Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Belle histoire

Dieu visible dans le sourire de l'Amour :

"Quand Je suis arrivé en Israël à l'âge de 15 ans, j'étais passionné d'histoire, et je me suis mis en quête d'une princesse russe que je savais installée à Jérusalem. J'étais un adolescent juif et voilà que le « rejeton » de l'Empire russe que je rencontrai, Mère Barbara, avait près de 90 ans, une orthodoxe russe religieuse depuis plus de 50 ans.

Nous passions des heures ensemble, à parler des derniers jours de l'Empire russe, de la révolution et de ses séquelles. Au cours de nos conversations, je remarquais que cette dame, très vieille et très fragile, irradiait de joie. Je trouvais cela étrange, alors qu'elle était quasiment grabataire, confinée dans une petite cellule dans un couvent, avec comme seule perspective devant elle, la mort.

Un jour, je m'armai de courage et lui demandai : « D'où vous vient une telle joie ? » Elle savait que j'étais juif et commença par hésiter ; puis, quand elle se mit à parler du grand amour de sa vie, ce fut un torrent de paroles tandis qu'elle devenait de plus en plus radieuse. Elle me parla de Jésus Christ, de l'amour de Dieu qui s'exprimait en Lui, de sa vie de bonheur avec Lui dans le couvent.

Pmn J'étais impressionné, et je sais aujourd'hui que, dans sa joie radieuse, j'ai vu le visage de Jésus pour la première fois. Nos conversations se poursuivirent au fil du temps. Lorsque je vis mes parents quelques mois plus tard, je leur fis part aussitôt de mon désir d'être chrétien ; ils furent sous le choc. Je leur promis d'attendre 10 ans, mais que si ma conviction restait la même, ils devaient accepter. Ils furent d'accord, espérant qu'au bout de 10 ans, je serais revenu à la raison.

J'ai ressenti une vocation à la vie religieuse presque aussitôt après avoir rencontré le Christ à travers mère Barbara. Ma vocation au sacerdoce est venue ensuite, dès que j'ai pu comprendre la signification et l'importance de la présence du Christ dans le sacrement de l'Eucharistie".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Merci pour ce magnifique témoignage.

  2. MA-GNI-FI-QUE et émouvant, en pleine année du sacerdoce ! Merci au SB de ce témoignage à faire connaître, ne serait-ce que pour notre propre conversion, amicalement

  3. Merci pour ce beau témoignage qui nous montre l’importance de la joie de Dieu que nous devons transmettre par notre simple vie. Inutile parfois de faire de grands discours. Il nous suffit de VIVRE simplement de cette JOIE.

  4. Des pépites qui nous redonnent la pêche!

  5. magnifique

  6. Alléluia
    Voilà un beau témoignage, une rencontre magnifique, un grand amour!

  7. Notre curé ne cesse de nous dire “Il faut d’abord “ETRE” et non “faire”. Cette histoire en est une magistrale et magnifique illustration ! Deo Gratias et merci à vous

  8. L’Evangile se vit aujourd’hui. C’est en rencontrant le Christ, un personne, que l’on marche à sa suite, comme Jean et Jacques.
    @Maroun, Votre curé, comme Jésus EST. quelle chance vous avez! choyez le.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services