Bannière Salon Beige

Blogs

Rassemblement en hommage au Père Santoro

Vox Galliae a mis en ligne une vidéo de la manifestation, que nous avions bloguée en direct hier soir.

Henri Védas

Décret d’application sur la recherche destructice d’embryons humains

Communiqué de Christine Boutin sur le décret paru cette semaine :

« Cette instrumentalisation de l’Homme par l’Homme, cette chosification "d’embryons conçus in vitro qui ne font plus l’objet d’un projet parental" en vue, notamment, de soigner ceux qui en ont fait l’objet, fait basculer l’Humanité dans une dimension eugéniste et utilitariste très éloignée des idéaux proclamés par notre société en matière respect de la vie et de la dignité de l’Homme, quel que soit sa condition sociale ou de santé. »

« Est-il inconcevable de s’interroger sur la valeur éthique d’un arbitraire qui fait qu’un embryon conçu in vitro devienne un enfant, tandis qu’un autre devient une boîte à outils cellulaire ? » […]

« De plus, cette conception utilitariste à court terme, issue de la compétition internationale en matière de recherche, fait ignorer aux scientifiques des pans entiers de prospection en matière de recherche dans d’autres domaines, pourtant tout aussi porteurs d’espoir, comme le démontrent les premières recherches sur les cellules souches adultes, par exemple. »

On reprochera ce que l’on voudra à Christine Boutin, mais quelle autre personnalité politique a réagi publiquement ?

Henri Védas

“Immigration choisie” et fuite des cerveaux

Dans Le Figaro d’hier, Nicolas Sarkozy plaidait pour son concept d’ "immigration choisie".

Comme souvent dans les tribunes du président de l’UMP (on pense à la discrimination positive), le raisonnement est parcouru de failles logiques béantes.

M. Sarkozy rappelle certes l’injustice que représenterait pour les pays pauvres une immigration "choisie" définitive, qui les priverait, et les prive déjà, de leurs élites :

[L]a fuite des cerveaux est bien une réalité, massive, comme le souligne un rapport de la Banque mondiale «Migrations internationales, transferts de fonds et fuite des cerveaux», publié en novembre 2005. D’après ce document, certains pays d’Asie, d’Afrique et des Caraïbes ont perdu 60% de leurs travailleurs qualifiés. […] [S]elon une étude de la revue médicale The Lancet de novembre 2004, il manque 4 millions de professionnels médicaux dans les pays les plus pauvres, en particulier en Afrique. Seuls 50 des 600 médecins formés en Zambie depuis 1964 n’ont pas quitté ce pays. La ville de Manchester compte plus de médecins malawites que tout le Malawi.

M. Sarkozy veut que cette immigration ne soit que temporaire (il parle de trois ans), avec à la clef un retour dans le pays d’origine.

Mais la faille essentielle du discours de M. Sarkozy est d’appeler "immigration" un dispositif qui s’apparenterait alors à un stage de longue durée. C’est une ambiguïté qui ou bien suscitera de faux espoirs chez les bénéficiaires, ou bien présage du fait qu’on n’a aucune intention de faire appliquer le volet "retour au pays." Le résultat serait alors bien la "fuite des cerveaux" que décrit M. Sarkozy.

Ici, la présentation du projet sur le site de l’UMP. Ici, la réaction du FN et ici celle du MPF.

Henri Védas

Profanation à la une d’un journal polonais

L’icône de Notre Dame de Czestochowa que vénère toute la Pologne catholique apparaît à la une d’un magazine de pop-culture, avec en lieu et place du visage de la Sainte Vierge et du Christ ceux de Madonna et de son fils.
Les moines du monastère de Jasna Gora déclarent : "Nous sommes choqués de voir une nouvelle fois le
Tableau Miraculeux de la Mère de Dieu utilisé de façon profanatrice à
des fins de publicité et de commerce…
Les événements actuels montrent jusqu’où peuvent mener les abus des images et des symboles religieux".

Le directeur du mensuel se dit "surpris" car il "n’a voulu blesser aucun sentiment religieux".
Sa mauvaise foi est hurlante pour trois raisons :
– il n’ignore pas l’affaire des caricatures de Mahomet,
– le choix de la Pologne, patrie de Jean-Paul II et dont le gouvernement s’est ouvertement déclaré catholique n’est pas neutre,
– Madonna (rien que le nom), membre de la Kaballe, s’est toujours montrée particulièrement injurieuse envers la foi catholique et la Vierge Marie en particulier.

