Bannière Salon Beige

Blogs

Les oeufs de crapauds verts plus importants qu’un enfant qui naît !

Un communiqué du CFJD porte à notre connaissance l’arrêt de la cours d’appel de Toulouse du 17 mai 2005 à propos d’un enfant mort pendant l’accouchement.
Se basant sur de précédentes jurisprudences, cet arrêt affirme que même à supposer les fautes du médecin, elles "n’ont pu, en tout état de cause,  constituer un délit" car "l’enfant à naître n’a, en l’espèce, jamais eu d’existence"! Rappelons que l’enfant était en train de naître!

Outre l’illogisme dans les termes de l’arrêt, nous sommes dans une situation où même certaines espèces végétales ou animales sont mieux protégées que les êtres humains. Ainsi, si vous écrasez par inadvertance des oeufs de "crapauds verts" vous risquez jusqu’à six mois d’emprisonnement ! Par contre si vous tuez l’enfant en train de naître vous n’avez rien détruit!

Ainsi, par cet arrêt, si un médecin blesse un enfant dans le ventre de sa mère il a intérêt à ce que cet enfant meure afin de ne pas être poursuivi.

A l’heure où le terrorisme déploie ses horreurs à Londres et dans le monde, il en est un tout aussi pervers qui détruit des milliers de vie et qui sévit sous couvert de la Loi. Lorsque la vie des plus petits n’est plus respectée…

Il est grand temps que la femme enceinte et l’enfant qu’elle porte soit réellement protégés !

François Tievre

L’Eglise catholique dans le sud Caucase

Ambassadeur du Vatican auprès des trois républiques du Sud-Caucase depuis 2002, Monseigneur Gujerotti est le troisième nonce apostolique dans la région depuis la chute de l’empire soviétique. Il dirige à présent la nonciature qui s’est ouverte à Tbilissi (Géorgie) en 1992.

Dans une interview, il raconte que l’Eglise catholique est présente en Géorgie depuis le IIIe siècle. L’avènement de l’URSS a signé l’interruption officielle des activités ecclésiastiques. Jusqu’à la période communiste, la Géorgie comptait de 90 à 100.000 catholiques. Après la persécution, il n’y a plus aujourd’hui qu’un seul prêtre géorgien en Géorgie, les autres étant des Polonais et des Italiens. La communauté catholique de Géorgie est aujourd’hui divisée en trois rites : les catholiques romains, arméniens et assyriens.

Malgré la chute du communisme, le catholicisme n’est pas libre. Les églises restent fermées ou sont appropriées par des orthodoxes. La religion doit trouver une place dans la société géorgienne. Pour cela, il faut comprendre ce qu’est la religion et son rapport à la loi. Un sujet qui est ici tout à fait nouveau puisque la seule conception de la religion qui ait existé jusqu’à présent est celle de l’Etat marxiste athée. L’Eglise catholique n’existe pas comme sujet de droit et donc sa structure n’est pas reconnue, l’évêque est un citoyen privé, les biens de l’Eglise sont aux noms des prêtres ou de personnes privées. L’Eglise n’existe pas comme telle.

Pour information, le ministre des affaires étrangères de Géorgie, Salomé Zourabichvili, a la nationalité française et a longtemps travaillé pour la France (qui continue de lui verser un salaire) comme ambassadeur… en Géorgie.

Michel Janva

Alerte terroriste à Londres

Deux semaines après les attentats du 7 juillet, le chef de la police londonienne Ian Blair a annoncé jeudi qu’il y avait eu quatre explosions ou tentatives d’explosions dans la capitale, parlant d’incidents "très sérieux". Trois stations de métro ont été évacuées et les vitres d’un bus ont été soufflées. Le conducteur du bus N.26 a entendu une détonation. Il est monté à l’étage de son bus où il a constaté que les vitres avaient été soufflées. Toutefois, la structure du bus est restée intacte et aucun blessé n’a été signalé

Selon lui, il s’agissait d’explosions "plus petites que la dernière fois, mais nous n’en connaissons pas encore toutes les implications". "Pour le moment, le nombre de victimes semble être très faible dans ces explosions". La police des transports britannique a annoncé qu’une personne avait été blessée à la station de métro de Warren Street, site de l’un de ces incidents.

Des policiers portant des tenues de protection chimique se sont rendus à la station de métro de Warren Street. La police s’est également rendue dans un hôpital londonien à la recherche d’un homme portant une chemise bleue, avec des fils dépassant d’un trou, au niveau du dos. Les stations concernées sont celles d’Oval, Warren Street et Shepherds Bush. La circulation sur les Victoria et Northern lines a été brièvement interrompue. (source : AP)

Michel Janva

4 explosions à Londres

Le chef de la police de Londres confirme qu’il y a eu quatre explosions dans la capitale. Il appelle les Londoniens à ne pas se déplacer.

Benoît XVI, à plusieurs journalistes lui demandant hier son opinion sur les attentats perpétrés à Londres, a répondu : "S’il est vrai que le terrorisme est irrationnel", et par conséquent insensible aux  offres de dialogue, le dialogue  doit rester "un élément fondamental, un cri d’alarme, une invitation à abandonner le terrorisme". Il a en outre insisté sur l’importance "de prier afin que la volonté opposée à la violence de par le monde, clairement manifeste, prévale et se renforce". (source : VIS)

MJ

Londres : métro + bus ?

