Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Benoît XVI exhorte les parents à enseigner à leurs enfants à observer la nature

Lors de l'Angélus, Benoît XVI a commenté la parabole du semeur proposée par la liturgie d'aujourd'hui (Matthieu, 13, 1-23). Il a ensuite rappelé que demain, l'Église célèbre la fête de saint Benoît, Abbé, et patron de l'Europe:

P "À la lumière de cet Evangile, nous nous tournons vers lui comme à un maître de l'écoute de la Parole de Dieu, une écoute profonde et persévérante. Nous devons toujours apprendre du grand patriarche du monachisme occidental à donner à Dieu la place qui lui revient, la première place, lui offrant, avec la prière du matin et du soir, les activités quotidiennes. Que la Vierge Marie nous aide à être sur son modèle, 'bonne terre' où la semence de la Parole portera beaucoup de fruit."

Après l'angélus, à l'occasion du "Dimanche de la mer", c'est-à-dire la Journée de l'apostolat dans le milieu maritime, il a adressé un salut particulier aux aumôniers et aux volontaires qui se consacrent à la pastorale des gens de mer, des pêcheurs et de leurs familles:

"J'assure aussi de mes prières les marins qui, malheureusement, se trouvent séquestrés par des actes de piraterie. J'espère qu'ils seront traités avec respect et humanité, et je prie pour leurs familles afin qu'elles soient fortes dans la foi et ne perde pas espoir de retrouver bientôt leurs proches".

S'adressant aux pèlerins de langue française, il les a invités, en cette, en cette période de vacances, "à retremper leurs énergies en admirant la splendeur de la création". Il a exhorté les parents à enseigner à leurs enfants

"à observer la nature, à la respecter et à la protéger comme un merveilleux cadeau qui nous fait percevoir la grandeur du Créateur! Parlant en paraboles Jésus a utilisé le langage de la nature pour expliquer à ses disciples les mystères du Royaume. Que les images qu'il utilise nous devienent familières! Rappelons-nous que la réalité divine est cachée dans notre vie quotidienne comme la semence placée dans le sol. C'est à nous de la faire fructifier".

Partager cet article