Bannière Salon Beige

Blogs

Lundi de Pentecôte : la facture s’alourdit

50 000 smicards travailleront le lundi de Pentecôte pour… payer la campagne de Raffarin sur la nécessité de travailler ce jour-là qui coûte 3 millions d’euros! On croit rêver.
Certes, on a le droit de se tromper, mais il ne faut pas oublier que si l’erreur est humaine, perséverer est diabolique!

Lahire

Propagande d’Etat

Le président du Mouvement pour la France, Philippe de Villiers a dénoncé la campagne pour le référendum sur la Constitution qui "a basculé dans la propagande d’Etat". Interrogé sur la remontée du "oui" dans les sondages, Philippe de Villiers a expliqué sur France-2 que "l’argent des contribuables est détourné à des fins partisanes".

Evoquant les "14.000 milliers de panneaux de publicité" de Claudie Haigneré, le président du MPF a ironisé sur "le manuel de propagande envoyé avec la Constitution à tous les Français", un texte qui "promet la neige en montagne au mois d’août et le plein emploi". Et "il y a aussi les journaux télévisés du 20 heures qui ont été mis en location gérance pour le ‘oui’" avec Jacques Chirac qui "revient en deuxième semaine sur France-2", a lancé Philippe de Villiers.

"La règle" de neutralité du président de la République "vaut dans l’absolu mais, à partir du moment où il entre dans la campagne, qu’il fait partie de la campagne, et que ce n’est pas une fois mais chaque semaine, il serait tout à fait naturel que son temps fut décompté", a avancé Philippe de Villiers.

Michel Janva

L’importance des racines chrétiennes

Liberté politique revient sur l’importance de la mention des racines chrétiennes de l’Europe dans la Constitution.

Fait marquant : il y a deux ans, la Fondation de service politique a pris l’initiative d’une pétition qui a récolté 1,4 millions de signatures à travers l’Europe pour introduire une référence aux racines chrétiennes de l’Europe dans la Constitution. 1,4 millions, c’est plus que ce que prévoit le texte de la Constitution. Et cela n’a pas ému les grands scribouillards de la Constitution, car cela n’était pas juridiquement contraignant. Ce droit de pétition n’étant toujours pas contraignant dans la Constitution, il n’y a aucune raison pour que la Commission se plie à des signatures à l’avenir.

Michel Janva

Le Cardinal et l’athée

Le journal Le Monde nous propose des extraits du débat sur la foi et la raison, qui a opposé, le 21 septembre 2000, le cardinal Josef Ratzinger au philosophe rationaliste Paolo Flores d’Arcais. Extraits de l’extrait :

– "Saint Paul est convaincu que la foi chrétienne fait appel à la raison ; mais aussi convaincu qu’elle va au-delà de tout ce qui apparaît évident à la raison. Parce que ­ du moins comme je comprends saint Paul ­l’amour entre en jeu. L’amour qui n’est pas contre la raison, mais la dépasse de beaucoup. Et ce Dieu est logos, comme le dit aussi saint Jean. Il est la raison créatrice et il est parole ; car logos n’est pas seulement raison, c’est aussi une raison qui parle, qui se met en relation, se rapproche. En ceci, nous avons un renouvellement du concept de la raison, qui dépasse la simple mathématique, la simple géométrie de l’être."

– "Les Pères de l’Eglise ont traduit un mot de la foi en un mot philosophique ­ "nature" ­qui n’est pas un mot appartenant à la foi, mais à la philosophie. En ce sens, ils étaient d’accord avec le stoïcisme qui ne reconnaissait pas de créateur, pas même une création, mais voyait une certaine qualité divine, dirons-nous, dans l’être même, et un message universel. Le mot "nature" était donc un véhicule applicable, accessible par-delà les limites de la foi. C’est la raison pour laquelle il est entré dans le vocabulaire de la théologie, du magistère, comme un signe de la notion philosophique, qui, en soi, pouvait être séparé d’une vision plus profonde de la foi. En ce sens, on devrait, à l’avenir, discuter de l’utilité et de la rationalité de ce concept de nature, qui exprime la conviction que les réalités portent en elles un message moral et placent des limites à nos volontés. Et il me semble que le mouvement écologique, face aux destructions de la planète et aux dangers qui nous menacent, l’a compris : la nature nous apporte un message et nous devons être attentifs à son message."