Il serait intéressant de pouvoir connaître les commentaires des internautes polonais sur ce site où chacun peut laisser ses réactions dont la première et la plus difficile dans ce genre de situation est bien de prier pour les responsables et les coupables de ces actes et pour tous les catholiques offensés.

Lahire

Emeutes : la furie islamiste

Le site ESISC nous livre une analyse pertinente sur les émeutes et manifestations anti-occidentales, manipulées par les Frères Musulmans dans le but de soulever les musulmans contre l’Occident et de précipiter le ‘choc des civilisations’.

Ainsi, hier, alors que le reis Ul-ulema Mustapha efendi Ceric, chef spirituel des musulmans de Bosnie appelait la population à ne pas manifester, ce sont près de 3000 personnes qui ont défilé à Sarajevo devant les représentations diplomatiques française, danoise et suédoise. Protestation spontanée ou simple démonstration de force en direction des autorités ? Apparemment le peuple sait s’organiser… et louer des bus !

Au Pakistan des femmes ont vandalisé une église ! En Indonésie, les manifestants ont scandé aujourd’hui "Dieu est grand ! Pendons les Danois !". Si quelqu’un tue le caricaturiste auteur des dessins, les "talibans offriront 100 kg d’or", et cinq kg d’or à quiconque tuerait un soldat danois, norvégien ou allemand.

Michel Janva

Un évêque français nommé au Brésil

Monseigneur Dominique You a été nommé par Benoît XVI évêque du diocèse de Santissima Conceiçao do Araguaia au Brésil. Agé de 51 ans, il fut séminariste à Paray le Monial puis, entre autre, coordinateur de l’oeuvre "points coeur". Il est également le premier scout d’Europe à avoir été nommé évêque.

Lahire

Hommes politiques et communion : l’erreur suisse

Hier soir, j’ai visité le site de la CEF en rêvant d’y trouver un message à notre intention pour nous guider dans nos réflexions que nous menons en première ligne sur les caricatures. Je caressais même l’espoir d’y trouver un petit mot de soutien à la communauté catholique à l’occasion de l’assassinat d’un prêtre…
Mais rien, rien si ce n’est cette erreur énoncée par un évêque suisse à propos de la communion des hommes politiques qui se situent en opposition  aux valeurs de l’Eglise. Monseigneur Genoud déclare en effet :
"Refuser publiquement l’eucharistie reviendrait à désigner publiquement quelqu’un comme pécheur".
Est-ce une faute pour un prêtre de montrer à l’homme son péché? Non, c’est son devoir et ce n’est pas le refus public de l’Eucharistie qui désigne publiquement le pécheur, c’est le péché public. Et le choix entre le respect dû à notre Seigneur et le "respect humain" est vite fait.
Le cardinal Lopez Trujillo déclarait en octobre 2005 : "Les hommes politiques et les législateurs doivent
savoir que, en proposant ou en défendant les projets de lois iniques,
ils ont une grave responsabilité et doivent remédier au mal fait et
diffusé pour pouvoir accéder à la communion avec le Seigneur
qui est le
chemin, la vérité et la vie (cf. Jn 14, 6).
"

Mais monseigneur Genoud joue apparemment de la provocation puisqu’il rajoute : "Que l’on parle du respect de la vie, de l’accueil de l’étranger, du droit au travail durant la semaine et au repos le dimanche, nous ne demandons pas aux hommes politiques de prendre des décisions au nom d’une religion, mais au nom des grandes valeurs humaines".
Cette phrase ne veut rien dire, mais est suffisamment floue pour jeter le doute dans les esprits sur les sujets de l’objection de conscience des catholiques, du cantonnement de la foi dans la sphère privée (laïcisme), etc. On doit lui préférer Benoît XVI dans son encyclique "Deus caritas est" :

"la construction d’un ordre juste de la société et de l’État, par lequel est donné à chacun ce qui lui revient, est un devoir fondamental, que chaque génération doit à nouveau affronter… Mais, puisque c’est en même temps un devoir humain primordial, l’Église a le devoir d’offrir sa contribution spécifique… afin que les exigences de la justice deviennent compréhensibles et politiquement réalisables…
Mais elle ne peut ni ne doit non plus rester à l’écart dans la lutte pour la justice. Elle doit s’insérer en elle par la voie de l’argumentation rationnelle et elle doit réveiller les forces spirituelles, sans lesquelles la justice, qui requiert aussi des renoncements, ne peut s’affirmer ni se développer" (Ch 28).

