Avortement : “non, il ne faut ps y penser”

Y penser, c'est certainement déjà un délit (d'entrave). Voici un article du Monde concernant un reportage sur des femmes qui avortent. Ces femmes sont toutes préoccupées (ah tiens ?). Les 3/4 des femmes qui avortent avaient un moyen de contraception (nous aurait-on menti ?). L'une aime déjà beaucoup ce bébé. Mais "non, il ne faut pas y penser". Je ne pense pas donc j'avorte :

Capture d’écran 2017-07-18 à 18.53.43

Laisser un commentaire