Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Baisse d’une taxe… concernant les immigrés

Révélée dans Minute :

C "Parue au « Journal officiel» entre Noël et le jour de l’An […] une décision est passée totalement inaperçue. […] En vertu de l’article L 211 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, tout étranger voulant séjourner en France «pour une durée n’excédant pas trois mois dans le cadre d’une visite familiale ou privée doit présenter un justificatif d’hébergement». Cette attestation d’accueil doit être validée par le maire de la commune d’hébergement (qui a très peu de latitude pour en refuser la ratification). Jusqu’à l’an dernier, cet acte administratif en coûtait 45 euros à l’hébergeant du nouvel arrivant.

Or subrepticement, depuis le 1er janvier 2011, grâce à une modification de l’article L 211-8 dans le cadre de la discussion sur la loi de finances, la somme a été ramenée à 30 euros! Soit une réduction de 33 %! Au nom de quoi? Afin de faciliter les retrouvailles des familles nombreuses? Toujours est-il que cela fait autant d’argent en moins dans les caisses de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) qui perçoit cette taxe. Et qu’on ne voit pas dans quel domaine les Français peuvent se réjouir d’avoir bénéficié de la baisse d’une taxe à hauteur de 33 %!"

Partager cet article

3 commentaires

  1. J’ai eu à payer cette taxe parce que j’avais invité un ami russe qui est venu me rendre en vacances. Autant je comprends que l’Etat se “protège” (et nous protège), en vérifiant que la personne invitée ou celle qui invite a les ressources pour séjourner en France, autant j’avais trouvé très étonnant – et agaçant – de devoir payer pour être autorisé à recevoir un ami en France. Payer, même 30 euros, pour un simple papier tamponné par un fonctionnaire de mairie, alors qu’il faut déjà réunir une foultitude de papiers (bon, ça, pour le coup, heureusement qu’il ya quand même un contrôle) et des délais assez délirants (vive la productivité de nos fonctionnaires), ça me paraît un peu excessif.
    Mais quoi qu’il en soit, votre titre est vraiment inapproprié. Ca n’a rien à voir avec l’immigration : il s’agit bien de visas “court séjour”, de tourisme, donc.
    Oui, sans doute, les immigrés paient cette taxe quand ils invitent leur famille, mais je ne suis même pas sûr qu’ils soient majoritaires parmi les personnes invitantes ( de toute façon, ces visas sont rarement accordés pour le Maghreb et l’Afrique à cause du fort risque migratoire).

  2. Donc l’Etat va devoir répercuter le manque à gagner…

  3. je suis d’accord avec tac tac. de toute façon, pour un court séjour, il suffit aussi de réserver une chambre dans un hôtel, de présenter le papier pour les visas, et de ne pas aller à l’hôtel par la suite, en décommandant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services