Je ne remercie pas la CEF d’avoir diffusé ce document et les erreurs qui y sont contenues sans les corrections qui s’imposent. Je ne cherchais pas le doute et les erreurs sur ce site, mais un peu de réconfort alors qu’on brûle nos églises et qu’on assassine nos prêtres…

Lahire

Le temps passé devant la télévision est pris sur les relations familiales

Le numéro de février du journal de l’Académie Américaine des Pédiatres publie une étude universitaire de l’impact de la télévision sur les activités des enfants (résumé, v.o.). L’étude a en particulier porté sur les corrélations entre le temps passé devant la télévision et celui passé à d’autres activités.

Ses conclusions vont en partie à l’encontre des idées reçues : les enfants qui regardent davantage la télévision ne passent pas moins de temps à lire ou à faire du sport. En revanche, ils passent moins de temps à des jeux faisant intervenir leur imagination, à faire des devoirs scolaires ou, plus grave, à communiquer avec les autres membres de leur famille. (Via Lifesite).

Henri Védas

Royaume-Uni : Tony Blair cède sur sa réforme scolaire

Le premier ministre britannique tenait beaucoup à cette réforme, qui allait dans le bon sens : la création d’écoles privées devait être facilitée, tandis que les écoles publiques devaient acquérir une plus grande autonomie. David Cameron, le nouveau dirigeant conservateur, avait lui-même promis de soutenir ce projet qui renforcait la liberté de choix des parents.

La gauche du parti travailliste et les syndicats enseignants ont toutefois été opposés au projet dès l’origine. Ils ont été encouragés dans leur obstruction par la maladresse du ministre de l’Education, la jeune catholique Ruth Kelly. Cette dernière a récemment été politiquement affaiblie par le scandale du recrutement par son administration de délinquants sexuels à des postes d’enseignement.

Le premier ministre britannique a donc dû "lâcher du lest" sur son projet, rendant des pouvoirs aux conseils locaux qui, tenus par la gauche éducative, sont les gardiens d’un immobilisme dirigiste dans le système scolaire. Il se pourrait qu’il ait à céder encore davantage pour que son projet soit accepté par les députés de son parti. (Source, v.o.)

La bonne nouvelle, c’est que Ruth Kelly continue de se fixer pour objectif de créer un système où "les parents choisissent l’école, et non l’école les parents."

Henri Védas

Manifestation contre la cathophobie en direct

En hommage au Père Santoro, assassiné en Turquie le dimanche 5 février.

19h20 : 100 personnes sont déjà rassemblées place Wagram tout près du consulat de Turquie devant lequel sont stationnées une quinzaine de voitures de police. La grande majorité des gens présents portent des drapeaux des pays d’Europe et des torches, éteintes pour l’instant.

19h40 : 300 personnes. Les torches sont allumées dans la nuit. Hommage au père Santoro : Sa photo est exposée, les gens déposent des fleurs devant. Après avoir rappelé la vie  et la mort du Père Santoro, Maître Pichon précise que la manifestation n’a pas pour but de critiquer l’Islam mais de rendre hommage à un prêtre assassiné. Il rappelle également que M. Erdogan, premier ministre turc n’a toujours rien dit sur cet assassinat, alors qu’il a vivement critiqué les caricatures. S’adressant à M. Erdogan, il indique que si ce dernier veut que l’Europe ne soit pas "un club chrétien", la Turquie doit montrer qu’elle ne fait pas partie du "club musulman". Force est de constater que les progrès en matière de protection des minorités chrétiennes en Turquie sont faibles et qu’un double langage est tenu.

19h50 : Richard Haddad de Chrétienté Solidarité, spécialiste du Moyen-Orient , expose la situation des chrétiens dans les pays musulmans. Les méthodes de coercition de ces derniers jours sont connues. Les persécutions et massacres des chrétiens au Liban avaient commencé par les mêmes faits : manifestations, incendies d’ambassades (France, Grande-Bretagne au Liban), mise à sac des quartiers chrétiens. La Syrie manipule les émeutes ainsi que d’autres pays musulmans. Comment ce pays peut-il en effet affirmer être débordé par quelques manifestants qui mettent à sac des ambassades, alors que ce même pays n’est jamais débordé pour faire taire des milliers d’opposants ?…

20h00 : Des bougies sont déposées devant la photo du Père Santoro. Des "Je vous salue Marie" sont chantés par tous. La foule va bientôt se disloquer… Des bougies sont disposées en forme de croix sur le trottoir, devant la photo du Père Santoro. Laquelle photo sera laissée là, exposée au regard des passants, pour mémoire. En espérant qu’elle reste le plus longtemps possible.

