Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Avez-vous la chance de regarder la TV ?…

Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

"un lecteur des « 4 Vérités » m’a fait découvrir une foule de raisons d’être encore moins empressé à regarder la télévision. Cette foule de raisons est réunie dans un livre intitulé très sobrement « TV lobotomie ». L’auteur de ce livre, un chercheur spécialisé dans les neurosciences, a eu une idée, en apparence un peu saugrenue, mais qui se révèle à l’usage proprement géniale : compiler l’ensemble des études scientifiques évoquant l’effet de la télévision sur la santé. Le résultat est décapant ! La quatrième de couverture vous en donne un petit – et fort peu engageant – aperçu :

T « Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant. Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d’être en surpoids. Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d’un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme. Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée. Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d’un tiers ses chances de développer la maladie d’Alzheimer… »

Et ce n’est qu’un aperçu ! D’après l’auteur, chaque mois, les revues scientifiques donnent des dizaines de résultats statistiques de ce genre. On peut distinguer plusieurs grands domaines où la télévision pose de sérieux problèmes pour la santé des téléspectateurs. Tout d’abord, dans le domaine de la concentration. Bon nombre d’études dont parle Michel Desmurget font état des problèmes rencontrés dans les études par des enfants trop « accrocs » à l’étrange lucarne. Ensuite, dans le domaine du développement : la télévision a des conséquences néfastes sur le sommeil, et donc sur la croissance des enfants. Par définition, elle est également un passe-temps assez peu conforme au besoin de se défouler des enfants et conduit souvent à l’obésité… Quand ce n’est pas à l’anorexie, car les jeunes filles ne sont pas toujours capables de faire la part des choses quand elles regardent des « top-models »… Enfin, dans le domaine des comportements addictifs. Regarder la télévision conduit à boire de l’alcool en plus grande quantité et plus tôt. Cela conduit à des rapports sexuels plus précoces. Ou encore, la télévision rend la violence – y compris la plus sadique – plus acceptable".

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services