Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Avortement & unions homos : Nihous précise ses convictions

Suite à notre post, Frédéric Nihous, Président de CPNT et tête de liste LIBERTAS-CPNT-MPF pour le Nord, souhaite éclaircir ses positions :

"Afin que chacun puisse se déterminer en toute connaissance de cause, je tiens à rectifier plusieurs points sur lesquels j'avais été déjà très clair lors de la dernière campagne présidentielle. Mon message n'est manifestement pas passé. Je vais donc m'efforcer de le détailler.

N Je suis totalement opposé au mariage homosexuel, tout en étant respectueux de la liberté sexuelle de chacun: mais le mariage homosexuel ne doit pas être institutionnalisé. Le mariage est et doit demeurer l'union de deux personnes de sexe différent. Je suis également totalement opposé à l'adoption par des couples monoparentaux ou par des couples dits «homoparentaux». Un enfant a besoin d'un père et d'une mère pour grandir, pour son équilibre et la complémentarité de son éducation. Sur ces deux points, le Code civil "suffit" et n'a pas à être modifié.

Concernant l'avortement, je réclame la stricte application de la loi Veil, laquelle interdisait tout avortement «de confort», proscrivait toute publicité en faveur de l'avortement sous peine de poursuites pénales, autorisait les personnels de santé à faire valoir leur clause de conscience (dans un sens, comme dans l'autre), et insistait sur l'éducation et l'information des mères concernées. Ces dispositions ne sont que peu ou mal appliquées. On peut réclamer l'interdiction totale de l'avortement comme le font certains : je n'en fais pas partie. C'était le cas avant la loi Veil. Cela n'empêchait pas les femmes d'avorter en très grand nombre, en plus dans des conditions dantesques et dangereuses. Et contrairement à la non-application de la loi Veil, ce n'était pas faute de volonté politique, mais parce que c'était impossible, sauf à mettre un gendarme derrière chaque femme. La prohibition n'a jamais rien réglé, dans ce domaine comme dans d'autres, et ne peut que favoriser le trafic ou le contournement. La solution d'éducation et de sensibilisation me semble plus efficace que la coercition qui a montré ses limites [Cet argument ne vaut rien : il suffit pour s'en convaincre de remplacer ce domaine par celui de la pédophilie. Des mesures pro-vie doivent conduire à l'abrogation d'une loi criminelle. Il est évident que le crime ne peut en aucun cas être légalisé. Et puis on ne voit pas en quoi la prohibition serait utile dans le cas des unions homosexuelles citées plus haut et inutile dans le cas de l'avortement. NDMJ].

C'est la voie qui a été choisie en Croatie. Dans ce pays où la législation relative à l'avortement est comparable à la nôtre, le nombre d'avortements a chuté en douze ans de 82% ! Deux facteurs expliquent ce phénomène : la refonte des programmes éducatifs promouvant «un comportement sexuel responsable» ; une politique familiale vigoureuse, qui permet à toutes les femmes, qu'elles travaillent ou pas, de percevoir une allocation maternité et cela dès le premier enfant, entre autres dispositions adoptées par le gouvernement."

Partager cet article

43 commentaires

  1. Pour un athée, c’est déjà pas trop mal.
    Si tous les athées de France pensaient la même chose, ça ferait considérablement avancer la cause de la vie et de la famille.
    Il faudra évidemment revenir sur l’absence d’illégalité de l’avortement, disons que cela se fera en deux temps. D’abord, loi Veil stricte (ça va déjà déménager) puis abrogation de cette loi.

  2. Merci Monsieur Nihous pour vos précisions […]

  3. Enfin un mec de droite qui dit clairement ce qu’il pense! (Même s’il y a, en tant que catho, de quoi ne pas être d’accord)
    Je n’en vois pas beaucoup à droite si sont aussi clairs…

  4. Est-ce bien M. Nihous qui fait référence à la situation en Croatie, ou bien l’auteur de la note (Michel Janva) ?
    Je trouve que le dernier paragraphe, bien qu’indenté comme les précédents, n’est bizarrement pas dans le même style.
    [Mes propos sont entre crochets et en italique. La situation en Croatie est décrite par M. Nihous. MJ]

  5. Nihous (que l’on connait peu en fait)semble être une personne intelligente, qui étudie avec objectivité les problèmes de la société française. Il reconnaît que l’avortement est un problème extrêmement grave et qu’il faut lutter contre…
    Il est catégoriquement opposé au “mariage” gay.
    Je ne connaissais pas l’efficacité de la lutte contre l’avortement en Croatie. Merci pour l’information.
    Et prions pour les personnes qui luttent d’une façon ou d’une autre et prennent position contre le fléau de l’avortement.
    Nihous semble être de ceux-là.

  6. Bravo pour ces précisions, Monsieur Nihous.
    Cela confirme mon choix de voter pour la liste “Libertas”.
    Philippe de Villiers a fait le bon choix en proposant une liste de rassemblement avec CPNT.
    J’espère que le rassemblement de tous les patriotes sera plus large lors des prochaines élections.
    Je note que Nihous évolue dans le bon sens même si ce n’est pas encore parfait.
    Espérons que, dans l’avenir, le MPF saura l’aider à choisir la vie sans ambiguité.
    Après tout, il est difficile de rassembler des clones. Il s’agit d’une élection européenne : L’important est d’être d’accord sur l’indépendance nationale et la défense de l’intérêt national. Sur la défense de notre identité, avec patriotisme.