Les fenêtres d’un bus londonien à impériale ont été soufflées, annonce l’opérateur du réseau des bus.

MJ

Nouveaux attentats à Londres ?

La police britannique fait savoir que les services d’urgence ont été dépêchés dans trois stations du métro de Londres, Oval, Warren Street et Shepherd’s Bush. Un témoin a déclaré qu’une explosion de faible puissance avait fait voler en éclats un sac à dos dans le métro londonien. D’autre part, une bombe remplie de clous aurait explosé dans la station de métro Warren Street à Londres, a-t-on déclaré de source proche de la compagnie de transport du métro. De même source, on déclarait qu’un tir avait été signalé, mais l’on ne précisait pas à quel endroit.

Une personne a été blessée à la station de métro de Warren Street. Selon un témoin interrogé par la chaîne de télévision Sky News, un Italien a rapporté avoir vu un sac-à-dos exploser. "Il a dit qu’un homme portait un sac à dos et que le sac-àdos a soudain explosé. C’était une petite explosion mais suffisante pour ouvrir le sac. L’homme s’est alors exclamé comme si quelque chose avait raté."

MJ

Terrorisme, Pakistan et écoles coraniques

Yves Daoudal revient sur la naïveté des dirigeants occidentaux face au problème réellement inquiétant qu’est l’Islam :

Les attentats de Londres ayant été commis par des terroristes d’origine pakistanaise, Tony Blair a découvert le problème des madrassas, annonçant qu’il "étudie la possibilité d’organiser une conférence qui réunirait quelques-uns des principaux pays très impliqués dans le sujet, pour essayer d’adopter une action concertée à travers le monde pour supprimer ce type d’enseignement extrémiste".

Ce propos, comme ceux de nos propres dirigeants sur l’islam, relève d’une ignorance totale de l’islam et des pays musulmans. Tony Blair participe à la guerre en Irak au nom de la lutte contre le terrorisme. Les Etats-Unis et leurs harkis britanniques ont renversé le régime irakien qui luttait contre Al-Qaïda et ont fait de l’Irak le principal terrain d’expérimentation et d’entraînement du terrorisme. Et voici que les terroristes de Londres ne viennent pas d’Irak, mais du Pakistan, grand allié des Etats-Unis dans la guerre contre le terrorisme. Comme il faut ménager le Pakistan, dont on a besoin dans la coalition, et qui possède, lui, des armes de destruction massive, on imagine de le faire participer à une action concertée contre l’enseignement extrémiste.

Au lieu de raconter n’importe quoi, il faudrait examiner la réalité. Premièrement, qu’est-ce qu’une madrassa ? Ce mot signifie école en arabe. Dans un pays non arabophone comme le Pakistan, il désigne forcément une école coranique. Mais qu’est-ce qu’une école coranique, sinon une école où l’on apprend le Coran ? Or dans le Coran il y a des versets qui appellent au jihad, qui donnent l’ordre de combattre les mécréants, de tuer les chrétiens. Soulignons que les madrassas accueillent gratuitement les enfants à partir de cinq ans.

Deuxièmement, il faut prendre conscience du phénomène des madrassas au Pakistan. En 1947, lorsque le pays accéda à l’indépendance, il y en avait quelques dizaines. En 1988, selon un rapport du gouvernement pakistanais, il y en avait 2.891. Aujourd’hui, il y en a plus de 10.000, peut-être 12.000. Elles sont financées par l’Arabie saoudite (autre grand allié des Etats-Unis dans la guerre contre le terrorisme) et les autres monarchies pétrolières. Chacun savait que le régime taliban d’Afghanistan avait pour vivier les madrassas pakistanaises (le mot arabe taleb signifie étudiant). Les Etats-Unis ont mis fin à ce régime, mais pas à sa base (qaïda en arabe), tranquillement installée au Pakistan.

Troisièmement, il ne faut pas se voiler la face en prétendant que les madrassas qui dispensent un enseignement ‘extrémiste’ sont très minoritaires et qu’il suffirait donc de les fermer pour éliminer le problème. Même si 1% seulement des madrassas formaient des jihadistes, et si chacune d’entre elles n’en formait que 50 par an, cela ferait 5.000 terroristes créés chaque année. Et fermer les madrassas les plus extrémistes ne changerait strictement rien. Car il n’y aucune séparation idéologique entre les madrassas plus ou moins extrémistes et les madrassas plus ou moins modérées. L’islam est d’abord communautaire. Il y a seulement des différences d’accent sur tel ou tel point de la doctrine. On ne peut pas changer le Coran, et le jihad est au cœur du Coran.

On n’est pas obligé de privilégier le combat à mort contre les infidèles : lorsque la conquête est achevée, et quand l’islam en décrépitude s’abstient de nouvelles conquêtes, le jihad passe au second plan. Mais dès que l’islam se réveille, le jihad redevient fatalement ce qu’il est. Or l’explosion du nombre des madrassas au Pakistan est un indicateur du réveil de l’islam. Ce nombre a une vraie signification. Le nombre des madrassas dites extrémistes n’en a pas.