MJ

Le Parlement européen vote pour l’avortement

Au détour d’un rapport sur les Droits de l’Homme dans le monde (évoqué ici), deux amendements pro-avortement ont été adoptés.

HV

Les bouleversements médiatiques à venir (ter)

A la suite de ce post (complété par celui-ci), où je fais part de mon optimisme quant à la remise en cause du système médiatique actuel, un lecteur m’écrit :

Je suis loin de partager les analyses de Monsieur Murdoch et les vôtres.

Je précise que j’ai 74 ans… et que je fréquente News Google qui n’est jamais qu’un concentré d’informations venant d’ailleurs et sans guère d’originalité (Libération, l’Humanité… très rarement le site du Vatican).

(…) Quant à la jeune génération que j’entrevois au travers des blogs, des forums et autres bavardoirs, elle ne me donne pas spécialement l’impression de rejeter les poncifs et les maîtres à penser (Bourdieu ?) (…)

Si je suis enthousiaste devant les évolutions actuelles, ce n’est pas par "jeunisme." Et le rejet des médias traditionnels a aussi des aspects négatifs : dans ses causes (la tendance au "moi je" qu’évoque le lecteur, le rejet de l’autorité…) et dans ses conséquences (l’écho donné à des idées plus nocives encore que celles qui dominent les vieux médias, le fractionnement de l’espace public.) Mais le statu quo médiatique est si délétère, si "verrouillé" par la culture de mort, que sa remise en cause est fondamentalement une source d’espoir temporel.

HV

A mardi pour le lundi de Pentecôte !

Le Conseil d’Etat se prononcera mardi à 14 h sur le référé de la CFTC demandant la suspension des circulaires d’application de la loi du 30 juin 2004 sur la journée nationale de solidarité, a annoncé lundi le juge des référés à l’issue de l’audience.

Lors de celle-ci, le syndicat a demandé à la haute juridiction administrative la suspension des textes d’application de la loi en expliquant notamment qu’ils étaient contraires à la convention européenne des droits de l’Homme, qui interdit le travail forcé. Quelques dizaines de militants de la CFTC ont manifesté pendant l’audience devant les grilles du Conseil d’Etat avec une banderole sur laquelle on pouvait lire "Touche pas à mon lundi de Pentecôte".

Les lecteurs peuvent s’exprimer en participant à ce sondage.

Michel Janva

Le non du 1er mai

Ce n’était pas le non de tel ou tel parti ou de tel ou tel syndicat, et cela se voit bien dans le fait que tant de militants disent non quand leur appareil dit oui. C’est un non national.

C’est le non des travailleurs français, qui voient que toutes les promesses de la "construction européenne" ont été trahies. Qu’au lieu du progrès social ils ont eu la désindustrialisation, la casse de l’agriculture et de la pêche, le chômage massif, les délocalisations…

Ce constat est le même dans le défilé de la CGT et dans celui du Front national. Il s’agit là d’une nouveauté, que les "politologues" feraient mieux d’examiner que d’occulter. Ce constat s’est même répandu jusque chez les paysans, jusqu’ici docilement soumis à la politique européenne, et c’est un revirement historique. Avant d’être majoritaire dans les sondages, le non est largement majoritaire chez les travailleurs. Répétons-le, ce non est le même partout : c’est le cri du peuple qui en a assez de voir ses conditions de vie se dégrader, qui a compris que cette dégradation est due à la construction européenne, et qui refuse de voir "constitutionnaliser" la décadence.

