Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI aux pharmaciens

B162_2
Une intervention courte et sans détour du Saint Père.
Extrait :

"il n’est pas possible d’anesthésier les consciences, par exemple sur
les effets de molécules ayant pour but d’éviter la nidation d’un
embryon ou d’abréger la vie d’une personne. Le pharmacien doit inviter
chacun à un sursaut d’humanité, pour que tout être soit protégé depuis
sa conception jusqu’à sa mort naturelle,
et que les médicaments
remplissent véritablement leur rôle thérapeutique.
D’autre part, nulle
personne ne peut être utilisée, de manière inconsidérée, comme un
objet, pour réaliser des expérimentations thérapeutiques;
celles-là
doivent se dérouler selon des protocoles respectant les normes éthiques
fondamentales. Toute démarche de soin ou d’expérimentation doit avoir
pour perspective un éventuel mieux-être de la personne, et non
seulement la recherche d’avancées scientifiques. La poursuite d’un bien
pour l’humanité ne peut se faire au détriment du bien des personnes
traitées
.

Dans le domaine moral, votre Fédération est invitée à
affronter la question de l’objection de conscience, qui est un droit
qui doit être reconnu à votre profession,
vous permettant de ne pas
collaborer, directement ou indirectement, à la fourniture de produits
ayant pour but des choix clairement immoraux, comme par exemple
l’avortement et l’euthanasie
".

Lahire

PS : Commentaire plein d’à-propos d’un de nos lecteurs :
"Vous
devriez suggérer à vos lecteurs au bas de cet article de l’imprimer et
de le donner en main propre et en toute charité à leur pharmacien.
C’est ce que je ferai et ce genre d’actions simples est souvent
l’occasion de vraies rencontres. Soyons les relais du Saint Père".
Merci à lui.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Vous devriez suggerer à vos lecteurs au bas de cet article de l’imprimer et de le donner en main propre et en toute charité à leur pharmacien. C’est ce que je ferai et ce genre d’actions simples est souvent l’occasion de vraies rencontres. Soyons les relais du Saint Père.

  2. J’ai 2 pharmaciens. J’ai donc fait 2 photocopies et je vais leur en remettre à chacun une.
    Affaire à suivre. Merci.

  3. Mon épouse , pharmacien d’officine a eu 14 ans de procès avec le conseil de l’ordre pour avoir dit à une cliente que le stérilet n’est pas une méthode contraceptive comme les autres , mais quelle est abortive . Ce n’est pas une opinion , c’est écrit dans les manuels des livres de médecine ! Il a fallu aller jusqu”au conseil d’état pour faire enlever la condamnation à une journée d’interdiction d’exercer . Merci à Benoît XVI . Mais les pharmaciens catholiques français ont une position curieuse par leur président qui a plusieurs casquettes : en plus : membre de l’ordre et pharmacien inspecteur suppléant . On appelle cela un conflit d’intérêt , qui lui faisait dire que l’on pouvait faire autre chose Bien à vous et merci pour vos infos

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]