Bannière Salon Beige

Blogs

La marche pour la Vie en direct (actualisez la page régulièrement)

14h20 (Philippe) : Les premiers marcheurs commencent à arriver. Il y a déjà entre 200 et 300 personnes.

14h31 (Philippe) : La foule augmente et atteint au moins 500 personnes et ça continue d’arriver! A noter, comme prévu, la présence de la journaliste de TF1.

14h45 (Henri) : La foule gonfle sans cesse et compte déjà presque 2000 personnes qui arrivent après le déjeuner… Le Choeur Montjoie Saint Denis se fait entendre.

14h50 (Henri) : Sur la chanson "Life is life". Une caméra de ITV (groupe Canal plus) est en train d’interviewer une des organisatrices. Le docteur Dor est une nouvelle fois présent.

14h55 (Henri) : Présence des élus régionaux Martine Lehideux et Michel de Rostolan.

15h00 (Michel) : Les gens continuent d’arriver. Toutes les tranches d’âge sont représentées. Un tiers de la place est déjà occupé. Des pancartes sont visibles avec des slogans : "30 ans ça suffit", "Ne les tuez pas", "des lois pour la Vie", …

15h20 (Philippe) : Au moins 2000 personnes toujours sur la place de la République. Toujours plus de slogans "Si tu veux la paix, défend la vie", "Défend les bébés à naître". Des milliers de ballons de toutes les couleurs égayent la foule. Musique et orateurs se succèdent sur le podium. Drapeaux suisse et polonais.

15h25 (Henri) : Des jeunes sont montés sur le socle de la statue de la République. On entend de belles musiques joués par des trompes suisses. C’est plus de 3000 personnes qui sont rassemblées et d’autres affluent de tous les coins de la place.

15h28 (Henri) : Le socle de la statue est envahi de jeunes. Un des statues qui entoure la statue principale a dans la main un panneau "Trente ans ça suffit".

15h30 (Michel) : Présence de Bruno Mégret, de Nicolas Bay et d’autres élus MNR. De nombreux prêtres : le vicaire de Saint-Eugène (le père de Langalerie), l’abbé Lecoq…

15h38 (Philippe) : Départ vers le boulevard Saint Martin. Pas loin de 5000 personnes. Le cortège est regroupé derrière une banderole "Tout individu a droit à la vie, à la libereté et à la sureté de sa personne". Derrière, les élus avec leurs écharpes, les personnalités, les enfants et des centaines de jeunes (génération survivante de l’avortement). Musique jeune et une ambiance de folie!

15h40 (Henri) : On salue Adrien de Riedmatten (Bafweb)! Présence de Loïc Mérian (La Nef) et de l’élu Thibault de la Tocquenay. Cécile Edel au micro : "Nous voulons briser la loi du silence… nous voulons être plus nombreux chaque année pour peser sur les décisions politiques". La foule est très compacte et s’étend sur plusieurs centaines de mètres.

15h51 (Henri) : la queue de la marche quitte la place de la République. La tête est composée de jeunes (ambiance techno) la queue de la marche est plus hétéroclite et catholique  : l’ambiance y est à la prière. La foule est estimée entre  7000 et 8000 personnes : il est encore temps d’aller à Opéra pour atteindre les 10 000!

15h55 (Marie) : Slogan : "L’enfant conçu est quelqu’un!". Présence de l’élue Myriam Baeckeroot.

16h00 (Philippe) : SOS tout petits ferme la marche en chantant des chapelets et "Christus regnat". Chant en tête : "Si j’étais président de la République, jamais plus un enfant n’aurait une fin tragique".

16h00 (Michel) : la tête de la marche est au carrefour boulevard de Strasbourg et boulevard saint Denis. Des Espagnols avec des écharpes aux couleurs de leur pays.

16h00 (Philippe) : point sur la presse. Présence d’une journaliste et d’une équipe caméra de TF1 qui prennent des images de la marche. Une organisatrice a été interviewée par "La Croix" en fin de matinée. C’est la présidente de "Laissez les vivre" qui a prononcé le discours inaugural de la marche.

16h04 (Philippe) : Boulevard Saint Denis, un couple à son balcon avec une banderole : "Vive l’IVG". Trente Polonais présents dans la marche et très sympas.

16h06 (Henri) : Présence des élus Christian Baeckeroot et François Foucart. Le coeur de la marche est à Métro Strasbourg-Saint Denis et on y entend le tube "Habemus Papam"!

16h08 (Philippe) : Grand succès de l’Habemus Papam. Mettez-vous dans l’ambiance : écoutez-le ici!!

16h15 : Communiqué de Presse de départ.

16h22 (Philippe) : La marche se poursuit sur la chanson de Linda Lemay "La marmaille". Voir les paroles ici.

16h29 (Henri) : On passe devant Saint-Eugène. Vraiment beaucoup de monde au fenêtres : les gens sont éberlués, interloqués… Des jeunes dansent, d’autres sont debout sur des cabines téléphoniques.