Si les chaînes de télévision françaises brillaient par leur absence (et pourtant, elles avaient été prévenues), CNN a dépêché une équipe (un cameraman et une journaliste), venue spécialement de Belgique. Le cameraman m’a confié ensuite qu’il trouvait dommage que les médias français ignorent ce type de manifestation… Mais nous nous consolerons en visionnant prochainement le film de cette manifestation réalisé par nos amis de Vox Galliae.

Lahire & MJ

Emeutes anti-européennes : état des lieux (18h)

Réunis en Sicile, les ministres de la Défense de l’OTAN ont bousculé leur ordre du jour, suite aux violentes protestations en Afghanistan, où neuf manifestants ont été tués.

Au Cachemire indien, une manifestation contre les caricatures a dégénéré, la police repoussant à coups de matraque 200 personnes qui leur lançaient des pierres en criant "A bas le Danemark !" et "A bas Israël !".

Au Bangladesh, 2.000 musulmans ont défilé devant la principale mosquée du pays, dans le centre de Dacca, avant de brûler un drapeau danois. Le Premier ministre bangladeshi Khadela Zia a fermement condamné les dessins estimant que leur publication avait "violé la liberté et la responsabilité". On veut bien croire que la surenchère de dessins est un acte irresponsable, mais on ne comprend pas ce qui ‘viole’ la liberté !

L’Indonésie a annulé des matches de badminton contre le Danemark prévus le 14 mars, expliquant qu’elle ne pouvait garantir la sécurité des athlètes danois sur son sol. Une soixantaine de manifestants se sont réunis pacifiquement à Djakarta devant le siège de l’ambassade danoise.

En Malaisie, les autorités ont suspendu la publication du "Sarawak Tribune", un petit quotidien de l’île de Bornéo, qui avait publié l’un des dessins. Le rédacteur du Sarawak Press a démissionné et a été interrogé par la police, qui cherche à déterminer si le journal a enfreint la loi.

Au Liban, un défilé de plusieurs centaines de milliers de personnes pour marquer la fête de l’Achoura a ajouté pour l’occasion à la procession un slogan : "Je suis à ton service Mahomet." Le cheikh Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, qui organisait la marche, a appelé les musulmans du monde entier à poursuivre les manifestations jusqu’à ce que l’Europe adopte des lois interdisant d’insulter le prophète. Jusqu’à ce que l’Europe impose la charia en somme… Il a également demandé à George W. Bush et à Condoleezza Rice de "se taire".

En Iran, le vice-président iranien Isfandiar Rahim Mashaee a également rejeté la mise en cause de Mme Rice : "C’est un mensonge à 100%".

En Afrique du Sud, plusieurs dizaines de milliers de personnes -30.000 selon la police, 100.000 selon les organisateurs-ont défilé pacifiquement dans les rues du Cap, appelant au boycottage des produits danois. "N’insultez pas notre prophète", pouvait-on lire sur une banderole. N’insultez pas ou ne dessinez pas ? That is the question

Michel Janva

Mme Bush et Benoît XVI

Images_2 Laura Bush, l’épouse du président américain, doit s’entretenir cette après-midi avec le pape Benoît XVI. "Le peuple américain est un peuple religieux, bien sûr de différentes religions. Mais nous partageons la plupart des mêmes valeurs que l’Eglise catholique", a-t-elle déclaré sur Radio Vatican. Elle a confié qu’elle était impatiente de rencontrer le pape et a évoqué Jean Paul II, qu’elle avait rencontré à plusieurs reprises. "Nous l’aimions, nous étions toujours vraiment impressionnés par sa bonté et sa profonde compassion pour les peuples du monde entier".

Michel Janva

Outreau en live 2

Après, hier, près de 7 heures d’audition pour le juge Burgaud, c’est au tour du procureur de la République de Boulogne-sur-Mer, M. Lesigne, de passer devant la commission d’enquête parlementaire. Si l’audition du juge a reçu un très large écho dans les médias (retransmission en direct), celle d’aujourd’hui beaucoup moins, alors que les protagonistes tiennent tous leur part de responsabilité dans cette affaire (cf. le commentaire de Michel).

