Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Bénin : 7000 catholiques ont effectué un pèlerinage à la grotte de Notre-Dame d’Arigbo pour la protection de leurs pays contre l’Islam

Bénin : 7000 catholiques ont effectué un pèlerinage à la grotte de Notre-Dame d’Arigbo pour la protection de leurs pays contre l’Islam

Le pèlerinage, qui s’est déroulé du 16 au 18 août, est la plus importante manifestation catholique au Bénin, un pays à 23% catholique peuplé de 8,5 millions d’habitants.

Le 11 février 1954, après la découverte mystérieuse d’une statue de la Vierge, Mgr Louis Parisot — premier évêque du Dahomey, l’ancien Bénin — bénit solennellement la grotte naturelle de Dassa en présence d’une foule évaluée à 6 000 personnes. En même temps, il fait ériger au sommet de la montagne une grande croix lumineuse et décide que cette nouvelle Grotte de Lourdes serait désormais le centre privilégié des grands pèlerinages dahoméens en l’honneur de la Vierge Marie. Il fonde alors le pèlerinage de Dassa-Zoumè et fait ainsi d’Arigbo un haut lieu de prière et de piété mariale avec l’aide du père Germain Boucheix, le frère de Mgr Noël Boucheix.

Le pèlerinage accueille traditionnellement des milliers de pèlerins en provenance du Bénin, du Togo, du Burkina-Faso, de la Côte-d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Nigeria, du Niger, mais aussi de France et d’Italie. Six évêques et 150 prêtres participaient à la procession. La cérémonie de clôture était présidée, le dimanche 18 août, par le cardinal Jean Zerbo, archevêque de Bamako au Mali. Le cardinal Jean Zerbo a exhorté les fidèles à se laisser

« habiter par ce même esprit pour qu’il nous mette résolument sur le chemin de la mission afin d’annoncer le Christ à notre humanité pour un monde de justice et de paix ».

Le thème de ce pèlerinage « nous prépare à entrer dans la célébration du mois missionnaire extraordinaire, décrété par le pape François, pour le mois d’octobre 2019 ».

Les fidèles ont spécialement prié Marie Immaculée pour la protection de leurs pays contre l’Islam rampant. Le 15 juillet 2019, un rapport des Nations unies révélait que les groupes terroristes islamiques implantés au Sahel empiètent de plus en plus sur les frontières du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services