Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Bienvenus chez les fous

Bienvenus chez les fous

Ce ne sont pas seulement les mains qui ont été abondamment nettoyées ces deux dernières années, mais aussi le cerveau.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Assis, debout, dedans, dehors, présentez les autorisations de déplacement limitées dans le temps et l’espace, interdiction de se déplacer- et le Conseil constitutionnel accepte ça !
    C’est la dictature qui prive aussi d’accès à la culture, expositions, musées, conférences et déjeuners organisés
    par des associations et donc privation de relations sociales et amicales.
    Ou alors c’est la piqure répétée et il y a des médecins pour tenter de persuader qu’il faut l’accepter alors qu’il y a risque de nocivité.
    Comment des médecins en sont-ils arrivés là !
    Il est vrai que l’on arrive à voir des pauvres dépouilles humaines traitées sans respect au point d’être mangées par les rats – quel scandale – et quel scandale aussi, la tentative de vente par un médecin de la radiographie d’une victime de terroristes. Trop de personnes ont perdu la notion du Bien et du Mal.
    Il est temps qu’un homme courageux montre de l’autorité dans le bon sens.
    Il n’est pas acceptable qu’un président éructe des injures, des mots grossiers à l’encontre des personnes qu ‘il doit respecter ne serait-ce qu ‘en raison de sa fonction, puisqu’il n’a pas d ‘éducation.
    On ne peut pas reculer les limites de l’acceptation., mais prendre conscience que trop, c’est trop.
    A nous de montrer notre dignité en lui désignant la porte de sortie.
    Et ce n’est pas la rouge Pecresse qui dit être une présidente de région ” aimante ” ( !!!) mais ferme ( ?? ) qui changera quoi que ce soit. Elle est déjà usée et n’a jamais fait ses preuves, bien au contraire.
    Zemmour Président.

    • Je partage le début solide de votre analyse. Merci. « Comment des médecins en sont-ils arrivés là ! » C’est assez simple. L’art médical a disparu. Carte vitale et Etat providence, le médecin est devenu un rouage d’une technostructure qui l’emploie en définitive. Il est devenu un technocrate aux ordres. Regardez la mort sociale des médecins qui refusent de pratiquer les séances d’acupuncture ! Plaquénil out, Azithromycine sous contrainte de délivrance. (IVG et objection de conscience. Pharmacien et refus de vendre le ‘poison’ pilule). Le ‘fascisme gris’ impose une iatrocratie qui détruit les fondements de l’art médical. Je pense même qu’un système expert sera plus performant que ces médecins de plateau ou de carte vitale insérée. Il est évident qu’un ordinateur qui conduit une voiture fera bien moins d’accident mortel qu’un conducteur humain, parfois fatigué, endormi. Les médecins font un travail souvent pénible mais à l’ombre de la carte vitale.

  2. ‘Mangez, bougez’, ces personnes font une activité physique au lieu de rester allongées pendant toute la journée devant la télé ou un écran de smartphone. Par contre pour illustrer la folie ambiante j’aurais préféré une belle photo de pince chirurgicale qui enserre la tête d’un bébé de quatorze semaines afin d’écraser sa tête pour l’extraire de ce milieu concentrationnaire qu’est un utérus de femme ‘folle à jamais’, type Bergé ou Rossignol.

Publier une réponse