Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

BBR : réaction de Dieudonné

Sur son site, l’humoriste ex-candidat donne son impression. Extrait :

"Nous ne sommes pas des moutons, on n’a pas à nous dire ce qui est bien et ce qui est mal, la dernière fois j’ai voté Jacques Chirac, je pense que, avec le recul, nous avons un peu voté dans la hâte, nous nous sommes un peu laissé emporter, on n’a pas eu le droit à un débat au second tour, cette année je voudrais au moins que l’on puisse poser des questions aux différents candidats. Il y a de grandes chances que Jean-Marie Le Pen soit présent au second tour de ces élections présidentielles, je suis pour un grand rassemblement, et pour que nous arrêtions aujourd’hui avec toutes ces tensions communautaires, et que nous fassions la paix. On est obligé de faire la paix avec les gens qui a priori sont à l’opposé de ce qu’on représente.

[…] J’ai été très bien reçu. On nous avait dit que les gens allaient nous taper dessus, casser du noir, eh bien non. J’ai trouvé ça très chaleureux, j’ai été surpris car on ne nous avait pas dit ça on nous avait dit qu’ils voulaient tous tuer les noirs et les arabes. Je n’ai pas vu de sang, j’ai vu des gens tout à fait courtois… […] On verra si nous sommes reçus de la même façon au parti socialiste, à l’UMP, chez M. Bayrou ou chez M. Chevènement

[…] Cette visite au Front national, elle était là pour ça : fini les rumeurs, les a priori, nous nous ferons notre avis par nous-mêmes. […] Je n’ai pas ma carte du Front national, je n’appelle pas à voter Jean-Marie Le Pen, je ne dis pas qu’il ne faut pas voter Jean-Marie Le Pen, j’écoute…"

Michel Janva

Partager cet article

7 commentaires

  1. c’est gentil, mais c’est naïf cette extrême gauche qui trouve gentille une droite qu’elle espère antisémite.
    Comme quoi la désinformation peut favoriser les unions les plus improbables.
    Le paradis serait il pavé de mauvais sentiments ?

  2. Bravo Dieudo, enfin un une personnalité de la jet set parisienne qui brise le tabou de la diabolisation du FN et parle en homme libre. Même si je ne partage pas ses idées “universelles” et cosmopolites.
    Mais, ces temps-ci, une question me taraude: le FN ne devriendrait-il pas la dernière roue du carrosse “Grand Orient de France, laïc et républicain” ?
    [Heu… le mieux serait d’approfondir vos propos, ne croyez-vous pas ? Parce que républicain et laïc peuvent être d’excellentes notions, si tant est qu’on leur donne une juste définition. Quant à GOF, si ce n’est pas une accusation gratuite, n’hésitez pas à nous faire part de vos informations. MJ]

  3. Dieudonné n’est pas né de la dernière pluie; il sait très bien que le FN n’a jamais “cassé du noir ou de l’arabe” pour reprendre son expression. Simplement, le système UMPS, comme le démontre et le répète Claude Reichman, est à bout de souffle, au bout du rouleau, et plus du tout crédible avec ses gesticulations ridicules et scandaleuses. La France est au bord (déjà) de la guerre civile. Alors, si cela “pète”, tout le monde sera concerné, y compris des gens comme Dieudonné qui ont sans doute un beau patrimoine à défendre… Et puis, c’est une manière de faire monter les enchères face aux anciens partis qu’il soutenait. Sans compter la part de provocation qui est le fonds de commerce du personnage. Mais, bref, je trouve cela très bien que Dieudonné soit allé donner un coup de pied dans la fourmillière du politiquement correct. On va voir ce qui va en sortir….

  4. Je n’accuse pas, je me pose une question compte tenu de la quasi identité des grands thèmes rebattus par le GOF (république, laïcité) et ceux défendus tout récemment par le FN (Valmy) et un autre parti “souverainiste” le MPF acharné à défendre les “valeurs de la République…” A moins que cela ne soit que pure tactique ? une espèce de retournement sémantique, un retour à l’envoyeur ? J’ose espérer que la “res publica” du FN n’est pas celle du GOF qui en 2005 a fêté avec grand bruit la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat”, ni la “laïcité” qui est pourtant une “saine collaboration” fondée sur une “distinction” (et non une “séparation”) entre temporel et spirituel, entre Etat et Eglise (Sur cette “laïcité” saine collaboration entre Etat et Eglise : Jean-Paul II, Mémoire et identité, le testament politique et spirituel du pape, Flammarion 2005, p. 145, chapitre 20, Relations de l’Eglise avec l’Etat.)
    En dernière analyse, je crains finalement qu’il n’arrive au FN ce qui est toujours arrivé à la droite sous les 5 républiques : “deux pas en avant, un pas en arrière!” (Lénine). Les deux pas étant réalisé par la gauche (propriétaire des institutions politiques : la république est essentiellement de gauche) et le pas en arrière, toujours momentané, un palier dans la révolution gauchiste, celui de la droite.
    [Je crois qu’il faut sortir des procès d’intention et juger les écrits, les paroles et les actes. MJ]

  5. @ MJ,
    “Parce que républicain et laïc peuvent être d’excellentes notions, si tant est qu’on leur donne une juste définition.”
    Merci d’éclairer ma lanterne sur les bonnes définitions de républicain.
    De quelque coté je me tourne, je ne vois que de l’anti cléricalisme du coté des braves républicains.
    Ce qui en soit n’est pas surprenant, puisque c’est la base de la Révolution qu’il me plait d’appeler Vérolution, car c’est une grave maladie très contagieuse.
    [Oui parce que vous réduisez -ce en quoi vous n’avez pas tort dans le constat de la vie politique française- la République à sa conception révolutionnaire. Mais la République existait avent la Révolution française. Elle est cette chose publique -res publica- dont nous devons nous occuper en vue du bien commun. Il en va de même pour des termes comme “liberté, égalité, fraternité”, par exemple. MJ]

  6. @ MJ,
    Je sens que nous allons bientôt parler de Platon et d’Aristote 😉
    [Comment avez-vous deviné ?!! 😉 Ceci étant, on peut se limiter à Saint Thomas d’Aquin… MJ]

  7. D’accord pour St Tomas d’Aquin, avec pour seul inconvénient, c’est qu’Il ne porte pas à polémique. ;-))

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services