16h30 (Philippe) : Présence d’un groupe d’une dizaine d’élus MNR dont deux en écharpe. On y voit  Lysiane Choucroune (conseiller municipal MNR de Crétel), M Sardeau-Herminia et Martial Bild (sans écharpe et en famille).

16h47 (Michel) : La tête est entre le boulevard Montmartre et boulevard des Italiens. Notre-Dame de Chrétienté est présente. Les organisatrices n’hésitent pas à demander aux gens qui hurlent aux fenêtres contre la Marche de crier plus fort : personne ne les entend!

16h48 (Henri) : Le rendez-vous de l’année prochaine est déjà pris : le 21 janvier 2007 pour contraindre les candidats à la présidentielle à se prononcer sur la culture de Vie!

16h49 (Philippe) : La queue de la marche est au carrefour boulevard Montmartre boulevard Haussmann. L’ambiance est excellente.

16h51 (Henri) : A chaque cabine téléphonique, des jeunes montent dessus. Des milliers de ballons multicolores. Les organisatrices se dépensent de manière extraordinaire et donnent de la voix sur des slogans adaptés et des propos très bien préparés. La musique : "une belle journée" de Mylène Farmer.

17h00 (Henri) : Arrivée de la tête place de l’Opéra. Auparavant, au Sentier, un jeune avec une kippa se mêle à la marche. Très bon accueil dans ce quartier.

17h00 (Anne) : confirmation de l’arrivée à l’opéra. Pas d’hostilité. Une rtès bonne ambiance. Des pancartes partout. Joie, sourires et sur tous les visages. C’est une réussite!

17h01 (Henri) : Beaucoup d’enthousiasme. Musique techno! Ambiance extraordinaire! Les pancartes bougent dans tous les sens. Tous les manifestants montent sur les marches de l’Opéra ou remplissent petit à petit la place.

17h02 (Philippe) : Regroupement en cours, les banderoles sur les marches! c’est impressionnant!

17h04 (Michel) : La place de l’Opéra est déjà à moitié pleine et les boulevards sont encore noirs de monde.

17h05 (Henri) : Cécile au micro : "Continuons, nous gagnerons!"

17h10 (Anne) : Début de l’allocution finale par Patrick Bray de l’association "Rivage" : "On nous avait dit  : "vous n’y arriverez pas" et nous y sommes arrivés"!

17h22 (Henri) : Fin de l’allocution et donc de la marche. des jeunes continuent à danser sur la place pour rester dans cette ambiance festive extraordinaire. Le succès est complet!
On attend le dernier communiqué de presse que l’on mettra en ligne vers 18h00. Profitez de l’occasion pour (re)découvrir le direct de l’année dernière.

17h30 : Un absent de marque est excusé : l’abbé Pozzetto se soigne dans le Sud-Ouest mais suit la marche sur le Salon Beige.

17h48 (Philippe) : La marche est terminée. la dislocation est en cours. Les marcheurs n’ont pas envie de se séparer et le froid les pousse à se rassembler dans les cafés aux alentours.

18h10 : Communiqué de presse final.

Marche pour la Vie Jour J : ceux qui y marchent!

Non, je ne vais mettre la listte de tous les marcheurs (!), mais déjà la liste des associations du collectif "30 ans ça suffit" :

– ACPER-Vie SOS Maternité
– AOCPA Choisir la Vie
– CSEN
– LLV-SOS Futures Mères
– Renaissance Catholique
– Promouvoir
– Rivage
– SOS Tout-Petits
– TDD
– La Coordination pour la Vie en Saône et Loire

A ces associations, rajoutons les délégations suisse, allemande, espagnole et (scoop!) belge!

A tout à l’heure!

Lahire

Marche pour la Vie, Jour J : quelques points pratiques

Quel temps fera-t-il ?

On prévoit un temps frais, sec et ensoleillé (7° maxi).

Quel sont les horaires et l’itinéraire ?

Regroupement à 14h30 place de la République (métro République) et départ à 15h00; boulevard Saint Martin, Boulevard Saint Denis, Boulevard de Bonne Nouvelle, boulevard Poissonnière, Boulevard Montmartre, Boulevard des Italiens, Boulevard des Capucines, Arrivée prévue à 17h30, place de l’Opéra (métro Opéra).

L’itinéraire est fait de grands boulevards; il fait un total de 3 km. Il ne présente pas de difficulté pour les poussettes ou les personnes d’un certain âge.

Comment y aller ?

En métro : plan ici.

En train/RER : quelques exemples pour rejoindre à République vers 14H30 :

– Versailles Rive droite départ 13H23, arrivée à Paris Saint-Lazare 13H59 (train suivant : 13H38, arrivée 14H14); puis métro direct vers République (ligne 3 direction Gallieni).

– Versailles Chantiers 13H39, arrivée Paris Montparnasse 14H07; puis métro ligne 4 direction Porte de Clignancourt jusqu’à Strasbourg Saint-Denis; puis ligne 8 direction Créteil Préfecture (ou à pied, quelques minutes de marche).

– RER Saint Germain-en-Laye 13H38, Paris Auber 14H02, puis métro ligne 8 direction Créteil Préfecture.

Pour en savoir plus : plan du RER ici; horaires SNCF/RER ici.

En voiture : garer sa voiture à proximité de l’arrivée, Place de l’Opéra (bon courage !) puis métro ligne 8 direction Créteil Préfecture.

Je ne vais vraiment pas pouvoir y aller…

Vraiment ? Alors à votre chapelet, et rendez-vous ici, où la manifestation sera bloguée "en direct" à partir du début d’après-midi.

Marche pour la Vie à San Francisco

Pour la deuxième année consécutive, des milliers de défenseurs de la vie américains ont mis un point d’honneur à défiler hier à San Francisco, la grande ville américaine la plus à gauche et la plus acquise à la culture de mort. Par provocation ? Non, pour témoigner : plusieurs des principaux organisateurs sont eux-mêmes issus de la "gauche" pro-vie (aux Etats-Unis, cela existe). Le slogan de la manifestation était celui des "Féministes pour la Vie" : l’ "avortement blesse les femmes".

Même la presse hostile note le contraste entre le calme de la marche et l’excitation des nombreux contre-manifestants pro-avortement : sur cette photo, une contre-manifestante au visage… rayonnant menace d’étrangler les pro-vie !

Henri Védas

Marche pour la Vie J-1 : avec l’Espagne chrétienne

Demain à midi, des rassemblements pro-vie auront lieu devant l’ambassade de France à Madrid et devant les consulats de Séville et Barcelone, afin de soutenir la manifestation française. Un lecteur nous a fait suivre un e-mail des organisateurs, appelant à ces rassemblements :

Dans cette lutte internationale pour la vie, les frontières n’importent pas, c’est pourquoi, et en nous souvenant du soutien international qu’ont reçues nos manifestations massives en 2005, nous […] souhaitons, depuis l’Espagne, faire davantage qu’un simple message formel de soutien. Nous souhaitons donner, à nouveau, un témoignage public pour le Oui à la vie […].

Les organisateurs appartiennent à "Hazte Oir" ("Fais-toi entendre"), un dynamique mouvement défendant une "conception chrétienne de l’homme et de la société." Cette organisation, fondée par un père jésuite, utilise habilement les techniques les plus modernes inspirées de la Christian Coalition américaine (ici, la traduction automatique d’un article espagnol de wikipedia). Elle a été une des co-organisatrices des manifestations pro-famille géantes de l’année dernière.

Les lecteurs du Salon Beige visitant le site de HazteOir ne seront pas dépaysés : regardez la bannière en haut à droite de leur page d’accueil* !

Henri Védas

* J’ai parlé un peu vite : la bannière dont je parle (qui ressemble à celle en haut de cette page) alterne avec deux autres bannières.

La foi dans la théorie de l’évolution

Dans le courrier des lecteurs de The Economist de cette semaine, une réaction amusante à un dossier du magazine sur la théorie de l’évolution :

Monsieur,

Je suis stupéfait devant la foi que vous avez en l’évolution. Cette foi dépasse largement la foi que j’ai en la création. Ma foi ne requiert de croire qu’en un seul mécanisme : l’amour de Dieu. La votre exige de croire en trois : que quelque chose puisse surgir de rien (le "Big Bang"); que des pierres puissent spontanément donner naissance à des organismes vivants […]; et que des mutations génétiques puissent transformer un ver solitaire en Einstein. C’est vous qui gagnez : il ne fait aucun doute que votre foi est bien plus grande que la mienne.

Henri Védas

Claude Rich, témoin chrétien

L’acteur, dans Valeurs actuelles (version papier) :

"Je ne suis pas un très bon chrétien. Je n’étudie pas beaucoup ma religion, mais je crois en l’amour de Dieu. De la même façon que l’on ne sait pas toujours pourquoi on aime une personne, j’aime Dieu. Je le fréquente tous les dimanches. […]

"Lorsqu’il m’arrive de confier à quelqu’un mon intention d’aller à la messe le dimanche et que mon interlocuteur me fait part de son étonnement, je lui dis que c’est moi qui suis étonné qu’il n’aille pas à l’église."

Henri Védas

Benoît XVI fête la sainte Agnès

Le 21 janvier, c’est aussi la fête de sainte Agnès. A cette occasion, Benoît XVI a béni les deux agneaux dont la laine servira à la confection des palliums.
Une tradition relayée correctement par l’AFP. Ca mérite d’être souligné…

Lahire

En ce 21 janvier, Louis XVI par les actes

Loin des images d’Epinal, loin des caricatures qui veulent nous faire haïr notre passé, donc notre pays et nous-même, loin des cours de la pseudo Education dite Nationale, voici une liste toute simple des faits et gestes de Louis XVI.
Au fur et à mesure de la lecture de ces évènements tombent les fausses représentations qu’on inculque encore aujourd’hui sur l’Ancien Régime, l’obscurantisme, la haine du peuple, la toute puissante Eglise catholique, etc, etc…

Un devoir de mémoire et de vérité.

