Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Médias : Désinformation

Avortement : le professeur suspendu réplique à la désinformation

Nouvelles de France publie sa réponse au quotidien La Provence. Extraits :

"je suis écoeuré par votre manque de déontologie car, au nom du principe d'équité, vous auriez du me consulter pour recueillir mon avis, avant parution. D'autant plus que l'administration a du vous informer que mon fils aîné, âgé de 11 ans, a été renversé et très gravement blessé vendredi dernier. Je suis resté à son chevet jour et nuit […] et je viens d'avoir connaissance de votre "article" […]. Vous n'avez même pas tenté de me joindre par téléphone ou mail, contrairement à vos allégations.

[…] Sur le fond, je tiens à vous préciser que j'ai organisé, comme on me l'ordonne en éducation civique, juridique et sociale, des débats sur des sujets de société. Ce qui suppose d'utiliser, contrairement à vous, des sources contradictoires. L'un de ces débats, proposé à toutes mes classes soit 113 élèves cette année, concernait l'avortement. Il avait été annoncé à l'avance. […] Par ailleurs, le planning familial est intervenu dans toutes mes classes, pour faire l'apologie de l'avortement.

J'ai utilisé des sources variées suivant les classes : l'image d'un foetus à 12 semaines (neutre donc), texte de la loi Veil, discours de Mme Veil au moment du vote de la loi de 1975 (documents pro-avortement donc, en complément du planning familial), et documentaires vidéo (Sois un homme, No need to argue). Concernant ce dernier documentaire, j'ai prévenu les élèves que, décrivant les procédures d'avortement, il était difficile à voir et j'ai invité ceux qui le souhaitaient à sortir. […]

Je précise que l'inspection-sanction à la suite de ces débats s'est faite au mépris des lois de la République. Je n'ai été prévenu que le jour même, d'une double inspection, dans deux classes, sur deux heures et deux matières. Alors qu'il est réglementairement prévu de prévenir un professeur plusieurs jours à l'avance."

Partager cet article

29 commentaires

  1. C’est comme l’affaire de l’ophtalmo … je me doutais bien, qu’avec l’acharnement des médias, entre autre RMC, que queques infos manquaient de la part de l’enseignant. Nous voilà un peu éclairés . Bon courage Monsieur !

  2. Si ce professeur est ” ECOEURE ” nous n’avons qu’une seule chose à faire :
    CREER UNE CELLULE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE AUTOUR DE LUI !
    Et question subsidiare :
    est-ce qu’on sait si sa suspension de fonctions a été faite avec suspension ou non de sa rémunération ?

  3. Comment peut-on soutenir ce professeur?

  4. SOS EDUCATION va-t-elle lancer une pétition ?

  5. Bravo à ce courageux professeur. Sur Rue 89, il rajoute ceci :
    « Lorsqu’on montre les camps de la mort, c’est tout aussi choquant ! L’avortement existe, ils doivent voir pour se faire leur propre idée. Alors on peut choisir de le décrire verbalement ou montrer des images, cela revient exactement au même. »

  6. Sous le signe de la “fraternité”, l’insoutenable curée sur un homme debout que l’on a jeté aux chiens.

  7. La fin de sa lettre vaut le détour :
    “Certes, M. Chatel, on peut licencier un professeur par intolérance, et haine anti catholique… et en raison de ses convictions religieuses présumées. Mais peut-on arrêter une idée ?
    “Quand vos sanctions et discriminations auront échoué, M. Chatel, quelle est la suite des réjouissances dans votre meilleur des mondes ? Qu’est ce qui attend les élèves et les professeurs qui ne pensent pas comme vous, Monsieur le Ministre ? Le goulag, le bûcher, ou la chambre à gaz ?”

  8. Où est le débat contradictoire si on ne doit proposer qu’une version du problème? L’éducation nationale confond donc débat et lavage de cerveau, mais ce n’est pas nouveau. Merci de ces précisions qui éclairent d’un jour neuf cette affaire; à écouter les médias, il s’agissait d’une lubie fascisante d’un professeur; à y regarder de plus près, il a respecté tout ce que les textes lui demandent. Bon courage à ce professeur, qui doit être très touché de voir ainsi remettre en cause son intégrité.

  9. je souhaite écrire d’urgence au ministre pour lui dire mon dégout : pouvez-vous nous indiquer la marche à suivre?

  10. Malheureusement très classique.

  11. C’est à ce professeur héroïque qu’il faut écrire !
    Merci à ses collègues de France et de Navarre de bien vouloir se mobiliser et de prendre contact avec lui.
    C’est une affaire absolument stratégique pour l’avenir de l’Education Nationale, mais aussi pour l’avenir même de nos enfants et petits-enfants pour ceux qui en ont déjà !

