Belgique : les Frères de la Charité se mettent en marge de l’Eglise

L’organisation des Frères de la Charité en Belgique ne reviendra pas sur sa décision, prise en mars dernier, d’autoriser la pratique de l’euthanasie au sein de la quinzaine d’établissements psychiatriques placés sous sa responsabilité. Cette prise de position a été prise la veille lors d’une réunion exceptionnelle du conseil d’administration. L’organisation belge a donc choisi de ne pas suivre les recommandations de Rome et du supérieur général de l’ordre lui demandant de revenir sur sa décision, jugée contraire à l’enseignement de l’Église catholique.

« Cet avis d’éthique a été rédigé de manière conforme à la pensée chrétienne que nous appliquons dans notre organisation. Nous tenons à cet effet toujours compte des changements et des évolutions de notre société ». « Nous cherchons à protéger la vie et assurons que l’euthanasie n’est pratiquée que lorsqu’il n’y a pas d’autre solution et ce, dans le but d’offrir au patient un traitement raisonnable ».

Début août, Rome avait donné suffisamment de temps à l’organisation pour réviser sa position. Dans le cas contraire, elle risquait l’exclusion de l’ordre comme l’a répété à plusieurs reprises le frère Stockman, le supérieur des Frères de la Charité.

Laisser un commentaire