Lahire

Télévision catholique : l’exemple EWTN

Ewtn La télévision catholique américaine EWTN fête cette année ses 25 ans. C’est en effet en août 1981 que Mère Angelica, du fin fond de l’Alabama et avec des moyens dérisoires, a commencé à diffuser quatre heures de programmes par jour.

Aujourd’hui, la chaîne est reçue dans 110 millions de foyers et dans 110 pays. Mais elle reste fidèle à ce qui a fait son succès : un socle de programmes tout simples, à bas coût. La messe, le chapelet, un prêtre donnant un enseignement sur un point de catéchisme… Alors pourquoi, à vue humaine, un tel succès ?

D’abord du fait du charisme de Mère Angelica. Mais aussi parce que cette chaîne a toujours professé un catholicisme orthodoxe, sans courir derrière les préjugés du monde pour "ratisser large." Elle est ainsi en phase avec la piété des fidèles.

Dans les trois jours qui viennent, l’Amérique catholique se mobilise pour la défense de la vie, et comme chaque année EWTN assure une large couverture à l’événement. Lundi, elle assurera cinq heures de "direct" sur la Marche pour la Vie de Washington.

Est-ce que KTO doit prendre ce post comme un "appel du pied" pour la Marche pour la Vie à Paris l’an prochain ? Peut-être bien…

Henri Védas

PS : EWTN peut être regardée par internet sur cette page. La retransmission de la "March for Life" de Washington commencera lundi prochain, 17 heures (heure de Paris).

Marche pour la Vie J-1 : quelques infos!

"30 ans ça suffit " nous communique trois informations :
– Quelques slogans : Des lois pour la Vie, des élus pour la Vie, pas demain aujourd’hui!
– Deux communiqués de presse seront transmis à 15h00 et à 18h00. Vous devriez pouvoir les lire sur le Salon Beige.
– le journal La Croix devrait consacrer un article aux délégations étrangères présentes dimanche et à la marche de demain.

Vous retrouverez les infos précédentes ici.

A demain!!

Lahire

De la télévision catholique

J’annonçais hier la bonne nouvelle de la survie de KTO, ce qui a suscité bon nombre de commentaires. Et c’est heureux! Le contexte de cet évènement prend depuis hier une ampleur plus grande :
Nous avons en France une chaîne de télévision catholique. C’est une chance! Elle restera catholique tant que des catholiques s’en occuperont et nous devons la soutenir par nos actions. Car si elle devait disparaître, rien de catho ne la remplacerait.
Hier, le Grand Orient de France demandait des créneaux pour passer à la télévision au même titre que les religions. Exit KTO, bienvenue la FM? Non merci!
Hier encore, monseigneur Foley, président du conseil pontifical pour les Communications sociales s’exprimait sur la nécessaire coordination et coopération entre les télévisions catholiques : faire mieux ensemble.
Hier toujours, le même conseil annonçait un congrès mondial des télévisions catholiques à Madrid en octobre prochain.

Dans ce contexte et en réponse aux commentaires du post précédent, KTO peut et doit devenir la base sur laquelle continuer à construire un media pleinement catholique.

Lahire

PS : au moment où je publie ce post, je reçois un mail pour soutenir KTO. Vous pouvez le lire ici.

“L’Eglise doit parler du démon”

Le cardinal Cottier a signé la préface d’un ouvrage écrit par un exorciste italien qui s’intitule "Président des exorcistes – Expériences et élucidations de Don Gabriele Amonth".

Le texte n’est pas long, mais il est particulièrement intéressant. On sait que la plus grande ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas. C’est pourquoi le cardinal Cottier déclare que "L’Eglise doit parler du démon". Il rappelle dans cette préface les principes du mal, les combats à mener, les sources du mal et enfin les moyens à mettre en oeuvre pour contrer Satan.

Je vous propose ce passage qui touche un point qui m’intéresse :

"Face au leurre, il faut souhaiter chez les fidèles catholiques une
connaissance toujours plus profonde de la doctrine chrétienne.
Il faut
promouvoir l’apostolat pour le Compendium du Catéchisme de l’Eglise
catholique, qui est d’une utilité extraordinaire pour combattre
l’ignorance. Le démon est peut-être un partisan de cette ignorance :
distraire l’homme de Dieu est une grande perte contre laquelle on peut
lutter en encourageant un apostolat approprié
dans les moyens de
communication sociale, en particulier la télévision, considérant le
temps que passent de nombreuses personnes à suivre les émissions de
télévision
, aux contenus souvent inconsistants ou immoraux".

Lahire

Bonne nouvelle, KTO continue

La chaîne catholique, KTO, connaissait des difficultés et recherchait le moyen de pouvoir poursuivre sa route. Elle a répondu favorablement aux propositions du "jour du Seigneur" qui lui permet d’envisager plus sereinement l’avenir.

Lahire

Un rajout dans la colonne de gauche

Comme vous pouvez le constater, nous avons rajouté une case dans la colonne de gauche. Ainsi chaque jour, vous pourrez avoir accès grâce à plusieurs sites catholiques:
– au saint du jour,
– aux lectures du jour selon les deux missels,
– à l’Angelus, cette vieille prière qui rythme nos journées.