  12. Effectivement, comment peut-on soutenir ce professeur si courageux qui est père de famille ? pourvu qu’il ne se retrouve pas au chômage…
    Après cette histoire et l’accident de son fils (pourvu que ce ne soit pas trop grave), il doit vraiment avoir besoin de soutien.

  13. Le texte du professeur témoigne de la grande valeur de cet homme. L’expression est très claire, le fond est pondéré. On sent un grand intellectuel.
    Mettre cette personne sur la touche ne peut être que le fruit du fanatisme.
    Priver des enfants d’un enseignant de cette qualité est une faute.

  14. D’aucuns semblent surpris de la réaction de l’EN … et du fait que les media n’avaient pas tout dit !! Je suis surpris de leur surprise !
    Heureusement, tant qu’il y aura des héros comme ce monsieur, leur projet de (dé)former des citoyens à la pensée unique n’aboutira pas.

  15. Ce qui est le plus choquant dans cette misérable affaire, ces sont ces parents “choqués” par les images “violentes” montrées à leurs enfants (c’était la peine à entendre leurs jérémiades précieuses avant hier soir sur france info !) Or, ils ne sont pas choqués du tout par les jeux débiles et abominables en ligne ou en vidéo qu’ils achètent auxdits rejetons, qui y assistent avec délectation aux scènes autrement plus violentes, où le sang coule à flots et le seul but du jeu est de TUER.
    Mais ça, personne ne s’en offusque, rien à redire, c’est de “l’action” !
    Comment s’étonner de cette culture de la mort, si les bébés de 2-3 ans disposent des jeux électroniques où le gagnant est celui qui a éliminé (lire tué) le plus grand nombre de petits animaux tout mignons etc ??!?

  16. Nous sommes également écoeurés, d’autant plus que ce professeur semble posséder des qualités d’impartialité qui sont inexistantes chez nos médias.C’est un véritable lynchage médiatique.Nos intentions de prière sont toutes trouvées.

  17. Il faut absolument que ce professeur engage un recours administratif contre les décisions arbitraires dont il fait l’objet. En se battant, ce professeur forcera ses censeurs à plier!
    Jean-Yves Le Gallou.

  18. Merci au Salon Beige de soutenir ce professeur courageux et de persévérer dans ce soutien.
    L’obscurantisme de l’Education Nationale est vertigineux.
    Car ce n’est pas seulement la foi qui doit fonder notre espérance et notre persévérance mais surtout la raison et l’intelligence qui sont de notre côté.

  19. Bravo à lui !
    Surtout que contrairement à ce que nous annonçaient les médias, tout a été fait en intelligence et en vérité de son côté.
    Oui, il faut répliquer !
    ON EST 100 % AVEC VOUS !!!!
    Un collègue.

  20. Un des rares enseignants qui honorent leurs métiers. Mais pourquoi perd-t-il son temps à répondre à ces vils journaleux qui n’ont aucune conscience, aucune déontologie et pour l’attrait du scoop liquéfie ce qu’ils possèdent dans la boite cranienne.

  21. La Provence n’a pas publié ce droit de réponse, du moins sur son site, alors que des articles concernant ce professeur sont en ligne.
    Ce serait bien que nous soyons nombreux à leur demander pourquoi :
    04 91 84 45 45
    La Provence
    248 av. Roger Salengro
    13015 Marseille
    http://www.laprovence.com/La-Provence-Nous-contacter

  22. Cet homme mérite d’enseigner dans une bonne école hors contrat.
    Par contre je suppose que les émoluments ne sont pas les mêmes qu’à l’Educ Nat

  23. Noté ceci sur la dernière MAJ faite par
    le site ” Nouvelles de France ”
    —-
    Enfin, une classe m’a remis une pétition de soutien, signée par tous les élèves et, qu’avec leur accord, je divulgerai, accompagné du texte rédigé par eux (34 élèves sur 34).

  24. Nous aurons une prière toute particulière pour ce professeur lors de la Veillée pour la Vie demain.
    Ce professeur est un vrai témoin de la Vie.
    Gloire à toi Seigneur !

