Avortement : le médecin n'a pas à être le bourreau

La présidente du Collège des médecins de la province des Asturies, en Espagne, Carmen Rodriguez, a déclaré, à propos de la loi sur l'avortement :

"La société édicte des lois mais nous autres, médecins, nous n’avons pas à être ses bourreaux. Qu’on mette quelqu’un pour faire le travail. Mais qu’on ne fasse pas jouer à ce jeu par le médecin."