Michel Janva

De la féminisation de l’homme

La modification du code civil sur la filiation nous avait amené à parler de la mort du père et donc de la famille dans notre société rétrograde actuelle.

Dans le Figaro, Hélène Vecchiali, psychanaliste, s’inquiète à son tour de la féminisation des hommes : "Sans de vrais hommes, point de vraies femmes".
Cette réflexion mérite une attention toute particulière : malgré quelques écueils, elle rejette en douceur et dans un souci de vérité, les idées éculées de mai 68 sur la pseudo-libération de la femme (qui est plutôt une aliénation à la société de consommation), sur la famille, etc…
Elle ouvre les yeux sur la déchéance de l’homme, du père et du mari obtenue par celle de la femme. Car c’est bien de la place de la Femme et de la Mère que dépend en grande partie la place de l’Homme, du Mari et donc de la famille : voir l’importance d’Eve, de la Sainte Vierge, etc…

En fait, il convient à partir de ce texte de reposer la question de la vocation et de la dignité de la Femme et le rôle conséquent de la Famille dans la société. Une bonne lecture s’impose pour s’imprégner de la vraie pensée de l’Eglise sur ce sujet, loin des ragots et autres lieux communs véhiculés par les ignards : la magnifique lettre apostolique de Jean-Paul II "la dignité et la vocation de la femme", Mulieris dignitatem (texte ici, téléchargement à la date du 15 août 1988).

Lahire

Debré fait du rififi à l’UDF

Le député de Paris Bernard Debré (à ne pas confondre avec Jean-Louis, le président de l’Assemblée qui n’aime pas Sarkozy), apparenté UDF depuis son élection l’an dernier annonce qu’il va rejoindre le groupe UMP à l’Assemblée nationale. Remettant en cause la stratégie de François Bayrou, Bernard Debré explique dans France-Soir qu’il "ne peut pas accepter que l’UDF mette un pied dans l’opposition et un pied dans la majorité".

Il confirme cependant qu’il sera candidat à la mairie de Paris, mais rejette les partielles voulues par Sarkozy pour départager les candidats. En quittant l’UDF, il n’oublie pas d’aller faire du rififi à l’UMP…

Michel Janva

Paris plage et Boboland

Le Figaro n’y va pas de main morte en qualifiant la démagogie du khmer rose de Paris : "Paris-Plage apparaît comme une vision sociale-démocrate de la société de loisirs promise par Marx : à défaut de Grand Soir, le maire socialiste de la capitale peut déjà offrir à la population quelques après-midi de détente". Renouant avec la Rome décadente, il offre aux Parisiens du pain et des jeux, pour mieux cacher sa défaite face à Londres. Et l’auteur conclu : "avec Paris-Plage sans les JO, le roi n’est pas nu mais il est en slip de bain." Avec un maire de sable homosexuel en slip de bain, mieux vaut ne pas trop traîner sur les quais de Seine… Bienvenue à Boboland.

Michel Janva

15h30 : Paris-plage coûtera 1,2 millions d’euros. Il coûte cher le bobo !

L’affaire Danone

La tentative d’OPA de Pepsico sur la multinationale dite française Danone (comme l’équipe de France de football ?), provoque bien des remous dans la presse française, naïve au point de croire que nos politiciens ont les moyens de ‘faire quelque chose’. Infoguerre nous livre son analyse, critiquant sans ménagement nos médias trop peu informés des réalités du monde, où se déroule une guerre économique mondiale… :

"Il est clair que les Etats-Unis ont décidé de lancer une grande offensive pour conquérir le maximum de parts de marché dans ce secteur stratégique (…) par un rachat de des multinationales les moins bien défendues. C’est justement le cas de Danone. (…) Tous les coups sont permis, y compris les plus sournois. (…) L’avenir de l’industrie agroalimentaire française se jouera sur la concertation stratégique qui associera les politiques susceptibles de se hisser au niveau d’un Etat/stratège et les patrons patriotes qui ont compris les enjeux de la guerre économique que se livrent les puissances de l’après-guerre froide."

Michel Janva

Contre le Da Vinci Code, un spectacle de Vérité

Gd_logoA l’initiative des dominicains du Var, gardiens depuis 1275 du tombeau de Marie Madeleine à la Sainte Baume, un spectacle "Marie Madeleine, la robe pourpre", a été créé en réponse au Da Vinci Code pour rétablir la Vérité sur Marie Madeleine.

"Ce n’est pas une réponse point par point au Da Vinci Code, qui n’est
qu’un roman même si l’on peut s’étonner du crédit qui est donné à ce
livre
" déclare le frère Clair, ancien artiste lyrique et producteur du spectacle.
Rappelons que le Da Vinci Code, véritable tissu de mensonges et porteur d’une haine du Saint Siège et de l’Eglise, a été mis à l’Index.

Les Dominicains ont été rejoints dans ce très beau projet par la cantatrice Françoise Masset et le metteur en scène Yves Coudray. Un tiers du budget de 175 000 euros provient des subventions de la région PACA, du conseil général du Var et de la SACEM. Qu’ils en soient remerciés.

Trois représentations sont prévues et peuvent accueillir chacune 1500 spectateurs. Elles auront lieu le 22 juillet à Saint Maximin dans le Var, le 24 près de Toulon (Domaine de la Castille) et le 26 à Marseille. Réservations au 04 42 62 58 05.