Dans les situations de grand péril, le peuple français sait se retrouver. Il l’a montré en de nombreuses circonstances, il est en train de le montrer de nouveau. Et, même quand il ne le sait pas, le peuple français ne se bat pas seulement pour ses conditions de vie matérielle. Il se bat pour la France, parce que c’est la nation, la nation libre et souveraine, qui est le cadre naturel de la protection et de la sécurité, de la prospérité.

Michel Janva

Kingdom of Heaven : mensonge et haine

Le nouveau film de Ridley Scott (réalisateur aussi de la Chute du Faucon Noir), Kingdom of Heaven, est un tissu de mensonges, adaptés au politiquement correct d’une histoire des Croisades revue et corrigée au crible des clichés anti-catholiques, anti-croisés, anti-occidentaux, etc. Le scénario est d’une absurdité historique et religieuse hors pair !
Le Figaro écrit :  "l’ensemble des soldats musulmans est dépeint de façon idyllique et flatteuse, alors que les croisés sont pratiquement tous montrés soit comme des butors sanguinaires soit comme des chrétiens progressistes qui feraient rougir de honte un partisan de Mgr Gaillot".

La situation est claire. Mais ne tombons pas dans le piège! Ce film est volontairement polémique pour que les uns aillent le voir et se frottent les mains de plaisir devant tant de haine et pour que les autres se décident quand même à y aller pour "se faire une idée" ou encore se dire : "comme ça je saurai de quoi on parle". Le producteur, lui, n’a que faire des motivations des spectateurs : il encaisse les entrées, cautions de son mensonge et de sa désinformation historique.

Lahire

Fête de la Famille

La fête des familles organisée par la pastorale familiale du diocèse de Fréjus-Toulon, par la Fondation d’Auteuil et par le magazine Famille chrétienne, s’est tenue dimanche 1er mai dans le magnifique cadre de La Castille qui abrite le séminaire diocésain. Enorme succès qui a rassemblé plus de 10 000 personnes venues du sud de la France mais aussi de plus loin.

La messe, célébrée en présence de monseigneur Rey, des évêques, prêtres et religieux de la région PACA, a donné l’occasion au cardinal de Panafieu, archevêque de Marseille, de prononcer une très belle et poignate homélie dans laquelle il a défendu avec fermeté les valeurs de la famille. La génération Jean-Paul II était là, représentée par des centaines de familles, unies dans la prière à Benoît XVI et pleines d’espérance.

De nombreuses associations et communautés étaient présentes ( Choisir la Vie, FMND, les légionnaires du Christ…) et des conférences et forums étaient organisés (Fondation Jérôme Lejeune, AED, OCH, Transmettre, Magnificat…) tout au long de cette magnifique journée.

Philippe Carhon

Le Non de Le Pen

Vous pouvez retrouver le discours de dimanche du Président du Front National pour le non à la Constitution. Extrait :

"Les partisans du oui, …, nous ont toujours présenté comme une évidence les vertus de l’Europe de Bruxelles qui allait amener prospérité, progrès social et plein emploi. Aujourd’hui, ils s’efforcent d’arracher le OUI suicidaire par un déluge de propagande totalitaire. Envoi unilatéral de l’exposé des motifs, véritable plaidoyer pour la Constitution, à
42 millions d’électeurs. Achat de milliers de panneaux publicitaires. La Commission de Bruxelles, elle, inonde les lycées de brochure de propagande. Ils mobilisent les vieilles vedettes de la politique et les font monter au créneau.
Mais, les Français peuvent juger par eux-mêmes des résultats : tous les indicateurs de l’économie française sont au rouge, parfois même au rouge vif.
Jugez-en :
– le déficit public a atteint en 2004, 3,7 % du PIB français soit 59,8 milliards d’euros. C’est la cinquième année consécutive que nous dépassons le fameux critère des 3% fixé parle Pacte de Stabilité.

– la dette publique a atteint 65,6 % du PIB contre 63,9 % en 2003, soit 1.066 milliards d’euros ; 7.000 milliards de francs.