  7. Je trouve sa réponse honnête. Beaucoup de catholiques ne pensent même pas cela.
    Ceci dit, on ne peut pas être d’accord avec lui car l’avortement est un meurtre qui doit être interdit.
    Point particulier : je suis tout à fait d’accord avec lui sur l’interdiction d’adopter qui devrait être faîte aux célibataires (je pense que c’est ce qu’il veut dire en parlant de couples monoparentaux puisqu’il parle ensuite des couple homoparentaux…). La possibilité pour les célibataires d’adopter, outre le fait qu’elle prive des enfants d’une famille avec un papa et une maman, permet aujourd’hui aux homosexuels d’adopter car il leur suffit de cacher leur homosexualité durant les enquête sociales et psychologique…

  8. D’un autre côté, 82%, cela laisse de côté 18%…
    C’est un mieux mais en aucun cas un bien.
    Et s’il n’en restait qu’un, il faudrait toujours se battre pour lui…

  9. Même si je ne suis pas entièrement d’accord avec lui, il est très clair ce qui n’est pas le cas de tout le monde dans le milieu politique (euphémisme!). Il m’a convaincu de sa bonne foi et de sa clareté de vue.
    En avant avec Villiers, Nihous et Libertas!

  10. Ce que décrit M. NIHOUS est, au risque de déclencher une polémique interminable, le programme des présidentielles sur l’avortement, et du MPF et du FN, ce dernier rajoutant l’idée d’un référendum.
    A part l’affirmation qu’on ne peut et ne doit pas abroger à terme la permission légale de l’avortement, ce qui contredit à la fois la logique de ses propos et surtout la morale naturelle, cette méthode d’action contre l’avortement est pertinente. Elle a fait ses preuves partout où elle a été mis en oeuvre, que ce soit aux USA, en Italie, ou en Croatie, pays catholique.
    Car ainsi on fait comprendre à la société qu’il existe une alternative à l’avortement, qui est l’accueil de la vie, ce qui a permis d’en faire diminuer le nombre et de pouvoir convaincre de la possibilité de l’abolition : il faut rééduquer entièrement à la Vie.
    Est-il pertinent de cliver ou opposer, les partis MPF et FN sur ces sujets, ou pire, de les disqualifier par rapport à la loi naturelle, comme le font les cathos qui votent ”utile” et UMP pour justifier leur relativisme pratique et leur renoncement ?
    La grande différence entre MPF et FN ne réside pas dans leurs programmes par rapport aux sujets fondamentaux pour un catholique, mais dans leur stratégie : être ou ne pas être dans le système.
    Le choix en ce sens est clair.

  11. Je suis pleinement rassuré et les propos de Nihous me font confirmer mon choix pour Libertas. Merci pour toutes ces précisons !
    Décidemment ce duo MPF-CPNT semble prometteur !

  12. Bravo l’électoralisme! Se “droitiser” 10 jours avant l’élection pour avoir les suffrages des catholiques naÏfs! A lire les commentaires de certains, cela a l’air de marcher…
    Nihous ressemble bien à Sarkozy qui se “droitise” avant les élections… Les méthodes sont les mêmes… C’est normal, après tout, voter MPF c’est (presque) voter UMP, non?
    La preuve: http://www.nationspresse.info/?p=45403

  13. Si on applique le principe de pouvoir voter pour quelqu’un favorable à une meilleure situation vis à vis de l’avortement il semble bien que m. Nihous réponde aux conditions…

  14. Ces précisions d’ordre sociétal sont données dans le but de plaire aux milieux catholiques
    Mais elles ne doivent pas faire oublier les enjeux culturels et économiques

  15. Oui, ces précisions étaient utiles, merci au Sb de les relayer. Ceci dit, je suis surpris des commentaires lus plus haut. Ceux qui les rédigent semble se satisfaire de cette solution transitoire de “retour à la loi Veil”. Mais quand Marine Le Pen écrit et dit, lors de nombreuses émissions radio ou télé, qu’elle est fermement opposée à l’avortement, on ne la crois pas. Pourquoi ? Parcequ’elle propose également une solution transitoire et pragmatique, qui consiste à promouvoir la vie, sensibiliser l’opinion publique (avec l’efficacité soulignée par Mr Nihous en Croatie, mais qui a fait ses preuves dans d’autres pays européens comme l’a déjà souligné le SB)avant de pouvoir faire un référendum sur la question pour ABOLIR la loi Veil.
    Qu’on trouve, comme certains, que la solution de MLP est mauvaise car on ne peut soumettre au suffrage universel le respect de la vie, soit. Mais que je lise et relise que le FN n’est”plus clair sur la défense de la vie” car MLP ne serait pas opposé à l’avortement, et que c’est la raison pour laquelle il faut voter Villiers…et qu’aujourd’hui les mêmes admirent presque Nihous pour son immense intelligence politique…j’ai du mal à saisir !

