feu…
    Si l’Eglise voulait faire confiance à ses chefs…

  2. philippe

    Tout le monde n’a pas compris et tout le monde ne comprendra pas. Si des représentants d’organisations juives se permettent de s’immiscer dans une affaire intrinsèquement catholique qui ne les regarde pas et avec des prises de position aussi radicales, il ne faut pas se leurrer. Pour ma part, la réponse du Pape devrait être aussi radicale. Je ne vois pas les juifs orthodoxes accepter une prise de position aussi radicale d’un représentant catholique pour une question purement religieuse les concernant. En conséquence, l’intolérance ne se situe pas du côté du Saint Père et en la matière sa tolérance s’assimilerait à de la faiblesse.

  3. jp

    On ne peut que louer la patience et la bonté de notre Pape, mais en d’autres circonstances récentes, il a montré qu’il savait passer outre l’opinion de certains.
    Les intimidations de quelques irréductibles ne cesseront a priori jamais, et ce n’est plus de la patience qu’il faudra, mais de la résignation.
    Mais, bon, le Pape, ce n’est pas moi et et lui sait beaucoup mieux ce qu’il faut ou ne pas faire!!Alors, comme toujours, je lui fais confiance.

  4. Boris

    Certes, mais la Sainteté d’une personne n’attend pas sa proclamation officielle, qui n’est qu’une reconnaissance d’un état de fait.
    Nous pouvons déjà demander l’intercession de ce grand pape.

  5. Marc

    “La mauvaise nouvelle, c’est d’être obligé d’attendre que tout le monde ait compris…”
    En fait, la vraie mauvaise nouvelle, c’est que certains ne VEULENT pas comprendre. Le Saint-Père risque d’attendre longtemps.
    Mais ce n’est pas grave : l’Eglise a l’éternité devant elle, car elle est guidée par le Dieu Trine et Un.

  6. HB

    AncillaDomini,
    Bien d’accord avec vous.
    Mais mettre de l’huile sur le feu est parfois nécessaire pour purifier et vivifier la Foi!
    De plus il me semble bon que la politique de l’Eglise se fasse au Vatican, plutôt qu’à Tel Aviv!

  7. kensing

    Je pense qu’il agit avec Grande sagesse
    Déjà que l’Eglise se trouve dans une situation discriminatoire dans différente zone du Monde (et en France, je m’attends à avoir le port de la Croix en écusson d’ici quelques années…)
    Il ne faut pas oublier qu’il y a des enjeux Politique en Israël (les droits fiscaux des établissements catholiques..)
    Que le Saint Père a eu le droit à des partis Médiatiques extrêmement peu favorable (la Petite Fille au Brésil, le Préservatif, Williamson,…)
    Les Loups Le guettent
    Mais la vérité est en train de sortir, il y a de plus en plus de livre en faveur de Pie XII et donc ceci n’ai qu’une question de Temps (et l’Eglise est éternel)
    A noté qu’il est bon de voir que Pie XII est déjà (dans le fond) Béatifié (vu qu’il ne reste “plus“ que la signature du Saint Père)
    @Boris je suis d’accord avec vous.

  8. Counet

    Il y a quatre vertus cardinales: la prudence, la tempérance, la force et la justice. Le problème, c’est de choisir les quatre en même temps. Je n’aimerais pas être à la place du pape. Faisons-lui confiance.

  9. Torquemada

    Si c’était attendre pour que tout le monde comprenne, ce serait illusoire… mais attendre l’apaisement et l’approfondissement du travail historique sur la question Pie XII, c’est très sage! Franchement, il n’y a pas le feu.
    Faites donc confiance au pape…

  10. Jacques

    je pense que l’on ne peut que louer la prudence du St Père et ce même si l’on ronge notre frein. Il a prouvé depuis 2005 qu’il était tout sauf mou et je pense que les choses viendront plus vite qu’in ne croit.

  11. Exupéry

    Tout le monde n’a pas compris et ne “comprendra” pas. Parce qu’ils ne veulent pas accepter une vérité qui gène leurs ressentiments égarés. La mauvaise foi ne peut être éclairée – sauf miracle – elle ne peut qu’être contournée.

  12. Désiré

    Pie XII peut être béatifié ou non ? Votre information va à l’opposé de La Croix, je ne comprends pas…
    [Non, il s’agit de la même information, mais présentée autrement. La Croix dit : Pie XII ne sera pas béatifiée puisque le Pape ne veut pas signer.
    Je dis : Pie XII peut techniquement être béatifié puisque le décret est prêt. Mais le Pape ne signe pas pour l’instant.
    tout est question d’interprétation et… d’intention! Lahire]

  13. iktus310

    Ceux qui sont déjà convaincus de la sainteté de Pie XII – et ils ont raison – peuvent le prier sans attendre, comme l’a dit Boris plus haut.
    La canonisation officielle par l’Église est un événement porteur de conséquences plus larges. Le but n’est pas de dire si Pie XII est saint ou non. Le but est de servir Dieu et les âmes des hommes de notre temps, d’aider à leur conversion. Savoir si la canonisation de Pie XII aujourd’hui ferait plus de bien que de mal est une question très délicate, c’est évident. Et pas seulement vis-à-vis de certains juifs hostiles mais aussi aux yeux du monde entier, y compris beaucoup de chrétiens. Le Saint Père Benoît XVI me paraît bien placé pour en juger, dans sa prudence. Je suggère donc un peu d’humilité avant de dire bruyamment ce qu’il devrait faire.