Lahire

Résolution pro-gay de l’UE : le texte est en ligne

On peut maintenant lire, sur le site du Parlement européen, le texte en français de la résolution votée la semaine dernière; ainsi que la transcription des débats. Chaque intervention est donnée dans la langue de l’intervenant, on ne comprend donc pas tout. L’intervention de l’UMP Roselyne Bachelot est toutefois en français :

L’article 13 du traité, la charte des droits fondamentaux [charte qui figure en Partie II du traité constitutionnel, pour lequel trop de catholiques ont cru pouvoir voter] et de nombreuses directives donnent à notre Assemblée non seulement le droit mais le devoir de continuer la lutte pour l’égalité des droits des personnes homosexuelles, bi- et transsexuelles. Devant les avancées substantielles enregistrées en ce domaine dans de nombreux pays de l’Union, certains avaient espéré un dossier, sinon bouclé, du moins apaisé.

Il n’en est rien et l’on peut même constater une véritable recrudescence des propos et des violences homophobes. Les récents propos de dirigeants politiques polonais nous ont consternés, ne suscitant, hélas, que des réactions bien tièdes de la part de la Commission européenne. D’autres interventions inadmissibles ont été prononcées dans le même registre dans d’autres pays, y compris la France [Mme Bachelot vise de toute évidence l’UMP Christian Vanneste]. Partout, des violences, allant des injures aux tortures et aux meurtres, sont à déplorer. […] Des homosexuels sont poursuivis en raison de leur orientation de vie, pire, en Iran, deux ont été exécutés. [On note le raccourci : critiquer l’homosexualité et exécuter les homosexuels, c’est du même ordre pour Mme Bachelot.]

[…] À présent, les déclarations de la Commission doivent quitter très vite le registre des vœux pieux pour passer à une directive globale concrète [qui, contrairement à ce texte, aurait une valeur normative : "la directive est un texte adopté au niveau de l’Union européenne qui fixe des règles que les États membres doivent inclure dans leur législation interne"]. À chacun de nous de continuer aussi ce combat dans nos pays respectifs, pour une égalité qui ne soit pas seulement un droit à l’indifférence mais aussi à la différence.

Henri Védas

Marche pour la Vie : TF1 s’engage

Le collectif "30 ans ça suffit" nous informe qu’une journaliste de TF1 devrait prendre part à la Marche pour la Vie dimanche prochain.
Certes, elle sera là à titre professionnel. Mais, elle verra de l’intérieur et sans prisme déformant la réalité de l’évènement. Elle aura le temps de "sentir l’ambiance", comme disent les journalistes.
Et les marcheurs qui ne seront pas dans le train ou dans le bus du retour, pourront juger au 20h00 de  l’objectivité de la chaîne…
Les paris sont ouverts!

Lahire

Argumentaire sur l’avortement

Nous avons déjà tous entendu les objections suivantes légitimant l’avortement :

– "Les femmes ont un droit de disposer de leur corps, c’est une revendication du féminisme contre toutes les formes de misogynie. Elles ont donc le droit d’avorter."

– "Lorsqu’un viol a eu lieu et que la victime se retrouve enceinte, la femme ne veut pas avoir d’enfant (qui serait perturbé le jour où il apprendrait les conditions de sa création), alors il est licite de la faire avorter le plus rapidement possible : à situations exceptionnelles, mesures exceptionnelles."

"Si pour une raison quelconque les vies de l’enfant et/ou de la mère étaient à coup sûr menacées lors de l’accouchement, il vaudrait ne pas prendre le risque de tuer soit la mère et son enfant soit carrément les deux ! Cela peut devenir alors un choix entre une vie et une autre."

Voici quelques réponses simples (et d’autres encore sur le même site !) :

 L’enfant non né n’est pas un organe de sa mère, il est un être unique, distinct, avec son individualité génétique propre. La femme ne peut disposer l’existence de cet être à sa guise comme le faisait le pater familias dans la société romaine. Refuser cela, c’est reconnaître l’esclave, système où un être humain peut devenir la propriété d’un autre.

On ne remédie pas à une injustice en commettant une injustice plus grave encore ; on ne répare pas le mal en commettant le mal. Par ailleurs, on assiste ces dernières années à une augmentation du nombre de viols. La libéralisation de l’avortement crée une mentalité de violence où le plus fort a le droit pour lui et où le plus faible ne peut résister au plus fort. Par là, elle conduit à banaliser le viol en exposant davantage encore les femmes à l’emprise phallocratique des hommes. Enfin, il est malhonnête de se servir de situations extrêmes pour banaliser l’avortement. A partir de quelques situations contraignantes, tout devient soudainement permis.

La fin ne justifie pas les moyens. Le principe de la solution est simple : on ne choisit pas. On ne peut pas sacrifier une vie innocente à une autre. Ce que l’on doit vouloir, c’est sauver les deux. Il peut arriver cependant que, ayant fait tout ce qui est humainement possible, on aboutisse à une conséquence non voulue : la mort. Il peut arriver aussi qu’en voulant soigner la mère d’un cancer, cela entraîne une conséquence malheureuse, non voulue, non désirée.