  16. En tous cas, cela montre assez l’audience large du SB, et son influence sur ceux qui essaient de raccoler les suffrages catholiques…
    En tous cas, M. Nihous n’est pas le premier à cacher un contenu douteux sous un emballage attirant… (Cf ses récents propos sur les origines romaines et grecques de l’Europe, rapportés par le SB et qui sentent trop le GRECE pour être honnêtes…)
    Et sur un programme qui ne respecte que de manière très partielle la morale, combien de catholiques vont s’esbaudir, aller aux urnes comme un seul homme, et pleurer sur la trahison de leurs élus dans six mois…
    C’est un jeu qui dure depuis longtemps, mais nous ne sommes pas tombés assez bas pour comprendre, apparemment…

  17. je n’ose imaginer les réactions des lecteurs du SB si ces propos avaient été tenus par un membre du FN. On aurait certainement crié au scandale, à la perte des valeurs, des fameux “fondamentaux”. La lecture des points non négociables semble être à géométrie variable…

  18. J’adhère tout à fait à ces propos; ils sont courageux et responsables.
    Moi qui hésitait fortement sur mon vote aux élections européennes, je suis désormais pratiquement convaincu: ce sera Libertas!

  19. Bébert a bien raison: Nihous cible son discours.
    Il n’est pas étonnant que son parti (Chasse, Pêche, Nature, Tradition et plus si affinités) ait rejoint la nébuleuse Libertas comme le MPF, car les uns comme les autres ne sont que des leurres, des flotteurs droits de l’UMPS, destinés à disperser l’électorat national dans diverses impasses.
    Ne soyez pas naïfs.

  20. On voit bien, aux approbations des commentateurs de ce “post” que le piège de la propagande électorale fonctionne à merveille ! Voyons, ne pensez-vous pas que des propos allant dans le sens de nos convictions ne sont que de circonstance, surtout venant d’un allié d’un personnage traitre et fourbe ? Allez vous ouvrir votre bec et laisser tomber votre proie, pardon votre bulletin de vote dans l’urne pour cette organisation faussement nationale ?

  21. Comme quoi le SB a le mérité de “provoquer ?” des prises de positions claires.
    Que le SB puisse continuer son travail méritant le plus lgtps possible !

  22. Monsieur Nihous parle de ‘Prohibition’ en évoquant l’interdiction d’avorter…
    Je ne partage pas du tout son opinion puisque la Loi Veil autorise le meurtre des innocents.
    Que de plus naturel que de défendre la Vie!
    Sans concessions!

  23. Sur l’avortement on reste dans de la langue de bois.
    Et que dit-il sur les racines chrétiennes???
    Pas convaincu, même si j’ai collé pour P2V en 2007…
    Trop de trahisons finissent par lasser.

  24. Merci Monsieur Nihous pour vos précisions qui ont le mérite de dissiper certains doutes. Espérons que les septiques de tous ordres et ceux qui font leurs choux gras des divisions de la droite, reconnaitront la sincérité de vos propos et s’attelleront maintenant à attaquer les vrais ennemis de la famille et de la France.

  25. bonjour
    je suis bien ennuye car j’ai souvent vote de Villiers mais en tant que catholique je ne puis le faire pour Nihous qui est comme il vient de le confirmer en faveur de la loi veil!!!
    Olivier

  26. La différence, c’est que quand certains leaders du FN, Marine Le Pen entre autre, deviennent plus conciliants sur l’avortement, celà constitue une baisse de vigilance sur les points non négociables…
    Nihous qui dit ça, on applaudit, surtout s’il n’est pas Chrétien. Il a le mérite de ne pas aller dans le sens du poil de la mode et donc des électeurs, en restant ferme sur ses positions, même si elles ne correspondent pas totalemment à ce que dit l’Eglise.
    Imaginez que Sarkozy tienne ce discours, on applaudirait, car même si ce n’est pas totalemment conforme à l’enseignement de l’Eglise, ça a le mérite d’être une évolution dans le bon sens.

  27. Avec Nihous et Libertas vous allez voter pour des sous-fifres de Sarko, ça coule de source…… Quand je lis certains commentaires, ils vous en faut peu, pour passer d’un parti à un autre ………;;
    Vous êtes vraiment naïfs…. !!!!!!!

  28. Bien d’accord avec les analyses de Cyrano et Louis entre autres.
    Nihous peut dire très clairement qu’il n’est pas pour “l’interdiction totale de l’avortement”, ça ne gêne pas pour autant les tartuffes du vicomte!
    On décèle ainsi l’imposture comme l’opportunisme d’un homme qui veut, aux échos de l’électorat supposé du MPF, “droitiser” son discours sur ces questions (sans y parvenir) alors qu’en plus il n’engage que lui, son mouvement de Chasseurs n’ayant sur la question strictement aucun projet politique.
    c’est même d’un ridicule achevé de parler de cet homme sur des sujets de civilisations aussi cruciaux, alors que le FN par exemple est très clair, possède un programme écrit, détaillé et précis, sur tous cela.
    On se croirait au sketch des Inconnus sur les parties de chasse…
    Mort de rire! (Nihous ni mort!)