Fabrice Burgaud a surpris par le décalage entre son attitude timide, hésitante hier et celle, décrite par les désormais acquittés, d’un homme sûr de lui, suffisant et inflexible lors de l’instruction. Une question : était-il à ce point impressionné devant la commission (qui n’a pas de pouvoir de sanction) et écrasé par la pression médiatique ? ou  a-t-il adopté cette ligne de conduite comme stratégie de défense ?

Carole Dubois

Vous commencez un blog ? Les conseils d’un “ancien” !

Renaud, qui tient le blog "Approchons-nous de la Table" depuis juillet 2004, donne 7 conseils "pour mieux bloguer"… C’est concret, et c’est plein de bon sens !

Henri Védas

Dessins de Mahomet : les analyses des intellectuels catholiques divergent

Sur son blog, Patrice de Plunkett analyse l’affaire sous le prisme de l’ "hostilité au religieux" du "microcosme médiatique", et qualifie d’ "incendiaire" la décision France Soir de reproduire les dessins. Il dénonce à juste titre les incohérences et l’inculture religieuse crasse qui sous-tendent le débat sur ces dessins dans les médias français.

Mais le Père Neuhaus lit la même affaire sous un prisme très différent, celui de l’imposition de la charia en Europe :

[L]’Occident a été défié de la manière la plus directe. C’est un défi qui pourrait bientôt être appuyé par une menace nucléaire iranienne.

Ce défi, c’est simplement le suivant : Une part très importante du monde islamique exige maintenant que l’Occident vive selon les préceptes islamiques. […]

[L]’Islam enseigne que c’est un blasphème de représenter Mahomet en image, que ce soit favorablement ou défavorablement, mais surtout défavorablement. Il enseigne aussi qu’il est interdit de critiquer les enseignements du Coran et des hadiths.

L’étape suivante serait donc que cet interdit-là s’applique lui aussi à l’Europe. C’est ce dont s’inquiète Jean Madiran dans Présent de ce matin :

Peut-on encore poser en France la vraie question sur l’Islam ? […] La vraie question, c’est :

– Mahomet est-il crédible ?

Mahomet est-il crédible quand il déclare apporter une révélation qu’il tient de Dieu ? Ou bien s’est-il trompé ? Ou encore : a-t-il été trompeur ?

Henri Védas

Les films convenables font plus d’entrées

La "Commission Chrétienne du Film et de la Télévision" est une association américaine qui cherche à promouvoir les valeurs chrétiennes et traditionnelles dans le divertissement de masse. Elle note les oeuvres (de "moral" à "répugnant"), mettant en valeur celles qui peuvent être vues en famille.

Cette association vient d’étudier les 10 films ayant connu le plus grand succès commercial en 2005 : 8 sur les 10 étaient très convenables, voire moraux. Parmi ces derniers, Narnia est déjà le 24ème film le plus lucratif de l’histoire du cinéma mondial. Un signe qui ne trompe pas est que Disney vient de mettre en chantier un deuxième épisode tiré de la série écrite par C.S. Lewis.

Henri Védas

Benoît XVI et le père Santoro

Après l’audience générale d’hier, le Pape a parlé du père Santoro assassiné dimanche en Turquie. Il a repris à son compte les termes du nonce apostolique en Turquie précisant que le prêtre a été tué alors qu’il priait dans son église après la messe dominicale.

La foule a longuement applaudi dans la salle Paul VI en entendant le nom du prêtre. Le Pape a décidé de rendre publique la lettre que le père Santoro lui avait adressée le 31 janvier dernier. Un beau témoignage.

Lahire

Querelles autour des chiffres de Pink TV

Michel nous avait dit en décembre que la chaîne "gay" avait nettement moins d’abonnés que prévu : 50.000 à la fin 2005 – ce qui était initialement son objectif pour la fin 2004, trois mois après son lancement.

Et encore ce chiffre était-il contesté : certains parlaient de 15.000 ou 20.000. L’Observatoire du Communautarisme rapporte que la chaîne a dû procéder à un comptage par huissier :

Pour couper court à ces informations alarmistes, Pink TV a annoncé avoir fait constater par un huissier, maître David Di Fazio, le nombre de ses abonnés. Dans un communiqué du 6 février 2006, la chaîne annonce donc le nombre de 65.411 abonnés (37.941 par satellite, 18.535 par câble et 8.935 par ADSL). Par la même occasion, la direction de la chaîne revoit à la baisse les objectifs de développement qu’elle avait initialement (et imprudemment ?) annoncés [180.000 abonnés en 2007] en évoquant un objectif de 168.000 abonnés fin 2008. Ce qui n’empêche pas Le Canard Enchaîné de rester sceptique, faisant remarquer dans son édition du 8 février 2006 que plusieurs des opérateurs mentionnés sont au capital de la chaîne.