A connaître également : le syndrome du survivant, l’avortement en chiffres, le syndrome post-avortement, etc.

Michel Janva

Marche pour la Vie J-2 : encore une affiche!

Cruelty1ye
Ci joint, une affiche trouvée sur le site de Novopress. Le collectif
"30 ans ça suffit" remplit son objectif de proposer une marche
unitaire, brisant les barrières et les querelles qui sclérosent,
morcellent et finalement discréditent nos actions et découragent chacun.

Cette marche pour la Vie a prouvé qu’elle avait vocation à devenir LA marche unitaire de la France de tous ceux qui se réunissent sous la bannière du respect de la Vie.
Alors n’attendons pas 2007! Nous serons de toutes les façons plus nombreux l’année prochaine. Soyons donc déjà plus de 10 000 cette année, 10 000 à dire "j’y vais" et à y aller!

Lahire

PS (15h15) : Michel me précise à juste titre que l’affiche vient de Vox Galliae (voir ici).

Mariage gay : réaction des maires

Un collectif de "Maires pour l’enfance" a rendu publique vendredi une liste de 50 maires de villes grandes et moyennes prenant position contre le mariage homosexuel et demandant une consultation des maires avant "toute initiative remettant en cause la politique familiale". Selon le collectif, 11.762 maires, soit près du tiers des maires de France, ont à ce jour pris position dans le même sens.

Dans un communiqué, le Collectif affirme que "la revendication d’une minorité est sans mesure avec le souhait de la majorité des élus" et que les signataires entendent se faire au contraire "les avocats du développement social et familial durable". "Notre expertise à propos du sens du mariage et plus globalement de l’institution familiale comme source de repère et de développement social ne peut être balayé du bras au nom de revendications privées et minoritaires. On ne peut délibérément priver certains enfants d’avoir un père et une mère".

Face à l’agit-prop d’un lobby minoritaire, cette saine réaction d’une quasi majorité de maire est encourageante. L’Europe osera-t-elle poursuivre un tiers des élus français ? Rien n’est moins sûr.

Michel Janva

Marche pour la Vie J-2: nouvelles du jour!

Manifestation_3
Nous vous avions déjà annoncé la présence d’Allemands à la marche pour la Vie de dimanche. Les Espagnols confirment leur venue. Il s’agira de membres de l’association Evangelium Vitae Espana.
Et -agréable surprise!- des Suisses viendront également à grand renfort de cor et de musique!

Dimanche, ceux qui ne pourront vraiment pas venir, pourront suivre la marche en direct sur le Salon Beige, comme c’était déjà le cas l’année dernière.

Dès lundi vous trouverez ici le lien vers le site qui regroupera les photos de la marche pour la Vie : le plaisir de se revoir… et le moyen de noter les absents!

Enfin, c’est Chrétienté-info qui
nous adresse cette photo qui participe à faire connaître la manifestation de dimanche, démarche demandée par Jean-Paul II! Un bon moyen pour convaincre les derniers indécis.
N’hésitez pas à la faire circuler. Dimanche, il sera trop tard…

Lahire

Violence à l’école : la fin de l’omerta ?

Un collégien de 15 ans a été jugé en comparution immédiate jeudi devant le tribunal correctionnel d’Evreux. Il est accusé d’avoir violemment agressé son professeur d’anglais, un homme de 31 ans, en lui assénant un violent coup de tête au visage, lui cassant le nez, alors que ce dernier venait de lui faire une remontrance parce qu’il parlait trop fort dans les couloirs.

Comme pour la violence dans les trains, depuis l’agression au couteau d’un professeur, les informations sur la violence à l’école deviennent publiques. Sur 3 871 collégiens interrogés en 2002-2003, 24,2% disaient avoir reçu des coups à l’école. 9 professeurs seraient agressés chaque jour avec une arme par des élèves et on compte 1 651 violences physiques avec arme en 2004-2005. Mais là encore, que va faire la justice de tous ces mineurs ?

Michel Janva

Parlementaires contre l’homoparentalité

Les 174 parlementaires ayant signé le manifeste contre l’homoparentalité (nous en parlions ici) ont fait des petits… Vous trouverez ici la liste complémentaire des signataires. Toujours pas de Bayrou. Alors que le propre fils de Giscard a signé…

Si votre député ou votre sénateur ne figurent pas sur la liste des signataires, vous pouvez leur écrire : votre député / votre sénateur.

Michel Janva

UMP : Roselyne Bachelot prend du galon

Le député européen Roselyne Bachelot était déjà "secrétaire thématique" de l’UMP, chargée des questions de société. Elle est devenue hier secrétaire général adjoint de l’UMP.

Cette semaine, Mme Bachelot n’a pas seulement voté la résolution appuyant les thèses des lobbies gays les plus extrémistes. Elle l’a activement promue en attaquant le gouvernement catholique polonais :

"Nous avons vu l’émergence de déclarations inquiétantes de la part de plus hauts responsables polonais, président de la République, Premier ministre. Et nous avons vu, dans beaucoup de pays de l’Europe, des hommes et des femmes politiques proférer des propos nettement homophobes".

