Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“Bela fou mouk, chouya” !

Ce sont les derniers propos de Fadela Amara, lancés à l’encontre de "jeunes" de banlieue. La genèse de l’histoire et la traduction de cette phrase prononcée en arabe sont ici. Pour Alain Sanders, cela

"marque un véritable tournant dans la politique de l’Etat français. Par-delà l’exotisme fleuri de Fadela Amara, c’est un signe inouï – au sens propre du terme : jamais entendu – d’une situation devenue incontrôlable. Les policiers, les pompiers, les postiers et les hommes politiques en général, n’ont pas droit de cité dans ces cités. Et quand un membre du gouvernement y va, même protégé par son appartenance ethnique, il lui faut s’y imposer en employant une langue qui, officiellement au moins, n’est pas encore celle de la République française. En lançant son bela fou mouk, son « ta gueule », Fadela Amara a dit quelque chose. Et ce quelque chose est sans équivoque : nous ne sommes déjà plus chez nous".

Michel Janva

Partager cet article