Baisse des ventes de pilules

Les multiples plaintes suite aux risques liés aux pilules de 3e et 4e générations ont provoqué une chute de 23% des ventes de ces contraceptifs et par une baisse générale de 3,5% des ventes de pilules. Le recul des ventes de pilules de 3e et 4e générations a été en partie compensé par une hausse de 16% des ventes de pilules de 1ère et 2e générations.

Cela signifie qu'environ 150 000 femmes ont cessé d'acheter des pilules en France sur 4 274 000.

7 réflexions au sujet de « Baisse des ventes de pilules »

  1. Jean Theis

    Les poissons vont respirer un peu, ils avaient tellement peur de devenir des poissonnes.
    Vu que les grossesses non désirées se produisent quand les femmes prennent la pilule, il n’y aura pas beaucoup de changement si elles en prennent moins.
    Si cette fausse tranquillité pouvait rendre les couples plus responsables, ainsi que les mères qui emmènent leur fille de 14 ans pour avoir une ordonnance de pilules. Et elles croient bien faire !
    Je n’évoque même pas le gouvernement…

  2. jejomau

    Est-ce que des plaintes ont été déposées contre le Planning Familial qui a donné la pilule à des fillettes en se passant des médecins ?
    On pourrait d’ailleurs porter plainte contre le réalisateur de “Plus Belle la Vie” qui, dans le feuilleton de vendredi dernier justement s’est soudain cru obligé de vanter les mérites de la pilule via un de ses personnages ? Curieux, c’était la première fois depuis des années que cette émission existe…

Laisser un commentaire