Confier à Mme Bachelot les questions de société était déjà un signal politique éloquent, que confirme cette promotion.

Henri Védas

PS : plusieurs lecteurs ont dit souhaiter faire part de leur déception au député européen Philippe Morillon, catholique, co-organisateur des JMJ de 1997, et qui a pourtant voté la résolution de cette semaine; voici son adresse : [email protected]. D’après le suivi d’Euro-Fam, Morillon était pourtant un des députés les plus "pro-famille" du Parlement de l’UE…

Analyse de l’homophobie

Suite à la résolution tyrannique votée par le Parlement européen appuyant le lobby gay, une (re)lecture s’impose de l’interview donné par Tony Anatrella au mensuel La Nef, en février 2005, dans laquelle il analysait les véritables enjeux des lois pour lutter contre l’homophobie. Cet article est disponible sur le site Famille et Liberté, rubrique Homosexualité (cliquez sur homophobie – les vrais enjeux). Voici la conclusion (mais tout est à lire) :

"Certains considèrent l’homosexualité comme une sexualité alternative de même qualité que la relation entre un homme et une femme, ce qui n’est pas le cas. Mais quoi qu’il en soit de la problématique psychique, la question qui se pose et sur laquelle le législateur a dérapé est de savoir si une tendance subjective peut être source de loi ? La société s’organise à partir des réalités objectives et universelles comme la relation fondée entre un homme et une femme. De ce fait, pourquoi vouloir faire une normalité d’un type de sexualité qui ne participe pas à la définition du couple, de la famille et ne peut pas représenter la symbolique conjugale et familiale à laquelle un enfant a besoin de s’identifier ? La police des idées qui risque de s’installer, et la finalité d’une loi réprimant le langage, sont une façon de chercher à valider le «modèle» sexuel de l’homoérotisme comme étant une référence parmi d’autres. Une façon d’ignorer une fois de plus les problèmes psychiques et moraux qui ne manqueront pas de resurgir dans un fulgurant retour du refoulé. Le marxisme qui a trompé les intellectuels et les politiques durant des années devrait servir de leçon face à un mouvement qui veut subvertir les normes «hétérosexistes» de la société comme en témoigne la littérature homosexuelle. La main sur le cœur, les hommes politiques ne voient pas qu’après avoir dénoncé les erreurs du passé avec le fameux «plus jamais ça», ils renouent avec de nouvelles aliénations qui font le malheur des peuples."

Michel Janva

Le franc-parler d’un évêque autrichien

Lu dans "les nouvelles chrétiennes de la semaine" :

L'évêque auxiliaire Mgr Andreas Laun de Salzbourg
vient de déclarer dans une interview au KURIER, par rapport au problème de
l'immigration massive en Autriche, que la cathédrale St Etienne à Vienne
pourrait parfaitement devenir une mosquée.
"Cela peut se produire
plus vite qu'on ne le pense
", ajouta-t-il. "A Constantinople,
comme on appelait jadis Istanbul, personne non plus aurait pu s'imaginer que la
Hagia Sophia se transformerait un jour en mosquée. Elle était pendant des
siècles une des cathédrales les plus glorieuses de la chrétienté."

- Le directeur de la Caritas de Vienne, Monsieur
Michael Landau, a immédiatement critiqué ces paroles de Mgr Laun: "Je
considère le fait d'attiser la peur comme une voie tout à fait erronée. Il
s'agit là d'un avis isolé et personnel de l'évêque auxiliaire de Salzbourg que
je ne peux nullement partager. La ligne ecclésiale est le dialogue.
" -
Commentaire de l'évêque: "Michel Landau n'a pas bien écouté.
Premièrement, une mise en garde est un service rendu au bien commun,
et non
pas un 'attisement de la peur'. Deuxièmement, non pas l'immigration est le
danger, mais l'autodestruction des Autrichiens en refusant les enfants. Mon
intervention ne se dirige pas contre les étrangers et non pas contre le
dialogue équitable, mais contre notre propre comportement que l'on doit appeler
suicidaire - et qu'on devrait enfin stigmatiser ainsi. En raison de ce
comportement. l'immigration peut devenir un danger - un danger qui, au fond,
vient de nous-mêmes. Bien sûr, ce n'est pas un danger pour ceux qui n'aiment
pas l'Autriche et qui considèrent que la disparition du Christianisme ne serait
pas un mal.
Dans ce cas, ce n'est effectivement pas la peine de dénoncer ce
danger, mais on peut se satisfaire d'observer indifféremment ce qui se passe...
Et si Mr Landau voulait impliquer que je serais seul avec ces considérations,
il se trompe. Il y a beaucoup de personnes qui s'expriment vers moi avec
reconnaissance: enfin quelqu'un dit hautement ce que nous pensons et vivons
."

Lahire

La tension internationale est montée d’un cran

Ben Laden : le retour.
Ben Laden, dont la voix a été identifiée, menace à nouveaux les Etats-Unis de nouveaux attentats tout en leur proposant, à certaines conditions, une trève que George W Bush a refusée.
La France, par la voix de son président, a déclaré qu’elle n’hésiterait à utiliser l’arme nucléaire contre les états qui auraient recours à des moyens terroristes.

