Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI recevra un président partisan de la culture de mort

Ple 10 juillet. Le Pape pourrait s'entretenir avec Barack Obama de la récente dissolution du Conseil de bioéthique, la semaine dernière. Nommé par Georges W. Bush à la veille des décisions sur les cellules souches embryonnaires, en 2001, ce Conseil avait eu des présidents hostiles à la recherche sur l'embryon et avait vocation plutôt à favoriser la discussion et le développement d'un consensus. Le dernier président déclarait en mars 2009, que :

"éthiquement, [il] ne pouvait accepter aucune politique autorisant la production ou la destruction délibérée de foetus ou d'embryons humains à quelque fin que ce soit, scientifique ou thérapeutique".

Cette phrase aurait hâté la dissolution du conseil.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ce qui prouve qu’il faut parler avec tout le monde, ne pas exclure, ne pas stigmatiser.

  2. Merci Trés Saint-Père.
    Puisse cette rencontre porter des fruits.
    En profonde union de prières.

  3. Si on ne vous connaissait pas, on pourrait croire, à lire votre titre, que vous condamnez l’acte du Pape.
    [Evidemment que non. Néanmoins, il faut savoir que cette visite n’était pas une priorité pour Obama : http://americatho.over-blog.com/article-31705180.html
    MJ]

  4. Plus que de préoccupation, je parlerais de réprobation. Un langage clair et sans ambiguïtés pour qu’il soit reçu par les “Catholiques” Démocrates (libéraux, gauchistes, etc…)

  5. Tiens comme c’est curieux, il y a en même temps des révélations (opportunes ?) du New York Times sur ce que pensait Nixon de l’avortement. Il était contre dans la majorité des cas…et raciste. Vieille méthode pour ridiculiser une position sur un seul argument :
    http://www.nytimes.com/2009/06/24/us/politics/24nixon.html?th&emc=th
    On Jan. 23, 1973, when the Supreme Court struck down laws criminalizing abortion in Roe v. Wade, President Richard M. Nixon made no public statement. But privately, newly released tapes reveal, he expressed ambivalence.
    Nixon worried that greater access to abortions would foster “permissiveness,” and said that “it breaks the family.” But he also saw a need for abortion in some cases — like interracial pregnancies, he said.
    “There are times when an abortion is necessary. I know that. When you have a black and a white,” he told an aide, before adding, “Or a rape.”

  6. Pour ajouter une anecdote à l’histoire américaine, le lendemain de l’arrêt Roe vs Wade, les médias n’en ont que peu parlé : l’ex-président Johnson venait de décéder.

  7. Verra-t-on Obama 1er se fendre jusqu’aux pieds
    pour saluer le St Pére comme il l’a fait face au roi d’Arabie?

  8. on peut souhaiter charitablement au Président Obama de porter de solides bretelles.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services