  14. Sybille

    Si notre Saint Père attend que tous les juifs reconnaissent l’inanité historique de l’accusation de certains des leurs contre Pie XII, nous devons craindre fortement qu’il ne soit aussi obligé de convertir aussi toute l’humanité à renoncer à se soumettre à la religion de la Shoah.
    Et ca ne va être facile ;c’est la religion d’Etat de la plupart des pays européens. A commencer par l’Allemagne et la France qui ont chacun leur tribunaux d’inquisition spécialisés contre ceux qui professent l’hérésie.
    S’il faut attendre aussi que la vérité historique sur laquelle se fonde cette nouvelle religion, soit aussi admise par tous et dans tous ses “gros” détails, j’ai bien peur que même le comportement des dirigeants actuels de la Fraternité Saint Pie X concernant cette religion ne soient à revoir.
    Il faudrait que notre Saint Père mette donc certains points (qui ne sont pas tous des détails-je m’empresse de le préciser) à l’ordre du jour des discussions théologiques entre Rome et la Fraternité.
    http://nitoglia.blogspot.com/2009/05/le-cas-williamson-i.html

  15. Feanor

    Ce qui est honteux surtout c’est le manque de reconnaissance de certains membres de la religion juive face à l’aide apporté par le Pape; puis au silence demandé par cette même religion car les incitations du Pape à aider les juifs n’étaient pas bien vu des allemands.
    De plus sur les juifs protégés au Vatican n’oublions pas que le grand rabbin de Rome s’est convertis ……..
    La mauvaise fois est donc un peu voulue à moins qu’il ne s’agisse d’une ignorance coupable vu le nombres de descendant de témoins qui peuvent parler de leurs ancêtres.
    Puisse le Saint Esprit éclairer le Saint père.

  16. olivier

    Notre Seigneur Jésus Christ veille sur toutes ses brebis. Restons dans la prière et faisons Lui confiance pour que les coeurs fermés se brisent de l’interieur et se convertissenT. Lui seul connais le temps utile et l’Esprit Saint le communique au successeur de Pierre. Nous devons tout faire pour l’Eglise et le Saint Père sauf rester aveuglé par ntre vision humaine. Revetons nous de l’Amour du Christ et prions.

  17. michel

    A la différence de ses détracteurs, l’Église ne redoute pas la lumière faite sur les événements qui la mettent en cause. Partant de ce principe que l’histoire sert à certains d’instrument pour favoriser la haine et la violence, en particulier en matière religieuse, la Fondation Pave the Way dont le Président, M. Krupp, est lui-même juif, a organisé un symposium ayant pour objet de clarifier le rôle de Pie XII pendant la guerre, sans illusion d’ailleurs, conscient du poids des préjugés qui existent en ce domaine. Cette Fondation a publié sur son site un dossier très important intitulé Enquête sur le pontificat du Pape Pie XII, dans lequel elle livre des interviews accordés par des personnages clés, en particulier Mgr Giovanni Ferrofino, 96 ans, qui témoigne de l’application des instructions qu’il a reçu du Pape en ce domaine, du Père Peter Gumpel, s.j., historien du Vatican, de M. Martin Gilbert, historien de la deuxième guerre mondiale et de Mgr Sergio Pagano, Préfet des Archives secrètes du Vatican.

  18. Gaël

    “Ma mauvaise nouvelle, c’est d’être obligé d’attendre que tout le monde ait compris…”
    Lesdites institutions ont parfaitement compris. Mais leurs intérêts politiques impliquent que le pape et la Sainte Église soient des salauds.
    Ils ne reconnaitront pas la vérité, tout simplement.

  19. PK

    À tous ceux qui se plaignent que les juifs se mêlent de nos affaires internes (au même titre que les musulmans et les laïcs).
    C’est une EXCELLENTE nouvelle. Seule la Vérité dérange.
    Vous connaissez les affaires internes juives ? Musulmanes ? maçoniques ?
    Non. Tout le monde s’en fout (ou peu s’en faut).
    Ce n’est pas le cas des catholiques : tout le monde en parle.
    C’est très bien. C’est la preuve de l’universalité de l’Église catholique.
    Ne vous plaignez pas mais plutôt appréciez ces critiques : c’est l’hommage du vice à la vertu (ou de Satan au Seigneur) : c’est l’ordre naturel des choses.

  20. Ludovic

    Je suis aussi bien d’accord avec PK.
    Une autre réflexion: il vaudrait mieux que Benoit XVI continue à attendre pour le faire, car cela ne serait pas compris dans l’opinion. Certes, ce n’est pas une raison suffisante, mais dans ce cas là (contrairement au préservatif ou aux relations avec les Lefebvristes), le bien produit par cette béatification ne me semble pas être suffisant pour justifier une nouvelle campagne de diffamation contre l’Eglise et Benoit XVI.
    On me dira: il peut attendre longtemps ! Je pense qu’effectivement il vaudrait mieux attendre que les derniers survivants de cette époque soit décédés. Le temps de Dieu n’est pas le notre.
    [C’est cette prudence qui appartient au Pape seul comme cela a été rappelé pour tous : https://www.lesalonbeige.fr/save/Images-TYPEPAD/bonne-nouvelle.jpge-xii-peut-%C3%AAtre-b%C3%A9atifi%C3%A9-2.html
    Lahire]

Laisser un commentaire