Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Benoît XVI : Bioéthique, avortement et euthanasie

Voici un passage de l’adresse du Pape au nouvel ambassadeur de Belgique près le Saint-Siège :

Bxvi_15
"Un autre défi concerne l’avenir de l’homme et son identité.
Les immenses progrès de la technique ont bousculé bien des pratiques dans le
domaine des sciences médicales, tandis que la libéralisation des mœurs a
considérablement relativisé des normes qui paraissaient intangibles
.
De ce
fait, dans les sociétés occidentales caractérisées de plus par la surabondance
des biens de consommation et par le subjectivisme, l’homme est affronté à une
crise de sens.
Dans un certain nombre de pays, on voit en effet apparaître des
législations nouvelles qui remettent en cause le respect de la vie humaine
de
sa conception jusqu’à sa fin naturelle, au risque de l’utiliser comme un objet
de recherche et d’expérimentation
, portant ainsi gravement atteinte à la
dignité fondamentale de l’être humain.

Se fondant sur sa longue expérience et
sur le trésor de la Révélation qu’elle a reçu en dépôt pour le partager,
l’Église entend rappeler avec force ce qu’elle croit à propos de l’homme et de
sa prodigieuse destinée, donnant à chacun la clé de lecture de l’existence et
des raisons d’espérer.

C’est ce qu’elle souhaite proposer au cours de la
mission qui commencera dans quelques jours, «Bruxelles Toussaint 2006». Quand
les Évêques de Belgique plaident en faveur du développement des soins
palliatifs, afin de permettre à ceux qui le désirent de mourir dans la dignité,
ou quand ils interviennent dans les débats de la société, pour rappeler qu’il
existe «une frontière morale invisible devant laquelle le progrès technique
doit s’incliner : la dignité de l’homme»
(Déclaration des Évêques de Belgique,
Dignité de l’enfant et technique médicale), ils entendent servir la société
tout entière en indiquant les conditions d’un véritable avenir de liberté et de
dignité pour l’homme. Avec eux, j’invite les responsables politiques qui sont
chargés d’établir les lois pour le bien de tous à mesurer avec gravité la
responsabilité qui est la leur et les enjeux de ces questions d’humanité
".

Merci à Evangelium Vitae.

Lahire

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services