– chaque français, du nourrisson au vieillard est endetté à hauteur de 17.000 euros. Une bagatelle pour M. Seillière, mais plus d’un an de salaire pour un smicard !

– le chômage vient de dépasser officiellement 10,2% de la population active soit 2.500.000 chômeurs selon le ministère du travail mais en réalité le double,

– le commerce extérieur, traditionnellement excédentaire, en particulier avec l’agro-alimentaire, a dépassé 8 milliards d’euros en 2004, de déficit,

– par ailleurs, la France a le plus faible taux d’emploi des plus de 55 ans en Europe avec 32 % contre 41 % en moyenne dans l’Union européenne.

– Selon le ministère de l’intérieur, 280.000 immigrés sont entrés légalement en France en 2004 sans compter les clandestins évalués au minimum à 150.000. Cela fait 430.000 personnes, au bas mot !"

Un non salutaire.

Michel Janva

Les évêques de Suisse et le partenariat homosexuel

Les évêques de Suisse affichent leur position sur "le partenariat enregistré de couples homosexuels", formule dérivée de l’union homosexuelle. Le titre donne le ton : La fausse solution d’un problème réel.

Lahire

Droit de vote des immigrés ?

Article II-100 : "Tout citoyen de l’Union a le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales dans l’État membre où il réside, dans les mêmes conditions que les ressortissants de cet État."

En gros, si vous habitez Varsovie, vous pourrez y élire le maire et même vous présenter…

Maintenant, relisez cet article avec, en arrière-plan, l’entrée de la Turquie en Europe… Les minorités étrangères "européennes" pouront conquérir légalement les mairies de France !

Encore une bonne raison de voter non.

Michel Janva

Propagation de l’islamisme dans les prisons

Surtout avec 90 détenus qui sont des terroristes islamistes, les prisons françaises sont devenues des lieux privilégiés pour le développement de l’islamisme, de la haine de la chrétienté, de la France et de l’Occident.
C’est ce que révèle le Figaro ce matin. Le gouvernement a décidé de réagir : il embauche plus d’imams en éspérant qu’ils prêchent une parole moins dure dans les prisons que celle des islamistes qui convertit à tout-va.
Tout ça avec l’argent des contribuables : les prisons, les détenus, les imams, etc…

Le pire est à craindre quand tout ce beau monde sortira de prison… peut-être plus tôt que prévu pour bonne conduite?

Lahire

Référendum : le trio infernal se réunit une nouvelle fois

En dépit de toutes les lois, Ils sont trois à se réunir de manière illégale pour défendre un "Oui" :
Chirac qui abuse de son statut de Président de la République,
VGE et Simone Veil qui, membres du conseil Constitutionnel, sont normalement garants de la neutralité dans le débat européen. Ils prêchent le "oui" tout en percevant leur traitement européen, versé pour leur objectivité!

Chirac-VGE-Veil : le trinôme infernal de l’avortement continue sa marche en avant, au mépris de la vie des personnes et maintenant des nations.

Lahire

Un taxi pour Fresnes

A 43 ans, l’acteur Samy Naceri a été placé mercredi 27 avril en garde à vue à la brigade des stupéfiants de Paris suite à son interpellation. Lors d’un banal contrôle de police, près des Champs-Élysées, l’acteur était porteur de 5 grammes de cocaïne, que la brigade n’a pas eu beaucoup de mal à trouver. Le conducteur était ivre au volant du véhicule. Il s’agit d’un ami du comédien.

Le héros de "Taxi", a déjà été condamné en 2003 pour diverses infractions au code de la route et violences, à 5000 euros d’amende assortie d’une peine d’emprisonnement avec sursis de 8 mois par le tribunal correctionnel de Paris et à l’annulation de son permis de conduire. Il a également connu depuis quelques années diverses condamnations pour excès de vitesse, conduite en état d’ivresse, violences et outrages, …

Michel Janva

Profanation

La gendarmerie d’Etoges, près d’Epernay (Marne), enquête sur des actes de profanation et de vandalisme perpétrés ces derniers jours dans l’église abbatiale d’Orbais. Plusieurs reliquaires ont été endommagés. Beaucoup plus grave, les reliques de Saint-Réol, 27e archevêque de Reims et fondateur de cette abbaye bénédictine en 677, ont disparu, de même que celles de Saint-Prix, lui aussi ancien prélat de Reims.

Les statues de Sainte Jeanne d’Arc et de Saint Joseph ont été abîmées. Des restes d’allumettes, à demi consumées, ont été retrouvées sur le sol, ainsi que des déjections.

Nous attendons les déclarations officielles de nos gouvernants, à l’image de leur colère lors des profanations de cimetières juifs…

Michel Janva

Un “non” venu de Montréal

A sa manière, Dantec nous livre ses arguments pour un "non" à l’Europe qui se profile derrière le projet de constitution. De très bonnes choses dans un texte dont le style peut surprendre.

Lahire

Du rififi à Canal Plus

On se croirait  dans un polar : un ancien barbouze, un ancien policier, un service de sécurité musclé, des filatures, des photos… tout y est pour l’intrigue et le scénario d’un film juteux! Mais il ne s’agitr pas d’un film : toute cette affaire est mise à jour dans un livre écrit par un ancien agent de la DGSE, embauché par Canal Plus. Les preuves affluent et Canal Plus est mal à l’aise.
L’auteur des Guignols et un autre salarié portent déjà plainte contre la chaîne…

Lahire

Bouleversements médiatiques (suite)

Etes-vous un membre de la "génération numérique" ou un "immigré au numérique" ? Des éléments de réponse dans l’article de The Economist que j’ai cité ci-dessous, et traduit (à la va-vite, pardon pour le style) ici.

HV

Les bouleversements médiatiques à venir

L’Américain, né Australien, Rupert Murdoch est à la tête d’un des plus importants empires médiatiques de la planète. Il possède la fameuse Fox aux Etats-Unis, ainsi que de très nombreux journaux dans le monde anglophone, dont le Times de Londres.

Il a récemment fait un discours remarqué (extraits en français ici, texte complet v.o. ici) sur l’avenir des médias. En substance, il constate que les jeunes de la "génération numérique" (digital natives) n’acceptent pas la relation qu’avaient avec les médias leurs parents et grands-parents :

Ils ne veulent plus se fier à une figure divine placée au-dessus d’eux qui leur dirait ce qui est important. Et pour pousser un peu plus loin l’analogie religieuse, ils ne veulent certainement pas qu’on leur présente de l’information sous forme de parole d’évangile.

Un article (ici v.o.) de The Economist de la semaine dernière a poursuivi la réflexion de Murdoch, opposant le rejet des médias traditionnels au développement de l’information sur internet.

Quelques faits tirés du discours de Murdoch et de cet article :

– De 1995 à 2003, la diffusion des journaux a chuté de 5% en Amérique, 3% en Europe.

– L’essayiste Philip Meyer estime que le dernier quotidien "papier" disparaîtra en 2040.

– 44% des Américains de 18 à 29 ans consultent "souvent" des blogs.

– Depuis un an, la fréquentation du portail d’information News Google a crû de 90%, tandis que la fréquentation du site du New York Times a chuté de 23%.

Ce dernier fait me semble particulièrement intéressant. Il montre qu’il ne suffit pas que les vieux médias ouvrent un site internet, même sophistiqué, pour qu’ils échappent à une profonde remise en cause. Et ce qui est vrai outre-Atlantique le sera plus encore pour la classe médiatique française, habituée à désinformer dans une complète impunité.

Le bouleversement du paysage médiatique qui commence juste est bien sûr une chance à saisir pour les catholiques. La version papier de Valeurs actuelles de ce week-end fait état du dynamisme de la "génération Jean-Paul II" dans ce domaine, citant entre autres le portail Christicity.