15.000 ? 65.000 ? C’est en tout cas la confirmation de l’audience limitée du mouvement "gay" – dans lequel semblent se reconnaître environ 0,1% des Français, et non 2, 3 ou 10% comme le revendiquent les associations homosexuelles.

Henri Védas

Carrefour interpellé par le ministre des affaires étrangères

Philippe Douste-Blazy s’est indigné du boycottage des produits danois que le groupe a pratiqué au Moyen-Orient.  Voici un extrait de la lettre qu’il a adressée au président du groupe Carrefour : 

"Je tiens à vous faire part de mon indignation quant au fait que des
produits en provenance d’un pays membre de l’Union européenne aient pu
être ainsi retirés de la vente, en manquement au principe de solidarité
qui doit naturellement prévaloir entre partenaires européens.

ces discriminations sont choquantes… [elles sont] à l’opposé de tout
ce qui inspire le projet européen
… ne peuvent que blesser nos
partenaires danois qui pourraient s’interroger sur le sérieux et la
solidité de notre solidarité
".

Carrefour se réfugie derrière le prétexte que les magasins franchisés (comme ceux du Moyen-Orient) sont libres de toute initiative dans ce domaine. Par ailleurs, il semble évident que la direction du groupe pourrait, s’il le souhaitait, user d’une persuasion certaine.

Les mots sont là : La fermeté de Philippe Douste-Blazy à l’égard d’un groupe français est justifiée par la sacro-sainte UE.
Nous attendons donc avec impatience l’avertissement que notre ministre des affaires étrangères ne manquera pas de donner à la Turquie, prétendante à la même sacro-sainte UE, dont un député du parti en place a simplement appelé les Turcs au boycottage des produits danois et norvégiens et donné l’ordre à 110 magasins de les retirer de la vente.

Lahire

Rappel : manifestation contre la christianophobie en Turquie

A l’initiative de Europae Gentes et à l’appel de nombreuses associations, un rassemblement de soutien aura lieu ce jeudi (9 février) à 19h15 Place Wagram à Paris (métro Wagram). Un prêtre catholique missionnaire de Charles de Foucauld, le père Andrea Santaro, âgé de 60 ans a été tué par balles dimanche à Trébizonde, dans le nord de la Turquie, à la sortie de la messe dominicale. L’auteur de ce crime, âgé de 16 ans, a prononcé les cris de "Allah O Akbar". Cet assassinat a fait la une des journaux en Italie lundi.Turkue

– Contre les atteintes et persécutions contre la foi chrétienne dans les pays musulmans
– Contre la christianophobie des autorités turques !
– Pour le droit de pratiquer le culte dans la paix et la dignité

Bretagneprofanation2Comme l’écrit Minute, qui dresse un bilan des églises de France profanées dans son numéro d’aujourd’hui, "les caricatures du ‘prophète’, pour parler crûment, par les temps qui courent, on s’en tape. Car pendant ce temps-là, les actes anticatholiques se multiplient." Et "ça nous intéresse un tout petit peu plus que de savoir si l’humour danois est compatible avec l’islam".

Michel Janva

Max Gallo dans le Figaro

Si vous n’avez pas encore lu sa tribune d’aujourd’hui :

Aurons-nous demain le courage – et la possibilité – d’exprimer ce que nous pensons, vrai ou faux, de l’islam ? Ou bien, au moment de dessiner une caricature, d’écrire, de publier, ou tout simplement de parler, et même de penser, devrons-nous nous autocensurer, nous souvenant des foules déchaînées incendiant des représentations diplomatiques du Danemark et de la Norvège, ces deux pays qui sont parmi les plus pacifiques, les plus démocratiques de tous les États du monde ?
Poser la question, c’est y répondre. Et c’est pour cela que, dans ce triste épisode des dessins de Mahomet, les islamistes ont d’ores et déjà remporté une victoire.

Henri Védas

L’UE veut contrer les “stéréotypes négatifs” sur l’Islam

Le commissaire européen Franco Frattini convoque les dirigeants de grands médias européens à une réunion en avril. Le but de cette réunion est de préparer une conférence plus tard dans l’année, qui elle même débouchera sur un "code de conduite" de la presse européenne. La réunion était prévue depuis plusieurs mois, mais l’épisode des "dessins de Mahomet" devrait peser sur son ordre du jour.

