Avortement : et si le père était consulté ?

Les femmes de plus de 18 ans devront, si elles souhaitent avorter, demander l’autorisation préalable au père de l'enfant. C’est ce que dispose la loi qui entrera en vigueur dans l’État conservateur d’Arkansas fin juilletSi les femmes sont mineures, elles devront obtenir l’accord de leurs parents. 

Comme le texte ne stipule pas d’exceptions (viol ou inceste), de nombreux médias titrent sans vergogne que la loi permet aux violeurs de poursuivre leurs victimes…

Laisser un commentaire