  25. Il croit encore aux “lois de la République”…, le pauvre.

  26. Dans cette triste affaire nous semble intéressant le cas du jeune Maxime et de ses compagnons. Manifestement, le jeune Maxime, qui s’est comporté – en accord avec ses parents et certaines associations nécessairement de gauche – comme un parfait membre des jeunesses staliniennes, est un héros, un brave, un juste. Pourquoi y a-t-il des lois, une hiérarchie, des institutions puisque Maxime est là ? Tout le pouvoir aux Maxime de ce monde !
    Mais là où le brave Maxime erre comme un aveugle, c’est qu’il peut agir comme il le fait car il a eu la chance, la chance incroyable manifestement, de réchapper à un avortement que ses propres parents et leurs amis des associations lui auraient fait subir sans le moindre état d’âme. Le petit Maxime est en vie et il appelle au meurtre de ceux qui n’auront pas sa chance. Le petit Maxime ne mérite qu’une chose, qu’on lui fourre un fœtus dans les mains et qu’on l’enferme seul en sa compagnie pendant quelques heures ou quelques jours. Le petit Maxime mérite une torgnole suivie de la trempe de sa vie, mais ce n’est certainement pas ses parents qui vont les lui donner.
    Cependant, grâce au Ministre Luc Chatel, nous pensions que la Shoah était ce qu’il y avait de pire dans l’histoire de l’humanité, nous nous trompions et nous savons maintenant que le véritable insoutenable (qui ne peut en aucun cas être montré et débatu) c’est l’avortement. Merci Luc Chatel !

  27. Allez vite voter sur ce site pour sauver cet enfant !!! http://www.birthornot.com/
    1 million 400 personnes votent pour que ces gens avortent et seulement 400 000 pour que l’enfant vive !!!!! URGENCE !!

  28. On peut ecrire au mediateur:
    [email protected]
    A l’attention de Mr. Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale,
    Monsieur,
    Cette missive en tant que simple citoyen choqué par la décision abusive que vous
    avez prise sur unique foi des médias de suspendre un professeur
    d’histoire-géographie du lycée Les Iscles de Manosque. Je désire protester
    vivement contre cet abus et la mise en oeuvre irréguliere de votre décision.
    Pour revenir sur les faits : Il lui est reproché d’avoir projeté à ses éleves un
    film anti-avortement. Vous avez déclaré : “J’ai demandé au recteur de l’académie
    Aix-Marseille de suspendre à titre conservatoire [ce professeur et] une
    procédure disciplinaire va être engagée à son encontre. Ce qui s’est passé est
    inacceptable, les professeurs sont tenus à un principe de neutralité, de respect
    de la personne”.
    Cette suspension et la procédure disciplinaire qui est prévue sont abusives et
    scandaleuses, profondément contraires aux lois et à l’esprit de la République.
    Ce professeur ne faisait que mettre en place un enseignement civique et citoyen
    ainsi qu’ordonné par les directives du ministere. Il avait fait venir le
    planning familial et soumis de nombreux documents allant dans les 2 sens. Vos
    propos officiels a son encontre sont mal renseignés et absolument faux. “Ce qui
    s’est passé est inacceptable, les professeurs sont tenus à un principe de
    neutralité, de respect de la personne.” Vous dites que ce n’est pas acceptable,
    pourtant il n’a fait que mettre en place les directives ordonnees par vous et
    vos predecesseurs. Vous dites qu’il est tenu a un principe de neutralité, certes
    mais il n’a pas violé ce principe puisque toute sorte de sources allant dans les
    2 sens avaient été apportées. En ce qui vous concerne, à tout le moins vous
    etes, vous, TENU A UN DEVOIR DE RESERVE et ne DEVIEZ PAS vous exprimer avant
    enquete ! Quant au principe de respect de la personne, il avait pris soin de
    prevenir ses eleves des difficultes du débat et avait demandé aux plus sensibles
    de reflechir a prendre la décision de ne pas assister a certaines projections.
    Quand mon professeur de Francais m’a projete le film Nacht Und Nebel, personne
    ne nous a prevenu des difficultes emotionnelles, on n’est pas venu proteger le
    respect qui etait du a nos personnes !! Vous n’avez pas pris le temps d’écouter
    la défense de ce professeur, vous n’avez pas respecté votre devoir de réserve,
    vous n’avez pas équilibré vos propos. C’est un scandal. Nous attendons vos
    excuses publiques a ce professeur.
    La mise en oeuvre de votre décision a été irréguliere. Il n’a pas été prévenu a
    l’avance de ses inspections et il a été inspecté deux fois dans la meme journee.
    Agréez, Monsieur le ministre, l’expression de mes salutations respectueuses,

  29. Pour avoir été dans le combat contre l’avortement au moment de la loi (il y a donc longtemps) et avec toute la désinformation de l’époque et toutes les pressions et agressions que j’avais eu dans le cadre de mon travail de pasteur, je ne suis pas surpris de ces sanctions arbitraires…
    Cela nous montre une fois de plus que l’impartialité n’est pas de mise dans la république française.. et que le mot laïcité est un leure…. au service d’une seule cause…
    Je ne veux que dire à cet homme tout mon soutien et mes prières pour lui….
    sincèrement
    Jean

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique