Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religion / Valeurs chrétiennes : Famille

Bonne Fête des Pères

Une fois n'est pas coutume, votre Salon va fêter la fête des Pères. J'entends déjà quelques murmures et grincements de dents: "cette fête est commerciale", "la vraie fête des Pères, c'est la Saint Joseph", "je refuse de fêter la fête du parent 2" … etc… 

Pour mettre tout le monde d'accord, allons au fond des choses, et, au-delà des Pères, fêtons LE Père. Aujourd'hui, c'est en effet la fête de la Sainte Trinité, mystère central de la foi catholique, où le Père est révélé à la fois par le Fils et par l'Esprit. Quelques extraits du Catéchisme de l'Eglise Catholique :

239 En désignant Dieu du nom de " Père ", le langage de la foi indique principalement deux aspects : que Dieu est origine première de tout et autorité transcendante et qu’il est en même temps bonté et sollicitude aimante pour tous ses enfants. Cette tendresse parentale de Dieu peut aussi être exprimée par l’image de la maternité (cf. Is 66, 13 ; Ps 131, 2) qui indique davantage l’immanence de Dieu, l’intimité entre Dieu et Sa créature. Le langage de la foi puise ainsi dans l’expérience humaine des parents qui sont d’une certaine façon les premiers représentants de Dieu pour l’homme. Mais cette expérience dit aussi que les parents humains sont faillibles et qu’ils peuvent défigurer le visage de la paternité et de la maternité. Il convient alors de rappeler que Dieu transcende la distinction humaine des sexes. Il n’est ni homme, ni femme, il est Dieu. Il transcende aussi la paternité et la maternité humaines (cf. Ps 27, 10), tout en en étant l’origine et la mesure (cf. Ep 3, 14 ; Is 49, 15) : Personne n’est père comme l’est Dieu.

240 Jésus a révélé que Dieu est " Père " dans un sens inouï : Il ne l’est pas seulement en tant que Créateur, Il est éternellement Père en relation à son Fils unique, qui éternellement n’est Fils qu’en relation au Père : " Nul ne connaît le Fils si ce n’est le Père, comme nul ne connaît le Père si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut bien Le révéler " (Mt 11, 27). […]

266 " La foi catholique consiste en ceci : vénérer un seul Dieu dans la Trinité, et la Trinité dans l’Unité, sans confondre les personnes, sans diviser la substance : car autre est la personne du Père, autre celle du Fils, autre celle de l’Esprit Saint ; mais du Père, du Fils et de l’Esprit Saint une est la divinité, égale la gloire, coéternelle la majesté " (Symbolum " Quicumque " (DS 75).

Le père terrestre, uni à son épouse et dont l'amour mutuel s'incarne dans les enfants, est donc une image du Père au sein de la Sainte Trinité. C'est certainement cette image que notre époque cherche à faire disparaître à travers le drame du divorce, du pseudo "mariage pour tous", du gender et du féminisme mal compris: en s'attaquant aux pères, on s'attaque directement à Dieu.

Alors … bonne fête des Pères, Messieurs !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]