  29. Ben moi franchement, je ne peux vraiment pas approuver ce genre de discours !
    “Non négociable”, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Il faudrait peut-être arrêter de tergiverser sempiternellement.
    Il est clair que le discours de Nihous est bien moins abominable que celui que tiennent les Verts ou les Socialistes ; il n’empêche que c’est un discours qu’aucun Catholique ne peut légitimement approuver.
    L’avortement est un crime odieux ; rien ne peut le justifier ; personne ne peut je légitimer. Il faut INTERDIRE l’avortement ; c’est aussi simple que cela !!!

  30. @ Louis, Mangouste, Cyrano, Olivier M.
    Vous relevez ce que je relevais également : quand le FN parle de ces sujets comme il l’a toujours fait, en proposant une politique anti avortement procédant par étapes pour reconquérir les coeurs et les intelligences, aux yeux des certains, il trahit, abandonne, relativise et s’éloigne de la loi naturelle et des points non négociables. Mais quand M. Nihous, à la veille du vote, se réveille (ou est sommé de se réveiller par le MPF), et revient vers une juste position, celle défendue par JM LP, B. Gollnisch, et M Le Pen, c’est alors un vrai miracle, qui justifie de se plus voter FN……
    On est là en pleine divagation passionnelle. Mais comme certains, je pense intéressant que pour obtenir des votes catholiques, M. Nihous se sente obligé de tenter de renier ses ambiguïtés passées. Car cela prouve que quand les catholiques exigent sans renoncer, font pression inlassablement, la Vie redevient un enjeu politique.
    Merci au SB d’y contribuer.
    @ Lulo
    Vous voyez, les élections sont un moment de débat, et font avancer les idées justes : pourquoi s’abstenir ?

  31. Comme d’autres l’ont dit, propos qui ont le mérite d’être très clairs, ce qui es très rare! Merci beaucoup de ces précisions M. Nihous! Enfin quelqu’un d’honnête et de courageux!
    Je ne partage pas encore totalement votre avis cependant, mais j’ai bon espoir que cela continue à évoluer dans ce bon sens jusqu’à une réelle priorité donnée à la Vie!
    Mon ticket sera donc celui de Libertas! Et notre tête de liste étant Villiers dans l’ouest, pas de pb avec le respect des valeurs non négociables de ce côté là en plus!
    En avant Libertas!!!

  32. il y en a certains sur le forum SB qui font preuve d’une naïveté déconcertante. Quelques belles phrases de tel ou tel personnage politique à quelques jours d’une élection (comme par hasard!) suffit pour les convaincre.
    Nihous n’est pas de notre bord! Il est bien trop mou sur ces questions de vie et je le soupçonne même de ne pas croire à ce qu’il dit…
    De toute façon, même si l’on s’en tient à ce qu’il dit, il est quand même en faveur de la loi Veil…
    Continuez, électeurs de Libertas, à vous faire avoir, bravo! Continuez à voter pour les intermitents du souverainisme (qui ne remettent pas en cause Bruxelles, voir ce que disait PDV), et continuez à voter UMPF.
    Nous autres, les résistants, on relèvera la France sans vous!

  33. Comparer l’avortement à la prohibition est un raccourci peu credible.En matiere d’avortement il ne s’agit pas d’avorter un petit peu pour eviter d’avorter beaucoup ; ce raisonnement est peut etre valable pour l’alcool mais inadmissible pour un meurtre.

  34. Eh oui, Monsieur Philippe de Villiers n’a jamais voulu s’allier au ‘Roi Maudit’ du Front National! Tant pis pour lui!

  35. A P.G
    “Mais comme certains, je pense intéressant que pour obtenir des votes catholiques, M. Nihous se sente obligé de tenter de renier ses ambiguïtés passées. Car cela prouve que quand les catholiques exigent sans renoncer, font pression inlassablement, la Vie redevient un enjeu politique.”
    Cela prouve surtout que, dès qu’il s’agit de glaner des voix, on revoit les traditionnels numéros de transformisme politique et de caméléon! Dans le cadre démocratique, la Vie est surtout une option estampillée “réac”, et donc traitée démocratiquement en conséquence…
    “Vous voyez, les élections sont un moment de débat, et font avancer les idées justes : pourquoi s’abstenir ?”
    Parce que la Vérité n’a pas à être mise en débat, au milieu des erreurs!!!!!
    Du moment où vous acceptez le “débat”, le “dialogue”, vous consentez à n’être que le représentant d’une opinion aussi valable qu’une autre… Et vous verrez si les “idées justes” auront avancé le 7 juin au soir!