Henri Védas

Rave : c’est la chenille qui redémarre

L’Etat français, qui désormais recule devant tout, s’est interdit d’interdire. Tout en condamnant certains faits de société, il laisse faire, autorise, encadre, finance avec nos impôts toutes formes d’activités. Les raves en font partie.

Une rave était prévue ce week-end à Marigny. A cause de la présence de "milliards" de chenilles urticantes, le préfet a interdit la manifestation et mobilisé 700 gendarmes. Mais voilà, des 100 000 personnes attendues, 40 000 sont arrivées. Et la rave a quand même eu lieu !

Et le préfet de déclarer : "Je n’ai pas de baguette magique pour dire à chacun de repartir…Si on avait continué à bloquer les accès, on allait vers des affrontements. Mais je recommande de ne plus se rendre sur le site". A quoi servent les 700 gendarmes qui travaillent à nos frais ce week-end ? Elle est belle l’autorité de l’Etat !

Lahire

Le Saint Siège et le respect de la personne

Lors du XI° congrès de l’ONU sur la criminalité, l’Eglise catholique, par la voix de Monseigneur Pennacchio, nonce apostolique en Thaïlande, a présenté les 5 questions qui la préoccupent dans le domaine de la criminalité et de de la justice pénale.

Le premier point est le trafic d’être humains :" Pour faire face à ce phénomène en expansion, il est extrêmement important que les systèmes de justice criminelle nationaux et internationaux identifient non seulement les coupables mais également ceux qui souffrent en tant que victimes de ce trafic "

Ca ne doit pas surprendre quand on sait combien le marché est juteux et facile.

Lahire

Une nouvelle raison de voter non

C’est l’enseignement et la personnalité de Jean-Paul II, son amour de l’humanité, son désintéressement… Son statut de géant face aux nains intéressés et mesquins. A lire.

Lahire

Travaux sur le site

fNous sommes en train d’affecter les posts à des catégories pour permettre aux liseurs de lire les posts par sujet. Vous pouvez voir apparaître les premières catégories dans la colonne de gauche.

En plus, le compteur s’est réinitialisé alors qu’il comptait plus de 58000 visiteurs en 3 mois. On hésite à le garder…

Ceci dit, le Salon Beige continuera à poursuivre ses informations quotidiennes!

L’enseignement du mépris (suite)

A la suite de ce post d’hier sur la propagande anticatholique dans une série télé, un lecteur demande : "Que peut-on faire pour réagir et montrer que les catholiques en ont marre de ces dégoulinades de poncifs éculés (…) ?"

Oui, nous en avons "marre". Mais le Christ nous avait béni d’avance si l’on nous "calomniait de toute manière" à cause de Son Nom. Ce n’est donc pas d’abord pour nous-mêmes que nous devons protester. C’est d’abord par charité envers nos persécuteurs, et envers les téléspectateurs déchristianisés autour desquels ces séries dressent une barrière de préjugés anti-catholiques, les enfermant dans la tristesse d’une vie coupée de l’Eglise et des Sacrements.

Nous avions déjà proposé ces derniers jours de féliciter France 2, de protester contre Canal Plus, de s’étonner auprès du Fig-Mag. Pensant que le lecteur était épuisé de tant de cyber-activisme, je m’étais abstenu d’inclure dans le post un lien vers France 2, mais puisqu’on le demande, "l’espace téléspectateur" de la chaîne se trouve ici.

HV

Ouverture d’une école de la débauche à Paris

Elle se fait appeler "école de l’amour". c’est plutôt une école de la débauche qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Les enseignants? "Un sexologue, une ancienne star du X (Lisa Crawford) et un couple de comédiens professionnels évoluant sur la scène d’un petit théâtre"

De deux choses l’une, soit il s’agit de l’Amour, du vrai, et on doit pouvoir se passer d’une école spécialisée (…); soit il s’agit, comme c’est le cas ici, de "faire tomber certains tabous récurrents en matière de sexualité" dans cette école "où seront donnés conseils, explications et démonstrations" et on tombe dans le règne de la débauche, sous l’égide de la perversion.