Quand Benoît XVI  dit au cours de l’Angelus de dimanche dernier : "Les vacances sont, en outre, des jours pendant lesquels on peut se
consacrer plus longuement à la prière, à la lecture et à la méditation
sur les significations profondes de la vie
, dans le cadre serein de sa
famille et de ses proches
", se rendre à un tel spectacle, qui rétablit la Vérité, permet de conforter sa Foi, de méditer sur le mystère de l’Amour de Dieu et de devenir porteur d’un message vrai.

N’étant pas dans cette région, je ne pourrais m’y rendre. En revanche, le Salon Beige sera intéressé par tous les commentaires de ceux qui y seront allés.

Lahire

Le MRAP contre Philippe de Villiers

L’association qui ne lutte jamais contre le racisme anti-français, s’en prend à Philippe de Villiers, lequel aurait "sciemment" fait l’amalgame entre "islam, islamiste et terroriste". Le MRAP ajoute s’inquiéter face à ce qu’il qualifie de "véritable provocation à la haine, au racisme" et d’"incitation à la violence à l’encontre des musulmans". Le contraire n’existant évidemment pas dans notre meilleur des mondes…

Philippe de Villiers a déclaré samedi 16 juillet : "nous savons que la troisième guerre mondiale est déclarée (…) nous ne pouvons pas continuer à assister impuissants à l’islamisation progressive de la société française". Il a préconisé une "garde nationale" en vue de "rétablir les frontières", "investir les quartiers islamistes" et "contrôler les mosquées". Sans langue de bois, le président du MPF a affirmé : "moi, je crois que l’islam est le terreau de l’islamisme, et l’islamisme le terreau du terrorisme, donc on ferait mieux de faire attention".

Le MRAP se moque du monde. Quand poursuivra-t-il les imams pour leurs prêches anti-français, les cathophobes, les siffleurs de Marseillaise, les profanateurs de cimetières catholiques ? Certes, il y a des gentils musulmans et des méchants musulmans ! Mais la religion ‘ISLAM’ porte en elle la violence, la guerre soit-disant sainte, semant la mort dans le métro londonien. Quand est-ce que le MRAP cessera de se faire le complice du totalitarisme vert ?

Michel Janva

Retour à la Septimanie maçonnique

Plusieurs lecteurs nous ont écrit à propos du post sur les liens entre la Septimanie et la franc-maçonnerie.

Un lien nous est ainsi proposé vers cette page humouristique sur la "septimaniole" qui se trouve sur le site de la station des Angles. En effet tout le pays catalan refuse en bloc cette appellation qui, selon ses habitants, leur ferait perdre leur identité et leur histoire.

Une lectrice appelle notre attention sur la sémantique :
le passage le plus important porte sur le tract publié par la région Languedoc-Roussillon et qui explique la Septimanie en 7 points. Tous les points méritent d’être passés au crible du vocabulaire maçonnique (une partie ici).

Très rapidement, prenons le tract (ici en .pdf) et regardons la "6ème clé" (déjà ça commence bien…) : "Septimanie, la griffe du soleil".

Cette expression n’a aucun sens. Au moins en apparence… La "griffe", en vocabulaire initié, signifie la "marque de reconnaissance entre compagnons français" (voir fin de page ici).

Quant au soleil
, voilà quelques citations tirées du prospectus et  mises en parallèle avec la symbolique maçonnique :
"Le soleil porte en lui un imaginaire inépuisable qui agit comme un aimant vis-à-vis des humains : nous recherchons tous ce soleil et l’art de vivre qu’il suggère".
Dans le langage des initiés, le soleil représente à la fois la Raison (voir illustration) qui doit supplanter toute foi et le but (Orient) du cheminement de tout franc-maçon. Cette phrase prend un sens inattendu.

"La griffe du soleil est la signature publicitaire conçue pour traduire cet univers. La griffe, parce que le soleil est là, pour nous, comme un créateur".
La griffe, signe de reconnaissance entre initiés, est la signature conçue pour traduire cet univers franc-maçon. La griffe, parce que le soleil est là, pour les franc-maçons, comme un créateur, comme source de toute énergie créatrice (voir dans le glossaire, la définition des luminaires et de la lune).

C’est lumineux! La Septimanie est effectivement signée de la griffe de l’orient de la franc-maçonnerie.
Rappelons une fois encore la position de l’Eglise à l’égard de cette dernière :

– Passage d’une déclaration du Cardinal Ratzinger : "Le jugement négatif de l’eglise sur associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise".
Entretien avec Monseigneur Brincard, évêque du Puy : catholique et franc-maçon?

Merci à ces lecteurs qui nous aident à y voir plus clair.

Lahire

Cathophobie : encore un cimetière catholique profané….

Ca se passe dans le Bas-Rhin, à Niederhaslach, petite commune déjà connue pour des faits similaires en 2004.
19 croix gammées ont été tracées dans la nuit de mardi et mercredi sur 14 tombes catholiques du petit cimetière et des inscriptions ont été peintes sur le mur d’enceinte.
En 2004, dans ce même cimetière, ce fut 22 tombes en mai, puis 14 en juin qui ont été profanées. Un adolescent de 14 ans avait été mis en examen.

Le rythme de ces profanations s’accélère gravement : fin juin, c’était des satanistes qui profanaient le cimetière de Villepreux, en mai 2 autres cimetières, etc…

Nos amis qui ont mis en place la pétition contre Act-Up, cherchent à établir une liste de ces trop nombreuses profanations à partir de celles que le Salon Beige et d’autres sites ont déjà relevées. Nous devons les aider. Faisons connaître notre indignation car une nouvelle fois, la gente politique nous fera grâce de ces jérémiades.

A propos de cette cathophobie suicidaire de l’Occident, le Cardinal Ratzinger écrivait dans le dernier livre qu’il écrivit avant de devenir Benoît XVI :
"Grâce à Dieu, dans notre société actuelle, on punit celui qui déshonore la foi d’Israël, son image de Dieu, ses grandes figures.
On punit également quiconque offense le Coran et les convictions profondes de l’Islam.
En revanche, lorsqu’il s’agit du Christ et de ce qui, pour les chrétiens, est sacré, une totale liberté d’opinion apparaît alors comme le bien suprême; y mettre une limite serait considéré comme une menace ou même comme l’abolition de la tolérance et de la liberté en général…
Il y a là quelque chose d’étrange et que l’on peut considérer comme une attitude pathologique : l’Occident semble se haïr lui-même
". (L’Europe, ses fondements, aujourd’hui et demain – chapitre 1).

Lahire

Union européenne : matraquage du peuple

Après la révolte du 29 mai, Dominique de Villepin a présidé mercredi le premier comité interministériel sur les questions européennes, destiné à "rendre compte aux Français de ce qui se passe à Bruxelles". Les textes européens "ont un impact direct sur la vie et le travail des Français", a affirmé Chirac. Mais les Français le savent bien. C’est pourquoi ils ont voté NON !

Dominique de Villepin entend "changer notre approche des affaires européennes". Il a réuni mercredi à Matignon dix de ses ministres pour aborder, en toute "transparence", les dossiers européens en discussion à Bruxelles. Un comité interministériel sur l’Europe aura désormais lieu chaque mois. Sous couvert d’information, le matraquage européiste de la pensée unique tente de sauver le projet moribond de Constitution européenne.

Michel Janva

Chirac : le guerrier de Bernadette

Dans une interview devant paraître jeudi dans "Paris Match", Bernadette n’hésite pas à collaborer au poids des mots du journal. "Mon mari, je ne l’ai jamais vu déprimé parce que c’est un guerrier. Il se battra jusqu’au bout". Contre le peuple, nous en sommes persuadés.

"Les Français ont besoin que le chef de l’Etat et son épouse se montrent soudés devant les difficultés". Soudés dans le refus de reconnaître une politique désastreuse. Soudés dans la politique de l’autruche…

Question fidélité conjugale, "les hommes politiques sont très exposés à la tentation. Certaines femmes sont comme des papillons attirés par la lumière, et tournent autour. Elles aiment le pouvoir quel qu’il soit. Il faut garder la tête froide." Et en ce qui concerne les mains propres ?

Interrogée sur l’intention de Jacques Chirac de se présenter à la présidentielle de 2007, elle souligne que "c’est une décision grave et absolument personnelle". Il est clair qu’il serait grave de se représenter !

Concernant les rencontres qui l’ont le plus frappée, il y a celles avec le pape Jean-Paul II. Mais elle ne semble pas avoir beaucoup retenu les propos du défunt pontife, car, côté déceptions, Mme Chirac évoque "l’échec du référendum" sur la Constitution européenne, rejetée parce que "beaucoup de Français n’ont pas compris les enjeux de l’Europe ou n’ont pas voulu les voir". Je connais un Français qui s’est fortement illustré pour n’avoir pas compris l’enjeu spirituel de l’Europe, véritable fondement de l’unité du continent…

"Les Français sont parfois frileux", conclut-elle. Nous ne la contredirons pas sur ce point. Effectivement, Jacques Chirac est un frileux : peur d’admettre la mort du projet de Constitution, peur de remettre en cause la monnaie unique, peur de démissionner face à l’échec criant…

Michel Janva

Programme de Benoît XVI lors des JMJ

Jmjp_10Le premier voyage à l’extérieur de l’Italie du pape Benoît XVI sera pour l’Allemagne à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cologne le mois prochain.

Le Pape quittera Rome par avion jeudi 18 août à 10 h. Après la cérémonie d’accueil il gagnera par la route sa résidence, l’archevêché de Cologne. Ensuite il prendra place sur un bateau et un bref voyage sur le Rhin le conduira face au Quai du Rheinwiesen pour le premier contact avec les jeunes. 

Vendredi 19, le Pape célébrera une Messe privée à l’archevêché. A 10 h 30 il se rendra à Bonn pour y rencontrer le Président fédéral Horst Köhler. De retour à Cologne, il visitera la synagogue, après quoi il déjeunera à sa résidence avec un groupe de jeunes. Le 20, Benoît XVI recevra à sa résidence le Chancelier fédéral Gerhard Schröder, le Président du Parlement fédéral Wolfgang Thierse, la Présidente de la CDU Angela Merkel, le Ministre Président du Land de Nord Rhénanie-Westphalie Jürgen Rüttgers. A 18 h il rencontrera des représentants de communautés musulmanes. En début de soirée il rejoindra les jeunes pour la veillée.