  36. @Xtophe
    Pour être plus explicite, ce n’est pas le discours de Nihous que nous approuvons mais ce vers quoi il tend, à savoir l’application stricte de la loi Veil.
    Nous ne gagnerons pas la bataille contre l’avortement de façon radicale (plus aucun avortement, ce que je souhaite), mais en y allant par étape.
    D’autre part, dans une clinique en feu, j’essaye de sauver le maximum de nouveaux-nés.
    @PG, @scat
    On est d’accord que que Nihous s’accorde sur les positions FN et MPF, en ce qui concerne les points non négociables, puisqu’ils ont en commmun de vouloir au moins commencer par appliquer la loi Veil de façon stricte.
    Donc l’alliance MPF-CPNT n’est pas une alliance où les points non négociables seraient reniés, mais au contraire une alliance où la lutte contre l’avortement va dans le bon sens de ce que dit L’Eglise.
    Si je dis ça, et pour justifier mes autres commentaires, c’est parce que beaucoup (des partisans du FN) ont pointé l’alliance MPF-CPNT comme si les points non négociables seraient mis de côté.
    “M. Nihous se sente obligé de tenter de renier ses ambiguïtés passées.”
    Renier ou évoluer dans le bon sens? Ce sont les posts du SB les attaques dans les commmentaires, qui l’ont apparemment inciter à clarifier sa position. Pas (que)l’approche des élections, même si ça coincide. Après tout, il aurait très bien pu dire “je suis pour l’abrogation pure et simple de la loi Veil” et là il aurait vraiment été dans le sens du poil des Catholiques (et même plus radical dans la lutte contre l’avortement que le MPF et le FN).
    @le Chacal, @scat
    C’est vrai que, nous les électeurs MPF-CPNT-Libertas, nous ne sommes pas très intelligents…
    Et ce n’est pas isolé, car décrédibilisé, commme le FN l’est, que nos valeurs se propageront.
    @Marie
    Villiers ne veut pas se décrédibilier en s’alliant au parti dont le leader tient des propos provocateurs et irresponsables…

  37. J’ai clairement exprimé ici mes raisons de choisir l’abstention massive comme riposte circonstanciée ,premièrement à la décision scandaleuse du Sénat “d’autoriser” l’expérimentation sur les embryons, et d’autre part contre le caractère totalement factice et “hors sujet” de la prochaîne consultation.
    Il s’agit donc, non pas de renier la nécessité du politique, mais au contraire d’en exiger la restauration du vrai sens, à savoir le service de l’humanité dans toutes ses dimensions, sans exclusive, au contraire de ce qui est bien trop largement aujourd’hui le menu imposé quasiment sans débat.
    Pour autant je respecte totalement, et je comprends ceux et celles qui s’engagent comme candidats pour tenter de défendre ou de sauver de cet intérieur moisi ce qui leur paraît encore pouvoir l’être et qui mérite de l’être.
    Dans ce combat multiforme qui nous assaille à tous les niveaux, il faut des gens de bonne volonté à tous les créneaux, mais non pas tous aux mêmes.
    Compréhension et respect aussi envers ceux qui les soutiennent avec foi et que j’inviterais volontiers vigoureusement s’il m’y autorisent, à se concentrer sur le soutien de leur propre candidat, qui en a bien besoin, sans tomber dans le vain dénigrement de son voisin de raison.
    Car , quelque soit le résulat, il y aura besoin, dans, mais aussi hors du champ électoral de contribuer à faire triompher le bien sur le mal , le beau, sur le laid, l’injustice sur la justice, la Vie, sur la mort et à ce titre la solidarité ne serait pas de trop.
    Il n’y a pas tout de même que le domaine exclusivement électoral et à fortiori partisan pour oeuvrer à cela : il y a le quotidien des relations familliales, professionnelles, sociales car pas un champ n’échappe aujourd’hui aux perturbations produites par la déshérence instellectuelle et spirituelle si opiniâtrement construite par le système.
    Il serait donc absurde de prétendre combattre celui-ci dont l’arme par essence est la destructuration du tissu social, en contribuant à celle-ci par
    des luttes partisanes fratricides.
    Ce serait même implicitement participer à son triomphe au détriment de la seule cause qui vaille , la défense de l’humanité au travers de la défense de la dignité humaine en toute chose publique.
    D’autant qu’il s’agit pour cela d’abord de terrasser les idées qui soutiennent le système et non pas de terrasser des hommes.
    Dès lors cela ne me choquerait pas, par exemple que Philippe de Villiers juge nécessaire dans le cadre d’un scrutin modifié de pactiser avec M.Nihous si cela lui permet de sauver , voir de gagner un siège dans l’ouest.
    Il s’agit d’une considération tactique , point.
    De son côté ,cela ne peut nuire à M.Nihous de fréquenter un Villiers dont on peut avoir du mal à suivre toujours sa stratégie et de ses positionnements, mais dont on ne peut contester qu’il aura fait dans sa carrière des choses exemplaires , notamment en Vendée qui ne peuvent que servir l’humanité.
    Alors keep kool, les amis, que chacun fasse son devoir là où il se croit sincèrement appelé sans préjudice de son voisin concurrent.Ne soyons pas crispés sur nos certitudes, ce serait donner du blé à moudre à nos seuls ennemis déclarés par eux-mêmes: les apprentis sorciers et autres “cannibals” qui ne sont pas si nombreux que cela , mais pour autant, sensiblement plus efficaces que nous-mêmes.

