Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Benoît XVI demande un cessez-le-feu immédiat au Liban

Samedi, le hezbollah a menacé de frapper des villes du centre d’Israël.
Ce matin un bombardement israélien a tué Plus de 50 personnes ce matin à Cana. Le Liban a alors suspendu toute négociation sans cessez-le-feu immédiat.
Ce midi le Saint-Père a encore appelé à un arrêt immédiat des combats :

"Au nom de Dieu je m’adresse à tous les responsables de cette spirale de
violence pour que les armes soient immédiatement déposées par toutes
les parties
(…)
Je demande aux gouvernants et aux institutions internationales
de
n’épargner aucun effort pour obtenir cette nécessaire cessation des
hostilités
afin de pouvoir commencer ainsi à construire, à travers le
dialogue, une cohabitation stable et durable entre tous les peuples du
Proche Orient".

Lahire

Partager cet article

16 commentaires

  1. Je crois qu’au lieu de parler il serait plus utile de fournir des missiles sol-air aux soldats libanais afin qu’ils puissent defendre leur population; certains pays ne comprennent que ce langage.

  2. Ce n’est pas une bonne idée : n’oubliez pas qu’Israël a la bombe atomique !
    Suivons plutôt l’avis de Benoît XVI : « que les armes soient immédiatement déposées par TOUTES les parties (…) »

  3. Pour info : je parcours beaucoup de forums actuellement et voici ce que je viens de lire sur un forum musulman de langue française :
    « A tous ceux qui parlent de ça en ce moment: sachez que vous avez le sang des musulmans au Liban sur les mains. Ca ne vous fait rien de voir des enfants musulmans se faire tuer? »
    Les chrétiens et les enfants chrétiens (ou d’autres religions, ou sans religion) comptent donc pour du beurre ? C’est un éclairage intéressant.

  4. Oui a juste titre ils reprochent aux pays occidentaux puissants leurs passivité.Le blanc seing donné par le g8 tellement mis a l’amende par les usa…..

  5. Les libanais n’ont pas forcément tort de s’en prendre à l’ONU qui est toujours, par son inaction coupable, du côté d’Israel, alors que l’ONU est censée avoir une position équilibrée.

  6. L’ONU est un machin inutile : comment peut-on compter sur l’ONU pour imposer la paix alors qu’elle n’a même pas assez de pouvoir pour condamner le bombardement de ses propres positions?
    Si le Liban était un protectorat français, on aurait évité tous ces ennuis (et l’économie libanaise se porterait mieux).

  7. Les peuples du proche orient sont majoritairement constitués de musulmans qui ne tolèrent aucune autre religion que l’Islam et s’emploient à « liquider » tous ceux qui, partout dans le monde, refusent de se soumettre à Allah.
    Notre Pape ne peut pas ignorer que le djihad est au cœur de l’Islam et qu’il est un devoir permanent pour tous les croyants.
    Dans ces conditions, pourrait-on m’expliquer comment le dialogue pourrait déboucher sur une quelconque cohabitation ?
    Par ailleurs, s’agissant du Liban, il est clair que le gouvernement et la majeure partie de la population sont complices du Hezbollah et partagent l’objectif de destruction d’Israël.
    Le Hezbollah et ses alliés libanais ayant déclaré la guerre à Israël ce dernier n’a qu’un choix : se battre ou périr.
    Si les occidentaux avaient pour deux sous de courage, ils se seraient joints à Israël pour écraser le Hezbollah et ses alliés Libanais et débarasser définitivement ce pauvre pays de tous ses terroristes religieux.
    Un dernier point : je trouve particulièrement écœurant l’utilisation des enfants victimes de la guerre pour discréditer Israël. Ces âmes sensibles étaient bien silencieuse lorsque les bombes s’abattaient sur les civils en Serbie, ou dans le passé, sur Dresde ou la Normandie.

  8. @ Agnès :
    « Les chrétiens et les enfants chrétiens (ou d’autres religions, ou sans religion) comptent donc pour du beurre ? C’est un éclairage intéressant. »
    > Honnêtement, ça ne me surprend pas.
    Voici une « perle » trouvée sur un forum musulman. Le forumeur avait trouvé l’article sur internet et l’a publié sur son forum. Voici des extraits :  » Des enfants israeliens dédicacent des bombes déstinées aux enfants du liban, le monde n’a jamais vu une obscénité pareille. (…) Empêtré dans un monde chimérique, Israël pense avoir, à lui tout seul, le droit de parler, de penser, de diriger sans demander l’avis de quiconque. La Charte des Nations Unis n’est qu’une broutille à ses yeux. (…) Israël est tellement imbu de lui même qu’il n’arrive plus à faire le distinguo entre le bien et le mal. C’est ainsi que par omission et volontairement d’ailleurs, il ment, ment, ment tellement que, son nez semble s’allonger plus que celui de Pinocchio. Faut-il encore rappeler à Israël que les récits génésiaques sont tous faux (des archéologues israéliens l’ont encore prouvé) ?… »
    Je n’ose commenter ce… « machin ».
    (mais si vous insister, je peux vous donner mon point de vue !) 😉

  9. Particulièrement choqué par la position guerrière de Yiannis. « Ecraser le Hezbolllah et ses alliés libanais » me parait être une solution particulièrement barbare, particulièrement ignorante des leçons de l’histoire, et absolument contraire aux principes de la foi chrétienne.
    Le meurtre n’a jamais été une solution pour résoudre des conflits humains, cher Monsieur. Et sauf votre respect, le relativisme libertaire qui nous fait admettre des exceptions au 5ième commandement, n’est que le prélude du retour à la barbarie et au chaos.
    Je serais curieux de savoir si Monsieur Yiannis « écrase » tous les gens qui ne l’aiment pas, en exterminant sur son passage l’ensemble de leurs voisins, femmes et enfants … Je m’étonne en tout cas que le peuple juif ne parvienne pas à relire son histoire comme le commandement sacré de ne JAMAIS recourir à de telles décisions.
    Je suis en tout cas très rassuré de savoir que Dieu n’agit pas de cette manière envers nous …

  10. Lu sur http://leconservateur.bafweb.com
    Alors que les médias français font tout pour faire passer le Hezbollah pour un sympathique mouvement de résistance soutenu par l’ensemble de la population libanaise dans sa « diversité », des témoignages affluent, en particulier au travers des blogs, montrant un tout autre visage de la situation au Sud Liban. Selon plusieurs sources, des miliciens du Hezbollah se positionnent volontairement dans les villages chrétiens ou druzes, pour y tirer leurs projectiles. Alors que des mouvements d’autodéfense se sont formés, des villageois sont assassinés par les terroristes du « parti de Dieu ». Ces propos sont rapportés par le bloggeur libanais Vox.
    On ne peut exclure une manipulation d’Israël, cependant, cela n’aurait rien d’étonnant de la part du Hezbollah, qui est un mouvement musuman sectaire n’ayant jamais hésité à recourir au terrorisme contre ce qu’il continue d’appeler « les croisés »…

  11. A toi, l’enfant de Cana
    Je t’écris en sachant que tu ne liras sans doute jamais cette lettre. Je ne connais pas ton nom, et surtout je ne sais pas si tu es encore vivant. Car ils ont tué tant des tiens. Il y a dix ans déjà, ils avaient massacré 200 personnes avec leurs bombes venues du ciel. Leurs oiseaux de fer et de mort sont revenus cette nuit, pour tuer les enfants de Cana.
    Il y a deux ans, j’étais dans ton village, et tu nous avais accompagnés lorsque nous visitions le site des Noces. Tu nous avais montré ces étonnants bas-reliefs figurant le Christ et ses apôtres, et Marie, et sans doute Marie-Madeleine avec ses longs cheveux : les plus anciennes sculptures chrétiennes du monde. Un site remarquablement entretenu par les tiens. Les tiens du Hezbollah.
    Tu nous avais vendu des cierges (on donnait ce qu’on voulait), et tu nous avais montré où il fallait les placer, dans la grotte, sur cette pierre près de la petite icône. J’ai été blessé ce jour-là de voir que certains d’entre nous refusaient tes cierges, pour ne pas avoir, disaient-ils, à donner de l’argent au Hezbollah. Les mêmes, parfois, qui achèteront ensuite des foulards du Hezbollah à Baalbeck… Non pas à des enfants qui se faisaient trois sous d’argent de poche, mais à de combattants…
    Je me souviens de ton sourire, lorsque je t’ai donné quelques livres libanaises, et que tu m’as dit des choses gentilles que je n’ai pas comprises.
    A la sortie, tes copains nous ont vendu des cartes postales. C’était un lot de cartes, aux mauvaises couleurs, où il y avait pêle-mêle les bas-reliefs, le site, la grotte, et aussi des cartes de propagande du Hezbollah, dont celles qui commémorent le massacre de Cana en 1996. Même si elle n’est pas crédible (ne m’en veux pas), elle est quand même émouvante, celle qui montre, par un montage, la mosquée et l’église sur le même plan, dans le souvenir des « martyrs ».
    Tu sais, bien sûr, que chez toi, celui que tu appelles Issa le prophète a changé de l’eau en vin. Ce que tu ne peux pas savoir est qu’en faisant cela Jésus se montrait non seulement comme un prophète mais comme le Christ, car cette eau transmutée en vin était le signe qu’il allait transmuter le vin en son sang pour le salut des hommes, son sang versé sur la Croix et donné en communion aux hommes jusqu’à la fin du temps, pour les Noces éternelles.
    Ce n’est hélas pas un hasard si Cana est la cible des meurtriers, comme ce n’est pas un hasard si la Palestine et Jérusalem – la cité de la paix – sont au centre d’un conflit permanent. Les forces du mal se déchaîneront toujours sur les symboles de la paix céleste apportée aux hommes par le Fils de l’Homme.
    Aujourd’hui je pense à toi et à tes copains, aux enfants rieurs de Cana, à ceux qui sont morts sous les bombes des barbares. Et je voudrais que tu saches que moi, le militant chrétien anti-musulman, engagé contre l’islamisation de mon pays, je suis avec toi dans l’épreuve, toi le chiite, toi l’enfant du Hezbollah, toi l’enfant des cierges de Cana, toi l’enfant des Noces que tu ne connais pas, ou auxquelles peut-être un missile israélien t’a conduit cette nuit, de Cana au paradis de Dieu, dont on ne t’avait pas dit non plus qu’il est Amour. Alors, si tu es aujourd’hui dans la Cana éternelle des Noces de l’Agneau, prie pour moi. Et si tu es vivant, je voudrais que tu saches que je prie pour toi et pour tes copains, pour les enfants de Cana victimes du nouvel Hérode.
    Yves Daoudal

  12. Bravo, très fort commentaire monsieur Daoudal

  13. et très émouvant…

  14. Encore un billet magnifique, et clairvoyant. Yves Daoudal a la charité bien ordonnée, et elle ne se limite pas à soi-même…

  15. Par cet holocauste Israel s’est mis au ban des nations; mais plus que la colere des hommes, le peuple elu doit craindre la colere de Dieu, un nouveau Vespasien n’est peut-être pas loin.

  16. [Si vous lisez quotidiennement Daoudal, vou savez qu’il dénonce régulièrement l’islam et l’islamisation. Merci de commenter CE texte et de ne pas inventer des intentions. MJ]

Publier une réponse