Dimanche 21 août, le Pape célébrera la Messe à 10 h, suivie de l’Angélus. Après le déjeuner, il se rendra au séminaire diocésain pour une rencontre avec l’épiscopat allemand. La cérémonie de congé aura lieu à 18 h 45 et l’atterrissage à Roma-Ciampino est prévu à 21 h 15. (Source : VIS)

Michel Janva

Pacte de stabilité et monnaie unique

La commission européenne laisse jusqu’à 2008 au Portugal pour corriger son déficit budgétaire afin qu’il rentre dans les critères du pacte de stabilité. Ce déficit, le plus important des 12 pays membres de la zone-euro, devrait atteindre les 6,2% de son PIB cette année, soit bien au-dessus des 3% autorisés.

Le problème vient surtout de la Banque centrale européenne, qui s’occupe uniquement du Pacte de stabilité et n’a aucun politique économique, monétaire et industrielle. Or, quand on compare les finances des pays ayant acceptés l’euro de ceux ayant conservé leur monnaie nationale (comme l’Angleterre…), on se prête à penser que la meilleure solution que peut prendre le Portugal, c’est de sortir de l’euro.

Voire, à la suite des Pays-Bas, de certains Italiens et de l’opinion publique allemande, de remettre en cause la monnaie unique. La crise économique s’aggrave et nos technocrates continuent de faire les autruches à Bruxelles.

Michel Janva

Surveillance de l’Islam en France

"Tous ceux qui dans notre pays ont des intentions qui ne correspondent pas aux valeurs de notre pays, aux valeurs républicaines, au respect de la démocratie doivent être éloignés de notre territoire", a déclaré le directeur général de la police nationale Michel Gaudin. Pris au pied de la lettre, il faudrait exclure tous les siffleurs de Marseillaise et autres délinquants du sacro-saint 14 juillet… Les valeurs en question restent à définir, comme le fameux islamisme soit-disant différent de l’islam.

D’après les Renseignements généraux (RG), "une dizaine d’imams, majoritairement maghrébins, mais aussi Turcs", installés dans les régions de Lyon, Marseille ou Paris, pourraient être expulsés ou déchus de la nationalité française qu’on leur a bradé, car ils prônent un "discours violent et intégriste". Les religieux, qui seraient sous surveillance, sont "des salafistes et des zélateurs du Turc Metin Kaplan", condamné en juin à la prison à vie pour tentative d’attentat dans son pays.

Sur les 1.500 lieux de culte musulmans répertoriés en France, "un peu moins d’une quarantaine" sont sous influence salafiste (mais que fait le CFCM ?), avec "des discours qui vont d’un fondamentalisme classique à des thèses plus violentes", incitant à la haine raciale ou au djihad. Vous avez bien lu : il s’agit d’un racisme anti-blanc ! Et d’un djihad qui n’a rien de spirituel (mais ça vous l’aviez compris). Depuis le début de l’année 2005, 11 personnes ont quitté le territoire (avec nos impôts), dont un imam – seulement, pourait-on dire. Pour délit d’opinion ? Ce qu’il faut admettre, c’est que les intégristes "savent qu’on prête attention aux prêches et sont prudents. Cela se passe dans les couloirs des lieux de culte, dans les associations", affirme un policier.

Nos policiers traquent désormais le discours islamiquement incorrect… Comme à la RATP, soyons ‘attentifs ensemble’ : au moindre prêche suspect, n’hésitez pas à nous solliciter !

Michel Janva

Vers une guerre civile en Israël ?

"Aucun pouvoir au monde ne pourra nous chasser de notre terre", a affirmé l’ancien grand rabbin sépharade d’Israël Mordechaï Eliahou, leader spirituel des opposants. "Nous n’avons pas le droit de céder un grain de cette terre sacrée car elle nous a été donnée par Dieu". Des milliers d’opposants au retrait israélien de la bande Gaza continuent à arriver, malgré l’interdiction du gouvernement, dans le secteur placé sous haute surveillance des quelques 20.000 hommes de la police.

Beaucoup de manifestants portent des T-shirts avec l’inscription "un Juif n’expulse pas un autre Juif". En effet, dès la mi-août, le gouvernement a prévu l’évacuation des 8.000 colons de la bande de Gaza et 500 autres du nord de la Cisjordanie. "Le sang juif sera versé si nous faisons des concessions", promet une banderole. "C’est notre terre, c’est la terre promise. Je crois fermement que quelque chose de divin va empêcher le retrait. Je veux le croire", affirme un manifestant.

La manifestation, prévue pour durer trois jours, doit se poursuivre par une marche entre la ville de Netivot, située à une quinzaine de kilomètres à l’est de la bande de Gaza, et Kissoufim. Cette manifestation est organisée par la principale organisation de colons, le Conseil des implantations de Cisjordanie et de Gaza, Yesha. Certains colons juifs ont même demandé l’asile politique aux Palestiniens !

Côté palestinien, si le retrait est bien accueilli, on craint de voir Sharon marchander le retrait de la bande de Gaza contre le droit de conserver les colonies de Cisjordanie, où vivent 240.000 Israéliens. Ce problème a déclenché de nouveaux affrontements entre les islamistes du Hamas et les forces de sécurité palestiniennes d’Hamoud Abbas.