  38. A Sancenay,
    D’accord avec vous pour “exiger la restauration du vrai sens” de la politique, mais attention! ce n’est pas “le service de l’humanité”, c’est l’organisation temporelle en vue du bien des âmes, et donc par rapport à Dieu et à la seule vraie Foi, entendons-nous bien!
    De plus, on ne voit pas bien comment “tout restaurer dans le Christ”, selon le mot de St Pie X, avec votre syncrétisme optimiste: à vous lire, chacun doit agir comme il l’entend, sur le simple critère de la sincérité, et assuré du respect de ses choix…
    Pour le respect des autres, tout à fait d’accord avec vous, cela relève de la simple charité, et il ne faut condamner que les idées.
    Mais les bons sentiments ne suffisent pas!!! Et comment faire triompher une seule et même doctrine du Christ-Roi, si l’on s’en remet à la compréhension que chacun en a, autrement dit à la subjectivité individuelle???
    A-t-on jamais vu une armée se mettre en débandade pour arriver au but???
    Votre réflexion est pertinente, mais si on la limite à votre imagination: elle prend tout son sens dans les nuages, dans un monde éthéré, sans péché originel, et où la Révolution est un mal aussi bénin qu’un rhume des foins…
    Malheureusement, ce monde-là n’est pas le nôtre, et l’expérience, l’Histoire, la science politique montrent bien qu’il n’y a pas 60 millions de manière d’agir en France…
    De plus, il est bon de prendre en compte qu’il existe des idées très pernicieuses, intrinsèquement perverses, qu’elles sont malheureusement fréquentes chez beaucoup de catholiques, et que la Révolution déploie des trésors d’habileté pour nous prendre, et ce par les voies les plus détournées.
    “Il serait donc absurde de prétendre combattre celui-ci dont l’arme par essence est la destructuration du tissu social, en contribuant à celle-ci par
    des luttes partisanes fratricides.”
    Absolument, mais il n’existe en France qu’un seul système politique pour éviter cela…
    “D’autant qu’il s’agit pour cela d’abord de terrasser les idées qui soutiennent le système et non pas de terrasser des hommes.”
    Parfois, l’un ne va pas sans l’autre, et l’Eglise a toujours reconnu cette nécessité.
    “Dès lors cela ne me choquerait pas, par exemple que Philippe de Villiers juge nécessaire dans le cadre d’un scrutin modifié de pactiser avec M.Nihous si cela lui permet de sauver , voir de gagner un siège dans l’ouest.
    Il s’agit d’une considération tactique , point.”
    Parce que vous croyez que la combinazione se fait sans contrepartie??? Que M. Nihous, disciple des néo-païens du GRECE, fait simplement la charité au MPF, par bonté d’âme???
    Ces “considérations tactiques” ont toujours été des pratiques malhonnêtes, un attrape-nigauds, et plus que rarement au profit des catholiques…
    “De son côté ,cela ne peut nuire à M.Nihous de fréquenter un Villiers”.
    Mais naturellement! Entre gens de bonne volonté, beaux et gentils! L’un comme l’autre sont des rouages du système, il en applique la logique car ils ont conseti à la règle du jeu, fût-ce inconsciemment.
    “Alors keep kool, les amis, que chacun fasse son devoir là où il se croit sincèrement appelé sans préjudice de son voisin concurrent.”
    Depuis quand la sincérité est-elle le critère de la vérité???
    “Ne soyons pas crispés sur nos certitudes, ce serait donner du blé à moudre à nos seuls ennemis déclarés par eux-mêmes”
    Parce que nous n’avons pas d’ennemis masqués! Parce qu’il faut tenir compte du regard de nos ennemis! Et la doctrine de vérité est si peu de chose comparée au “service de l’humanité”…
    Seule la Vérité fait l’unité, et il n’y a pas de paix durable sans elle. Alors, agissons en conséquence, et laissons là l’angélisme syncrétiste qui n’est qu’un piège de plus.
    http://www.viveleroy.fr/article2.html

  39. @ Lulo @ Sancenay
    En matière électorale, une alliance peut n’être que tactique, car il ne s’agit que d’un moment : pour gagner une bataille ou une guerre certains alliés peuvent n’être que de circonstance
    Je pense que si le FN avait pu s’allier aux CPNT de M. NIHOUS,il l’aurait fait pour cette raison : le moteur dans une alliance étant celui qui a des idées et une vision programmatique, les chasseurs n’étant qu’un lobby financé indirectement par les fédérations de chasse.
    Sur ce point SANCENAY a raison : le pragmatisme est plus intelligent et efficace que le jusqu’au boutisme. Autant on ne doit pas transiger sur les idées essentielles, autant on peut agréger dans son combat des forces supplétives sur le plan électoral. Il est évident que les chasseurs ont des convictions très diverses, et que M. NIHOUS a fait là 15 jours avant le scrutin une déclaration en rupture avec ses précédentes, mais elle va dans le bon sens, ce qui prouve qu’il y était politiquement obligé. C’est en soi une forme de reconnaissance du poids électoral des électeurs pro vie.
    L’idéal eut été que FN CNI MPF et CPNT fassent une plate forme électorale commune, le temps des européennes : ils auraient fait élire le double de députés souverainistes.
    Mais là se pose se pose la question de politique intérieure, qui est autre, de la possibilité de défendre les points non négociables au sein de l’actuelle majorité : il me semble évident que non, et qu’avec ou sans le CNPT, le MPF ou le CNI n’y parviennent pas plus que C. VANNESTE ou C. BOUTIN, ou qq autres de leurs amis. Ils peuvent s’exprimer, mais on ne tient nullement compte de leurs opinions.
    Chacun peut le constater. Si malgré tout certains pensent que cette stratégie est viable, alors ils voteront pour se rassurer.
    Et M. NIHOUS vient de leur donner un grand coup de chaud à l’âme.

