Bannière Salon Beige

Partager cet article

Tribune libre

Bénédiction et départ des Vierges pèlerines

Bénédiction et départ des Vierges pèlerines

Cet article est une tribune libre, non rédigée par la rédaction du Salon beige. Si vous souhaitez, vous aussi, publier une tribune libre, vous pouvez le faire en cliquant sur « Proposer un article » en haut de la page.

Le mouvement « La France prie » organise la bénédiction de trois Vierges pèlerines du Cœur Immaculé de Fatima le samedi 3 décembre 2022 à l’Île-Bouchard (37) au sud de Tours.

Le programme de cette journée débute à 14h30 avec une procession depuis la place Sibileau puis se poursuit avec la bénédiction des Vierges pèlerines à 15h00 au sanctuaire de l’Île-Bouchard.

A 16h00, tous les participants sont conviés à une collation conviviale et fraternelle.

A l’issue de cette cérémonie, les trois statues du Cœur Immaculé de Marie feront un pèlerinage sur les trois axes respectifs Ouest, Paris/nord et l’Est/sud de la France parcourant environ 8 000 kms.

Ce sont environ 200 groupes de chapelets qui accueilleront Notre-Dame pour accomplir la consécration personnelle au Cœur Immaculé de Marie. Les statues circuleront pendant une semaine dans de les familles des groupes de chapelets.

L’Ile-Bouchard a été choisi notamment pour le message de paix délivré par la Vierge en 1947 lorsque la France était au bord de la guerre civile. « Mes enfants, mettez-vous à genoux, dites le chapelet. »

Tous les chrétiens sont les bienvenus à cette belle cérémonie placée sous le patronage de Notre-Dame patronne de la France. Il s’agit bien de confier notre pays à la Sainte-Vierge et de lui demander son aide pour qu’il revienne au Christ et à ses préceptes très saints afin de retrouver la paix et la liberté dans le respect du droit naturel et de l’ordre chrétien.

Pour davantage de renseignements, contacter le 0658803520 ou [email protected]

Partager cet article

1 commentaire

  1. Et Notre Dame de PONTMAIN- en pleine guerre contre les Prussiens- apparue aux petits enfants dans la grange ou ils pillaient des ajoncs pour les animaux.
    Elle leur a dit : -Mais priez mes enfants, mon fils se laisse toucher –
    Tous les soldats de Pontmain sont revenus et la soldatesque prussienne s’est arrêtée quelques kilomètres avant Pontmain.
    Prier à Pontmain, en pensée dans la lumineuse Basilique qui reçoit les nombreux pèlerins tous les jours.

Publier une réponse