C’est ce qu’on appelle une libanisation du conflit…

Michel Janva

Nomination à la Cour suprême des Etats-Unis

George Bush a choisi le juge John Roberts, membre d’une Cour d’appel et conservateur modéré. Nommé à vie, son choix a donné lieu à une polémique, lancée par plusieurs associations criminelle de défense du droit à l’avortement qui soupçonnent Roberts de vouloir revenir sur l’arrêt de la Cour suprême autorisant l’IVG. Il est considéré comme étant proche des mouvements pro-vie américains.

Le début d’une victoire dans le combat pour la remise en cause de l’avortement ? Bush a été réélu en grande partie pour cela…

Michel Janva

Mais que fait le Liban ?

Samir Geagea va sortir de prison (et il devra se méfier des attentats…) mais le Liban n’est pas encore tiré d’affaire. La composition du nouveau gouvernement libanais a été annoncée mardi par le Premier ministre Fouad Siniora et comprend 24 ministres, dont un membre de la milice chiite du Hezbollah, Mohammed Fneich, nouveau ministre de l’Energie. En revanche, le nouveau gouvernement ne comprend pas de proches du général Michel Aoun. Le leader chrétien et anti-syrien voulait le portefeuille de la Justice afin de s’occuper de la corruption…

Le nouveau gouvernement comprend 12 chrétiens et 12 musulmans. Un autre allié de la milice chiite, Tarrad Hamadeh, conserve le ministère du Travail. La nouvelle administration comprend des proches du président prosyrien Lahoud, dont son gendre, Elias Murr.

Rien de vraiment changé au pays du Cèdre. On prend les mêmes et rebelote. Pour ne pas froisser la Syrie.

Michel Janva

Ultimatum d’Al Quaïda à l’Occident

Al Quaïda a donné un mois aux forces occidentales pour quitter l’Irak : "Ce message est le dernier que nous adressons aux Etats européens. Nous
vous donnons un délai d’un mois pour faire sortir vos soldats de la
terre de Mésopotamie
".

"Ce sera une guerre sanglante, au service de Dieu. C’est un message que
nous adressons aux Croisés qui sont toujours présents en Irak: le
Danemark, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l’Italie et les autres pays
dont les soldats continuent de sillonner le territoire irakien
".

"Ce sont nos derniers mots… les
moudjahidines, qui sont aux aguets, auront d’autres mots à dire dans
vos capitales
".

"il n’y aura pas d’autres messages, mais des actes et des mots qui seront tracés au coeur de l’Europe".

Les pays occidentaux, très forts pour interpréter, vont encore nous ressasser que ce n’est pas l’Islam qui prône ce discours, que l’organisation Al Quaïda n’est pas représentative de la majorité des musulmans, etc…
Ceci dit, tous les discours sécuritaires et les réactions des gouvernements doivent être basés sur la Vérité qu’il faut avoir le courage d’annoncer : l’Islam est par essence violent et conquérant.
Il ne faut pas fondre l’ensemble des musulmans dans cette mouvance. Certes, il existe des musulmans non violents, mais l’Islam, par son contenu, entraîne ses vrais pratiquants dans la voie de la conquête par le Djihad, qui est et restera la finalité de cette religion.

A suivre la réaction des puissances européennes et des Etats-Unis…

Lahire

Retour du lundi férié de Pentecôte

Le Premier ministre, qui a reçu mardi les conclusions du comité de suivi et d’évaluation de la Journée de solidarité pour l’autonomie, a fait savoir qu’il souhaitait que ce dispositif "soit appliqué désormais avec davantage de souplesse". Le comité d’évaluation recommande dans son rapport que le lundi de Pentecôte travaillé ne soit plus la règle. Désormais, "il appartiendra en conséquence tant aux employeurs du secteur privé qu’à l’administration de déterminer les conditions dans lesquelles seront effectuées les sept heures de travail supplémentaires en faveur de l’autonomie, qui pourront être réparties dans l’année".

Encore une victoire…

Michel Janva

Béatification de Charles de Foucauld

Après report, le Père Charles de Foucauld (1858-1916) sera béatifié le dimanche 13 novembre 2005. A l’heure de l’entrée de la Turquie dans l’Europe et de la construction de mosquées en France, l’Eglise catholique nous propose un bel exemple de foi chrétienne à l’oeuvre dans un pays musulman…

Michel Janva

Geagea Libre

Scènes de liesses au Liban, klaxon dans les rues, les parlementaires libanais ont voté à l’unanimité moins 13 abstentions (des parlementaires du Hezbollah) la libération de monsieur Geagea. Ainsi, ce que Michel ce matin nous avait annoncé comme imminent s’est réalisé.
Hospitalisé dès sa sortie de prison suite au traitement subi pendant 11 ans et 2 mois, l’ancien leader des forces libanaises âgé de 53 ans est désormais libre.

François Tievre

Salvador Allende : raciste et antisémite

La nouvelle revue d’Histoire recense, dans son numéro de l’été, l’ouvrage de Victor Farias, publié en Espagne (Salvador Allende, antisémitisme et euthanasie) et au Chili, sur l’ancien président chilien. Il y révèle que ce dernier professaient des opinions relevant plus du socialisme national que du socialisme marxiste dont il se revendiquait :

"Les Juifs se caractérisent par des formes déterminées de délits : l’escroquerie, la duperie, la calomnie et, surtout, l’usure. (…) Ces faits font soupçonner que la race influe sur la délinquance."