Franco Frattini veut en particulier que les médias se gardent de véhiculer des "stéréotypes négatifs" sur l’Islam (Source). D’après EUpolitix, les responsables de l’UE disent que la commission envisage de relancer des propositions contre la "haine raciale et religieuse".

D’un côté ce "code de conduite" pour la presse, de l’autre des projets de lois antiblasphème dont on imagine déjà l’appliquation à sens unique : ce sont les libertés des Européens qui risquent de faire les frais de l’affaire des dessins de Mahomet. L’éditorialiste anglais John O’Sullivan relève cette leçon :

L’argument […] selon lequel, dans une société multiculturelle, tout le monde doit s’auto-censurer afin d’éviter d’offenser les autres donne un éclairage plein d’ironie à la promesse que nous faisait la gauche : une société multiculturelle devait être plus vivante, plus colorée, avec plus d’échanges d’idées. On nous dit maintenant qu’elle implique de tenir sa langue sur les sujets qui fâchent.

Si le multiculturalisme est incompatible avec une société libre et vivante, comme certains le reconnaissent désormais implicitement, alors la réponse de bon sens n’est pas d’éroder progressivement les libertés occidentales. La réponse, c’est de veiller à ce que l’immigration en provenance de cultures non-occidentales demeure à un taux qui soit culturellement et économiquement assimilable.

Henri Védas

Emeutes anti-européennes : Condoleezza Rice accuse

News_1 La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a affirmé qu’ "il y a des gouvernements qui ont utilisé cette opportunité [les dessins} d’inciter à la violence. Je n’ai aucun doute (…) que l’Iran et la Syrie ont fait tout leur possible pour attiser les sentiments et les utiliser pour leurs propres fins". "Le monde devrait les interpeller là-dessus".

Michel Janva

Outreau en live

Le juge Burgaud, qui a instruit le procès d’Outreau, a été auditionné cet après-midi devant la commission parlementaire de l’Assemblée nationale, et filmé en direct (Public Sénat). Il a déclaré être "responsable" des investigations et pouvoir comprendre "la souffrance" des acquittés. Il n’a pas présenté d’excuses pour autant. Bref, "responsable mais pas coupable", selon la formule désormais consacrée…

Cependant, si l’opinion est – à juste titre – révulsée par cette terrible affaire, est-il prudent de surmédiatiser et de jeter en pâture un juge qui incarne le système judiciaire et, ce faisant, représente l’Etat, la Justice, le Droit ? Qu’il soit sanctionné, que l’on tire les leçons des bavures et dysfonctionnements, certes – il le faut ! -, mais que les médias surchauffent les esprits en les focalisant sur un maillon de la chaîne pénale, c’est risqué. Il faut recul garder…

C. D.

L’Islam a la conquête de l’Occident

Le site al-fateh, propriété du groupe terroriste Hamas exige le retour de Séville dans le giron d’Al Andalus (c’est ainsi que les musulmans appelaient l’Espagne qu’ils tinrent sous leur joug de 711 à 1492). 4267e33b23483_qd Il y a trois ans, une fatwa du cheikh islamiste Yousef Al-Qaradhawi annonçait : "Lislam reviendra en Europe en conquérant." Al-Qaradhawi est le leader du Conseil européen pour la Fatwa et la Recherche, le président de lInternational Association of Muslim Scholars et le guide spirituel de nombreuses autres organisations, toutes plus islamistes les unes que les autres. L’Occident sait désormais ce qui l’attend. (Source : Présent).

Michel Janva

Extermination d’embryons

2_cellules Le Décret relatif à la recherche sur l’embryon et sur les cellules embryonnaires a été publié hier. Il définit les conditions selon lesquelles les recherches sur les cellules souches embryonnaires et sur les embryons humains peuvent être autorisées. Et la manière dont les chercheurs peuvent se procurer ces embryons humains : ils pourront travailler sur des embryons issus de la fécondation in vitro (FIV) et abandonnés à la recherche par les parents.

4_cellules "Il existe environ 120 000 embryons humains conservés par congélation dans les centres français d’assistance médicale à la procréation," explique Carine Camby, directrice générale de l’Agence de la biomédecine. "Nous estimons à 40 % la proportion de ces embryons qui ne s’inscrivent plus aujourd’hui dans le cadre d’un projet parental."

Foetus8 40%, soit un peu moins de 50 000 embryons sacrifiés à la gloire du nouveau Moloch ‘science’ ! Ignoble.

Michel Janva

Manifestations anti-européennes : qui est derrière ?