  40. Merci à Nihous, ce champion de la ruralité qui n’a jamais labouré le moindre champ. Visiblement, il redonne du coeur à l’ouvrage à tous les agents électoraux de Libertas (non, ce n’est pas une encyclique de Léon XIII!). Nihous, Marine, même combat. Et tout ce qu’ils disent ils le pensent intensément, autrement ils ne le diraient pas, c’est clair. Surtout à quelques jours d’une élection importante, pour eux.

  41. A P.G,
    Tout d’abord, un grand merci pour cette leçon de politique politicienne, extrêmement instructive…
    “En matière électorale, une alliance peut n’être que tactique, car il ne s’agit que d’un moment : pour gagner une bataille ou une guerre certains alliés peuvent n’être que de circonstance”
    Autrement dit, je vais profiter de l’aide d’un groupe, en profitant de lui et en me gardant bien de ne rien lui assurer en retour…
    “le moteur dans une alliance étant celui qui a des idées et une vision programmatique, les chasseurs n’étant qu’un lobby financé indirectement par les fédérations de chasse.”
    Il est donc clair que c’est un mouvement à sens unique, celui que l’on s’adjoint étant considéré comme moins que rien, tout juste bon à venir prêter main forte, et il sera jeté dès qu’on n’aura plus besoin de lui.
    “le pragmatisme est plus intelligent et efficace que le jusqu’au boutisme.”
    Travestissons au maximum nos intentions, trahissons dans la pratique notre idéal si cela doit être payant.
    “Autant on ne doit pas transiger sur les idées essentielles, autant on peut agréger dans son combat des forces supplétives sur le plan électoral.”
    On garde quand même un peu de doctrine même si ce n’est pas fédérateur?
    “Il est évident que les chasseurs ont des convictions très diverses, et que M. NIHOUS a fait là 15 jours avant le scrutin une déclaration en rupture avec ses précédentes, mais elle va dans le bon sens, ce qui prouve qu’il y était politiquement obligé. C’est en soi une forme de reconnaissance du poids électoral des électeurs pro vie.”
    Autrement dit, on nous fait l’honneur de nous juger tout à fait dignes d’être les dindons de la farce…!!!
    “Ils peuvent s’exprimer, mais on ne tient nullement compte de leurs opinions.
    Chacun peut le constater.”
    Donc on arrête de voter. CQFD.
    Cette leçon de démocratie, où le cynisme le dispute à la perfidie, est désolante, mais elle n’est que trop vraie. Combien de catholiques ont fait leur ces stratégies répugnantes pour tout chrétien cohérent?
    Alors, cessons de tergiverser, et oeuvrons pour le seul régime qui ne se nourrit pas des conséquences du péché originel.

  42. @ Lulo
    N’affectez pas ainsi d’idéaliser le passé monarchique, pour en faire une idéologie, ainsi que le faisaient les révolutionnaires de 1793 de la république romaine, parée de toutes les vertus.
    Parce que l’ histoire de la France monarchique est faite d’alliances, de renversements d’alliances , en interne comme en politique extérieure.
    On s’allie en général avec un autre et non avec soi-même.
    Il est évident que le compromis est une nécessité dans l’action, si on doit le refuser dans le jugement moral. Nous sommes tous les jours amenés à des compromis dans la vie quotidienne, compromis qui sans engager l’essentiel, permettent au contraire de le sauver par rapport à une finalité, professionnelle, éducative, familiale, etc…..
    Idem en politique.
    Il existe des attitudes de compromis qui ont permis par exemple à Henri IV de parvenir à pacifier son royaume : c’est l’Edit de Nantes, pourtant très favorable aux protestants, et que Richelieu puis Mazarin et Louis XIV durent progressivement remettre en cause. mais sur le moment ce fut un bien.
    En matière électorale, le MPF a préféré M. NIHOUS au FN, et M. Nihous également. C’est une alliance électorale, entre partis égaux et libres, qu’on peut juger ou apprécier, mais qui sur le fond n’a rien de scandaleux moralement.
    Puis ensuite ils ont choisi le compromis avec l’UMP, et c’est là qu’on peut être sceptique, car on peut penser qu’ils se placent sous domination et courent le risque que les points non négociables, soient ignorés ou bafoués par l’UMP, comme le vit Mme BOUTIN au Gvt.
    C’est ce qui les sépare du FN.
    Vous idéalisez la monarchie pour faire de toute action politique présente un interdit : c’est absurde, car on ne voit pas bien comment vous ramènerez les idées qui sont le fondement d’une monarchie chrétienne, si vous renoncez au combat politique. La vérité est souvent partagée par d’autres que soi, partiellement parfois, mais c’est sur cette parcelle qu’il faut s’appuyer pour les tirer vers nous. Sans quoi qu’est ce qu’être croyant seul ?
    MAURRAS avait déjà compris cela, et parlait de compromis nationaliste.

  43. A P.G,
    “N’affectez pas ainsi d’idéaliser le passé monarchique, pour en faire une idéologie, ainsi que le faisaient les révolutionnaires de 1793 de la république romaine, parée de toutes les vertus.”
    Je n’idéalise rien du tout: les légitimistes ne croient pas à un “âge d’or” auquel il faut revenir, mais à des PRINCIPES intemporels de gouvernement. Ce que nous défendons becs et ongles n’est rien d’autre que quelques lois de succession et les principes de gouvernement chrétien. Mais si nous sommes intraitables sur cette doctrine, nous sommes convaincus que son application pratique peut être aussi changeante que par le passé: avez-vous conscience des immenses changements advenus entre 490 et 1789?
    Toutefois, définir exactement la monarchie traditionnelle au XXI°s. n’appartient qu’au Roi et à son gouvernement, CAR CELA N’EST PAS DE NOTRE DOMAINE DE COMPÉTENCES.
    “Parce que l’ histoire de la France monarchique est faite d’alliances, de renversements d’alliances , en interne comme en politique extérieure.”
    Attention justement à ne pas tout mélanger, en confondant ces deux domaines bien distincts!
    “Il est évident que le compromis est une nécessité dans l’action, si on doit le refuser dans le jugement moral.”
    Nous n’acceptons pas ce genre de contradiction, l’abandon pratique d’une doctrine qui ne nous appartient pas. C’est justement toutes ces compromissions pratiques, juste bonnes pour les malhonnêtetés libérales, qui perdent les catholiques depuis la Révolution.
    Les Français sont dépositaires d’une doctrine politique millénaire, c’est un héritage qui nous est confié pour le transmettre à notre tour, mais que nous n’avons pas le droit de falsifier au profit d’une alliance aussi douteuse que passagère.
    “Nous sommes tous les jours amenés à des compromis dans la vie quotidienne, compromis qui sans engager l’essentiel, permettent au contraire de le sauver par rapport à une finalité, professionnelle, éducative, familiale, etc…..
    Idem en politique.”
    NON!!! Vous raisonnez comme s’il n’y avait pas de vérité objective! Dans la vie quotidienne, je dois, en tant que chrétien, tenir compte des exigences de ma Foi, dans tous les domaines, et de celles du réel.
    “Il existe des attitudes de compromis qui ont permis par exemple à Henri IV de parvenir à pacifier son royaume : c’est l’Edit de Nantes, pourtant très favorable aux protestants, et que Richelieu puis Mazarin et Louis XIV durent progressivement remettre en cause. mais sur le moment ce fut un bien.”
    Vous savez que nous sommes dans un régime révolutionnaire??? Toute collaboration objective avec le Système anti-chrétien est une TRAHISON: c’est la pensée des papes, de Grégoire XVI à Pie XII.
    “En matière électorale, le MPF a préféré M. NIHOUS au FN, et M. Nihous également. C’est une alliance électorale, entre partis égaux et libres, qu’on peut juger ou apprécier, mais qui sur le fond n’a rien de scandaleux moralement.”
    Selon la morale démocratique et libérale…
    “Puis ensuite ils ont choisi le compromis avec l’UMP, et c’est là qu’on peut être sceptique, car on peut penser qu’ils se placent sous domination et courent le risque que les points non négociables, soient ignorés ou bafoués par l’UMP, comme le vit Mme BOUTIN au Gvt.
    C’est ce qui les sépare du FN.”
    Qui sert, indirectement certes, le Système, comme je l’ai déjà dit, du simple fait qu’il en accepte la règle du jeu.
    “Vous idéalisez la monarchie pour faire de toute action politique présente un interdit”
    Nous n’iédalisons pas la monarchie, mais nous prenons la démocratie libérale pour ce qu’elle est, à savoir FONDAMENTALEMENT INCOMPATIBLE AVEC LA DOCTRINE CHRÉTIENNE.
    C’est cette constatation qui est à la base de toute action politique sérieuse.
    “Car on ne voit pas bien comment vous ramènerez les idées qui sont le fondement d’une monarchie chrétienne, si vous renoncez au combat politique.”
    Nous ne renonçons au combat politique QUE DANS LE CADRE DEMOCRATIQUE! Si nous avions complètement renoncé au combat politique, nous resterions tranquillement chez nous, et je ne consacrerais pas tout ce temps à vous répondre!!!
    A vous lire, on voit bien que vous êtes incapable d’imaginer qu’un autre système soit simplement possible si nous nous en donnons les moyens, vous acceptez la règle du jeu du Système, et donc vous l’avez gobé tout entier.
    “La vérité est souvent partagée par d’autres que soi, partiellement parfois, mais c’est sur cette parcelle qu’il faut s’appuyer pour les tirer vers nous. Sans quoi qu’est ce qu’être croyant seul?”
    La vérité politique est souvent PARTIELLEMENT partagée par d’autres, oui. Assurément, il faut s’appuyer là-dessus. Mais nous ne pouvons pas mettre l’intégralité de la doctrine sous le boisseau, dans l’attente d’une hypothétique conversion.
    Notre doctrine n’est forte et solide que si elle n’est pas diluée. N’oublions pas que nous sommes entourées de doctrines perverses et séduisantes, car Dieu sait que le libéralisme est multiforme, et nous n’avons pas la prétention d’en être préservés à leur contact.
    “MAURRAS avait déjà compris cela, et parlait de compromis nationaliste.”
    Excusez-moi, mais c’est justement à cause du “compromis nationaliste” que rien n’a sérieusement bougé en France: cela n’a servi qu’à encourager le système.
    Le Système est intrinsèquement mauvais, et croire qu’on arrivera à le baptiser un jour relève de la plus pure idéologie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services