Concernant les Arabes, "il y a quelques tribus honnêtes et laborieuses mais les plus nombreuses sont aventurières, imprévoyantes, oisives et portées au larcins."

"Les Italiens du Sud, en particulier ceux de Sicile, (…) et également les Espagnols, sont portés aux crimes passionnels, de type barbare et primitif, et sont émotionnellement irresponsables parce que la mer et la chaleur stimule l’activité thyroïdienne."

Voilà de quoi renommer la place parisienne qui porte son nom, Paris VIIè, et baptisée par Delanoë dont l’homosexualité était qualifiée par Allende de "trouble endocrinosexuel" faisant du khmer de Paris un "malade".

Michel Janva

Liban : libération prochaine de Geagea

La libération de Samir Geagea n’est plus qu’une affaire de jours. La Chambre tiendra ce matin une réunion afin d’élire les présidents, les rapporteurs et les membres de ses commissions. Son président, Nabih Berry doit annoncer qu’il compte ouvrir une deuxième séance législative qui permettra aux députés de voter la proposition de loi d’amnistie en faveur de Geagea.

Celle-ci mettrait fin à onze ans d’injustice. Chez les Geagea, les préparatifs pour accueillir le chef des FL se poursuivent d’arrache-pied, car si la loi est votée aujourd’hui, le chef de l’État et le Premier ministre démissionnaire la signeront le lendemain et il n’y aura plus qu’à attendre sa parution au Journal officiel pour que Geagea soit libéré. (Source : L’Orient le jour)

Michel Janva

Septimanie et franc-maçonnerie

SeptLe 14 juillet a vu un Français gagner une étape du Tour de France. Le lendemain, des Français figuraient dans l’échappée. Dans l’espoir d’entendre un cocorico sportif, je me suis surpris à suivre cette étape qui arrivait à Montpellier. Pas de victoire française, mais les commentaires appuyés sur la région traversée me surprirent lorsque j’entendis le mot de Septimanie en lieu et place du "Languedoc Roussillon".

Je me suis plongé dans mes bouquins et sur Google pour en savoir plus sur cette fameuse Septimanie. Ce vocable revient dans l’actualité par l’innénarable Frêche, président de Région, ancien maire de Montpellier, dont la carrière de politicard megalo lui vaut une réputation exceptionnelle.

Frêche veut placer sa région sous le "drapeau de la Septimanie". Pourquoi?
– On ne peut le soupçonner d’être nostalgique de l’époque où la Septimanie fut une principauté wisigoth peuplée d’ariens
– Il est difficile de croire que Frêche ait voulu faire référence à l’origine du nom, confondue entre la septième Légion Romaine qui élit domicile dans ce qui est devenu le Languedoc et le Roussillon et la région des sept évêchés : Elne, Agde, Nîmes, Lodève, Béziers, Narbonne et Maguelonne.

Frêche s’en explique sur deux pages complètes. Extraits : "Il est donc magnifique de renouer avec notre histoire. Car la Septimanie ce sont les liens avec Byzance, Rome, l’Italie, l’Espagne, l’Andalousie, la Castille, la Catalogne et, bien sûr, au-delà, le monde arabe. C’est tout un pan de l’histoire de France que seule notre Région porte. Tellement utile aujourd’hui pour faire de Montpellier un pont entre l’Europe et le Maghreb, et de Perpignan un pont entre la France et l’Espagne".
Voilà l’idée européiste, mondialiste qui prime dans le choix de ce nom et qui abolit le passé français de la Région, dont le nom rappelait son enracinement dans la langue (Langue d’Oc) et dans la géographie (Roussillon).

Mais encore plus fort : Dans le même document, Frêche annonce que 2005 sera l’an 1 de la Révolution, ce phénomène qui coupe l’homme de Dieu.
De plus, il rajoute :"La Septimanie c’est la partie du royaume wisigoth qui, du VIe au VIIIe siècle, fut rattachée non pas au royaume de Clovis mais au royaume wisigoth d’Espagne dont les capitales successives furent  Séville et Tolède".
Frêche, qui ne cache pas sa haine pour l’Eglise Catholique, est heureux de souligner que la région n’avait pas fait allégeance à Clovis, premier Roi Catholique de la France, Fille Aînée de l’Eglise.

Ca rappelle étrangement les idées de la franc-maçonnerie (se couper de l’autorité de Dieu), d’ailleurs de plus en puissante à Montpellier, grâce notamment à Frêche et à l’influence du très puissant club des 50.

Et en creusant un peu, on s’aperçoit que la Grande Loge de France a créé une loge à Montpellier qui porte le nom de Grande Loge Provinciale de Septimanie et aussi que le découpage maçonnique de la France a depuis longtemps, donné au Languedoc-Roussillon, le nom de Septimanie

La Septimanie, sous couvert d’une histoire revisitée, stigmatise une France qui disparaît dans une vision maçonnique (coupée de Dieu) de l’Europe et du monde. Et si on poursuivait sous cet angle le Tour de la France?

Lahire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services