Hier, un collectif d’associations musulmanes a appelé à un rassemblement place de la République le 11 février. Dimanche dernier, plus d’un millier de personnes avaient défilé, sans demander d’autorisation, de Nation à Bastille aux cris de «Dieu est grand». La foule avait brandi une banderole : «S’attaquer au prophète, c’est s’attaquer à nous.» Le plus grand mystère planait sur les organisateurs de l’événement. Il a été initié par des salafistes.

Abou20hamza Le mot d’ordre a été lancé dans plusieurs salles de prière de la région parisienne contrôlées par les islamistes radicaux. Depuis plusieurs jours, ces milieux fourmillaient d’appels à la mobilisation. Les propos tenus dans les mosquées sont ensuite relayés par les forums de sites «anti-islamophobes». Samedi à 20h27, un internaute annonce sur le forum du site sabyle.com l’organisation d’une manifestation «Dimanche, à 12 heures place de la Nation». Une heure plus tard, le site islamiya.info, diffuse ce message : «Demain incha allah 12 heures manifestation à place Nation ! Soyez nombreux.» Le site la voix des opprimés est aussi éloquent…

Relayés par l’envoi de messages SMS, les appels lancés sur les forums démontrent leur efficacité. Les RG prennent connaissance de la manifestation dimanche 5 février au matin. Bien que ses organisateurs n’aient pas demandé d’autorisation ou déposé l’itinéraire choisi, décision est prise de ne pas interdire le défilé.

Michel Janva

Dessins : ne pas céder

Un intellectuel musulman a invité les occidentaux à ne pas céder et a dénoncé une tentative d’imposer la loi islamique au monde entier. "Vous ne devez pas renoncer à la liberté religieuse et à la libre critique. Si vous cédez, c’en sera fini. Tous les prétextes seront alors invoqués. Il n’y aura pas de limite", a affirmé Hamadi Redissi, professeur de sciences politiques à l’Université de Tunis, dans un entretien publié par le quotidien italien Il Giornale.

"Qu’il soit interdit aux musulmans d’offenser le prophète est compréhensible. Mais dans ce cas, on cherche à étendre cet interdit à vous, occidentaux. C‘est une tentative d’imposer la Charia, la loi islamique au monde". "Il ne s’agit pas seulement des imams extrémistes et de quelque milliers de personnes qui descendent dans la rue pour protester, mais aussi de gouvernements et d’institutions islamiques qui fomentent l’indignation". Il est évident que les violences en Syrie et en Iran n’ont pu être commises sans l’accord des gouvernements.

Michel Janva

Des camps d’entraînement terroristes en Grande-Bretagne

Des camps d’entraînement terroristes sont actifs en Grande-Bretagne, et des terroristes y préparent peut-être leur prochaine attaque, a déclaré la police après la condamnation à 7 ans de prisons de l’imam Abou Hamza pour incitation au meurtre et à la haine raciale, ainsi que possession d’un manuel d’entraînement terroriste.

La police a découvert des couteaux de chasse et tout un arsenal de matériel terroriste après une offensive contre la mosquée de Finsbury Park, considérée comme un terrain de recrutement : masques à gaz, tenues de protection chimiques, biologiques et nucléaires, passeports vierges, armes d’entraînement.

Michel Janva

Dessins : réactions politiques

A la lumière du message précédent, on peut juger de la justesse ou non des réactions de ces quelques politiciens :

Jacques Chirac "condamne" en Conseil des ministres "les provocations manifestes susceptibles d’attiser dangereusement les passions". Mais il ne condamne pas les réactions délirantes des musulmans !

Un député en Turquie, Vahit Kiler, membre du parti de la Justice et du Développement (AKP, issu de la mouvance islamiste, parti au pouvoir) appelle "tous les musulmans" à boycotter les produits danois et norvégiens. Ou comment tester la résistance de l’Europe face à l’islam…

Roberto Calderoli, ministre italien, membre de la Ligue du Nord, demande l’usage de la force contre les musulmans et l’intervention du pape Benoît XVI. Ce ministre nous montre qu’il ne faut pas céder face aux musulmans. Mais a-t-il vraiment besoin de faire bénir son action par le Pape ?

Vladimir Poutine condamne les caricatures de Mahomet qui "creusent le schisme entre confessions" et estime que le Danemark doit "demander pardon". Visiblement, le président russe cède devant les sirènes vertes de l’islam.

Car, les manifestations musulmanes continuent de tuer.

Michel Janva

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services