Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI une nouvelle fois au secours de l’Afrique

Dans une lettre envoyée au Premier ministre britannique, le Saint-Père s'est adressé aux participants du G20, c'est-à-dire vingt premières économies industrielles et émergentes :

"Toutes les mesures proposées pour juguler la crise doivent chercher
à offrir la stabilité aux familles et aux travailleurs, ainsi que, par
le biais de régulations et de contrôles appropriés, à restaurer
l'éthique dans le monde financier
(…)
[à peine rentré d'un voyage en
Afrique] j'ai eu l'occasion de voir de première main la
réalité de la grande pauvreté et de la marginalisation, que la crise
risque d'aggraver dramatiquement
(…) [
Cette crise] a
réveillé le spectre d'une annulation ou d'un réduction drastique des
programmes d'assistance
, en particulier pour l'Afrique et les pays les
moins développés (…)
L'aide au développement n'est pas la cause de la
crise et, dans un souci de justice, ne doit pas en être la victime (…)
[ce sommet] est limité à la convocation d'États qui représentent 90% du PIB mondial et 80% du commerce mondial (…) Cette
situation doit provoquer une réflexion profonde parmi les participants
au sommet, dans la mesure où ceux dont la voix a le moins de force sur
la scène politique sont précisément ceux qui souffrent le plus des
effets d'une crise dans laquelle ils n'ont aucune responsabilité (…) L'issue de la crise globale actuelle
ne peut être atteinte qu'ensemble, en évitant les solutions marquées
par l'égoïsme nationaliste et le protectionnisme
".

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services