Lahire

Platitude de l’enseignement catholique parisien

"Devoir d’état", "une contrainte qui a du sens", etc… le site officiel de l’enseignement catholique parisien ne trouve pas ses mots au milieu de contradictions, pour expliquer que les enfants doivent venir à l’école le lundi de Pentecôte alors qu’ils n’y sont pas tenus.

Il y a au moins une phrase relativement claire dans ce communiqué signé par une anonyme direction diocésaine de l’enseignement catholique de Paris : "Elle (NDLR : la contrainte de travailler) indique la priorité selon laquelle les autres projets et engagements doivent être appréciés". Bien compris : rien de bien catho dans les autres projets non plus. On peut y lire aussi : "Le long week-end de la Pentecôte permettait un certain nombre de rassemblements familiaux ou religieux, ce dont on ne peut que se réjouir" puisque maintenant c’est du domaine du passé…

D’autres responsables de l’enseignement catholique ont opté pour une journée pédagogique le lundi de Pentecôte, permettant ainsi aux enfants de poursuivre ces rassemblements familiaux et religieux. Ce qui nous réjouit! Mais ils ne comptent peut-être pas des fils de ministre (ou de premier ministre?) parmi leurs élèves…

Lahire

Des juifs contre la diffamation anti-chrétienne !

Un chroniqueur célèbre aux Etats-Unis, Don Feder, vient de créer un groupe composé de juifs conservateurs dans le but de prévenir les excès anti-chrétiens dans les médias et en politique : Les Juifs contre la diffamation anti-chrétienne (Jews Against Anti-Christian Defamation (JAACD).

Don Feder, auteur et chroniqueur du Boston Herald pendant 19 années, a déclaré à WorldNetDaily: "Ce phénomène que je considère comme une épidémie de bigoterie anti-chrétienne et une véritable persécution est quelque chose qui me concerne depuis longtemps. En maintenant leur fidélité aux valeurs éternelles révélées sur le Sinaï, les chrétiens sont devenus des parias aux yeux de l’establishment, mais des héros aux notres. Les membres de notre groupe vont au-delà du spectre de l’orthodoxie séculaire, mais sont unis dans leur détermination à soutenir nos frères et soeurs assiégés dans la communauté chrétienne". 

"Le destin de l’Amérique dépend du fait que les chrétiens – je veux dire les chrétiens authentiques – puissent réussir dans l’arène politique",  a conclut le président des JAACD.

Michel Janva

PS : un lecteur nous demande de préciser que ce ne sont pas des juifs au secours des catholiques, mais au secours des chrétiens évangélistes.

La désintégration de l’UMP

Le président départemental de l’UMP des Landes, Serge Lansaman, a décidé de ne pas suivre les consignes du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin pour le lundi de Pentecôte. Maire d’Hagetmau, il a annoncé vendredi qu’il fermera le 16 mai sa mairie et le siège de la communauté de communes qu’il préside.

Pour lui, "cette mesure imposée unilatéralement est une maladresse politique importante et il ne faut pas s’étonner de la montée du mécontentement des français. Je suis d’accord pour la solidarité, mais cette mesure est appliquée de manière inéquitable. Une fois de plus, on tape uniquement sur une partie des salariés. Il aurait été plus judicieux que cette cotisation soit répartie équitablement entre employeurs et salariés".

Au lendemain du rappel à l’ordre de M. Raffarin, M. Lansaman juge que "les mesures autoritaires comme la réquisition des militaires est encore plus maladroite". Ancien président du comité de soutien de Nicolas Sarkozy dans les Landes, il précise être "prêt à assumer les conséquences" de sa décision.

En voilà un qui n’a pas peur. Nous non plus, nous ne travaillerons pas.

Michel Janva

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services