Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Begag décrète des sujets tabous avant les présidentielles

Le ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances a déclaré que certains sujets ne devaient pas être abordés avant les élections présidentielles parce qu’ils font "peur aux gens" : "Laissons passer 7 mois, on en reparlera après".
Il s’agit de l’islam et de l’immigration.

Eh bien voilà une belle leçon de démocratie : S’il ne faut pas évoquer les problèmes et les "peurs" des Français, à quoi sert donc la campagne? Les thèmes de cette campagne électorale ne devraient-ils être choisis qu’en fonction de la quiétude des citoyens, d’un consensus populaire ou d’un intérêt politique?
La dernière solution est sans aucun doute celle de Begag : sont-ce déjà les résultats du jour en Belgique qui inquiètent la droite française face à Villiers ou Le Pen? Ou encore l’inaptitude de son chef de file à convaincre de sa politique menée en matière d’immigration et de son incapacité à intégrer l’islam dans les règles laïcistes de la République?  Sans doute en plus de la situtation intérieure qu’il a contribué à créer comme membre du gouvernement et l’inéluctable appréhension face au MPF et au FN.

Si le silence est imposé sur l’islam et l’immigration, Azouz Begag pressent que Dominique de Villepin deviendrait l’homme idoine, lui qui caractérise ‘l’apaisement", "l’unité" et qui "parle à tous les Français sans tentative de désunion" et qui n’a peut-être aucune solution à ces problèmes qui "font peur".

Certes, les querelles à droite n’ont pas réellement commencé : Villepin tate le terrain, Alliot-Marie est en embuscade. Mais il faut être aux abois ou fondamentalement anti-démocratique pour avoir l’idée de brider de manière aussi totalitaire les débats sur des sujets si importants pendant la campagne qui permet justement de dresser un bilan du mandat s’achevant et qui engage les candidats sur les défis des cinq prochaines années.

Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. Azouz le Gag ne représente que lui meme et encore

  2. Tout le monde connait cette fameuse phrase du sinistre ministre:
    ” Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être une invasion de criquets, dans les concours de la fonction publique, dans la police Nationale. Partout de manière à ce qu’on ne puisse pas revenir en arrière.”
    Qu’un homme qui appelle à la haine raciale et à la guerre civile reste au gouvernement, en dit long sur le coté “Droite” de ce gouvernement.
    La Gôôôôche ne ferait pas pire.
    Peut-être ce Monsieur veut-il se présenter!

  3. Suberbe l’article ! surtout le propos sur Redecker : “Concernant l’affaire Robert Redeker (professeur de philosophie menacé de mort après une tribune sur l’islam) le ministre a souligné qu’il était favorable à la liberté d’expression à condition qu’elle “aille dans la construction d’une fraternité”. ”
    Superbe moyen de censure : tu émets une critique donc tu ne vas pas dans le sens d’une fraternité, donc pas de liberté d’expression : CQFD.

  4. Que ces vendus veulent le silence radio concernant l’immigration sauvage et l’islam,pas de problêmes c’est nous Français qui allons nous en occuper du marketing…
    ce GAG est un métastase cancéreux…

  5. Hier, besancenot invité sur Canal plus lui a dit qu’il ne fallait pas parler de l’immigration et de l’insécurité.

  6. Et si un français blanc traitait les arabes de criquets, quelle peine d’infamie risquerait-il?
    Quelle passe-droit Mr le sinitre Ministre!

  7. C’est évident! Une campagne électorale c’est fait pour évoquer la culture des orchidées.
    Certains ne voudraient pas que les français s’éveillent aux réalités.
    Du moins, pas avant qu’il ne soit trop tard!

  8. C’est évident! Une campagne électorale c’est fait pour évoquer la culture des orchidées.
    Certains ne voudraient pas que les français s’éveillent aux réalités.
    Du moins, pas avant qu’il ne soit trop tard!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services