Les Etats Unis
avaient déjà annoncé qu’ils n’hésiteraient pas à utiliser l’arme nucléaire contre les groupuscules terroristes.

Le nucléaire iranien.
L’Iran a relancé son programme nucléaire soi-disant à des fins civiles, malgré les mises en garde des Etats-Unis et de trois pays de l’Union Européenne, dont la France. Ce pays devrait pouvoir disposer de l’arme nucléaire d’ici quatre ans.
La Syrie lui apporte son soutien pour une utilisation civile du néclaire, contrairement à la Turquie qui lui demande d’avoir une position plus souple ou à l’Egypte. Les Etats Arabes redoutent de voir l’Iran devenir une puissance nucléaire militaire.
La Russie veut partager le pétrole de la mer Caspienne avec l’Iran et lui avait offert d’enrichir son uranium chez elle. L’Iran n’a toujours pas répondu. La Russie s’est proposée pour être l’intermédiaire entre l’Iran et l’ONU, afin d’éviter des sanctions envers l’Iran, un de ses partenaires commerciaux privilégiés. La Chine est également opposée aux sanctions de l’ONU.
L’Iran a menacé l’occident d’une crise pétrolière si l’UE saisit le Conseil de Sécurité sur ce dossier.

Ca fait beaucoup pour une seule journée.

Lahire

Réaction épiscopale à la résolution pro-gay

La résolution pro-gay (non contraignante pour les Etats membres) votée par le Parlement européen a été fustigée par Mgr Aldo Giordano, secrétaire du conseil des conférences des évêques européens, interrogé par Radio Vatican : "De telles résolutions risquent de délégitimer le Parlement européen".(…) "Il devrait être clair que certains sujets, notamment ceux relatifs à la famille, ne sont pas de la compétence directe de l’Union européenne, mais de la compétence reconnue de chacune des nations".

"D’autre part, devant la superficialité de certaines décisions, on se demande quelle est la fonction du Parlement européen, qui devrait plutôt chercher le bien commun pour l’humanité". Mgr Giordano a accusé les initiateurs de la déclaration de développer "une aversion pour certaines valeurs de notre tradition, notamment les valeurs religieuses".

Michel Janva

Une nouvelle fois, l’Education Nationale dans le piège de l’idéologie

L’arabe est, paraît-il, la deuxième langue parlée en France. Soit, mais quelque soit la langue dont il est question, le raisonnement de l’Education dite Nationale est extraordinaire par les contradictions que lui impose l’idéologie républicaine.

L’arabe est la deuxième langue la plus parlée en France. Il faut donc des professeurs d’arabe supplémentaires. Si cette langue est tant connue, pourquoi faut-il plus d’enseignants dans cette matière? Pourquoi ne pas faire effort dans une autre?

L’arabe est la deuxième langue la plus parlée en France. Au nom de l’intégration, on ne comprend pas qu’en Corse par exemple qui compte 13% de Marocains, il n’y ait aucun enseignant de cette langue, ce qui faciliterait la prise en compte de ces enfants.
Oui, mais s’ils parlent aussi bien l’arabe, pourquoi développer ces connaissances et accroître ainsi le communautarisme que par ailleurs le politique récuse? Pourquoi ne pas augmenter le nombre de professeurs de français pour faciliter leur intégration en recevant une instruction nationale?

Quand le raisonnement se heurte au bon sens, c’est qu’il se perd dans les contorsions d’une idéologie.Quand il arrive à des contradictions, c’est que les postulats ne sont pas bons.
Le rôle conféré aujourd’hui à l’Education dite Nationale est le service d’une idéologie politique et non l’instruction des enfants que les parents confient, par respect du principe de subsidiarité, à l’Etat, garant du bien commun.

Lahire

L’Europe malgré les peuples…

L’ex-futur projet de constitution européenne fait de plus en plus parler de lui. Le Salon Beige a évoqué plusieurs fois déjà les prémices (ici et ici) d’un retour de ce projet malgré les votes français et néerlandais. Dans une résolution adoptée aujourd’hui à Strasbourg, le parlement européen "confirme sa détermination à parvenir sans retard indu à un accord constitutionnel " mais rejette d’une part l’idée  de "groupes restreints" d’Etats, qui se formeraient en marge pour progresser sur le plan institutionnel et d’autre part l’idée d’une mise en oeuvre partielle du projet de constitution qui "risque de mettre fin au consensus qui a assuré l’équilibre entre les institutions et entre les Etats membres".

Le consensus populaire français et néerlandais n’ayant visiblement que peu d’importance aux yeux de ces députés, leur conclusion est donc tout naturellement " le maintien du texte actuel". La résolution a été votée par 385 voix pour, 125 contre et 51 abstentions. Le lancement prochain en France d’un site officiel de " référence" sur les questions européennes ne marquerait-il pas déjà le début d’une nouvelle campagne ?

Philippe Carhon

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services