Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI et la mondialisation

Je
A la demande du Saint Père, Jan Eliasson, président de la 60ème session de l’assemblée générale de l’ONU et ministre des Affaires étrangères de Suède, s’est déplacé au Vatican pour s’entretenir avec le Pape sur la mondialisation. M Eliasson a en effet déclaré que le Pape

"désirait me rencontrer dans le contexte de l’ouverture du nouveau
conseil pour les droits de l’homme à Genève la semaine prochaine".

Bxvi_6 Un communiqué du service de presse du Saint-Siège précise que les entretiens "ont eu pour thème central le processus de mondialisation,
dont certaines insuffisances ont été soulignées", mettant en avant "surtout la faible part reconnue à la dimension
religieuse
".
Il rajoute par ailleurs que "les droits humains peuvent perdre de leur
consistence sans la contribution des valeurs religieuses
". Il a aussi été dit que "la rencontre entre toutes les
religions" pouvait apporter beaucoup à "la
contribution à la paix et à la solidarité entre tous les habitants de
la planète".

Lahire

Partager cet article

2 commentaires

  1. le salon beige”…à consommer sans modération : tout à fait d’accord!! c’est mon bol d’air frais quotidien!!
    merci pour tous les efforts que vous faîtes pour notre information et bravo d’avoir “user” vos semelles sur les routes de Chartres afin de continuer à construire sur le roc!
    bien amicalement;

  2. “mettant en avant “surtout la faible part reconnue à la dimension religieuse”.
    Le laïcisme n’est pas la laïcité. La laïcité de tout temps (même sous l’Ancien Régime…) a toujours eut une dimension entière des droits de la personne humaine et reconnu le droit à manifester publiquement sa foi, le droit de vivre dans un état qui proclame publiquement sa foi. Et respecte au moins la loi naturelle, ce qui n’est désormais depuis longtemps plus le cas en France ! Le laïcisme sectaire le lui interdit et en vertu de sa nature originelle viciée oriente toujours plus la nation vers l’immoralité publique. “La république ne reconnait aucune religion…” Dieu chassé de la république :
    – des prières publiques,
    – des écoles,
    – des hôpitaux,
    – des armées,
    – des prisons, etc. Résultat des courses : le mariage homosexuel, l’euthanasie, etc., en débat !
    Devant la montée des fondamentalismes et des terrorismes, cette situation devient de plus en plus intolérable et intenable. Il va bien falloir à un moment donné que cette tyrannie cesse pour de bon. Il va bien falloir que la dite “république” rende ses droits au peuple français, droits qu’elle lui a volés ! La république a échoué. Qu’elle rendre la France à la France.
    Cela se fera de toute façon tôt ou tard…
    Dieu nous vienne en aide.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services