Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Avec l’islam, le dialogue est ouvert

38 dignitaires musulmans (parmi lesquels les grands muftis de Russie, d’Istanbul, de Slovénie, de Bosnie-Herzégovine, de Syrie, d’Egypte, d’Oman, de Croatie, du Kosovo et d’Ouzbékistan ainsi que l’Ayatollah iranien Mohamad Ali Taskhiri) ont écrit une lettre ouverte au Pape suite à la controverse de Ratisbonne. La lettre (7 pages), en anglais, accessible ici traite de la raison dans l’islam, de la guerre sainte, des conversions forcées. Elle est remise aujourd’hui au nonce apostolique en Jordanie à Amman.

Si cette lettre montre que le dialogue de fond avec l’islam est possible -car elle semble interpréter le Coran (alors que nombre de musulmans considèrent toute interprétation comme blasphématoire)- la personnalité des signataires ne doit pas faire oublier qu’il n’existe pas dans l’islam d’autorité magistérielle unique pour interpréter le livre saint. Ainsi, la question demeure de savoir si cette heureuse initiative ralliera la majorité des musulmans.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Très bien cette lettre, mais on attend celle des autorités musulmanes française, et d’Arabie saoudite, du Maroc, de l’Algérie, de Tunisie, du Pakistan, de l’Irak, et de tous les autres pays islamistes.
    Attendons de voir leur bonne volonté, mais restons sur nos garde.
    Dans une bataille qui s’annonce comme une lutte à mort, la diversion est la première et quelquefois la plus grossière des ruses, pour nous faire baisser la garde.

  2. Voici la lettre in extenso et non encapsulée, ce qui permettra à chacun de la récupérer en archive Web… c’est à dire autonome et complète. L’étape suivante : la scanner pour la reproduire en mode textuel ce qui sera plus facile pour la commenter !
    http://www.islamicamagazine.com/letter/index.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_2.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_3.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_4.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_5.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_6.html
    http://www.islamicamagazine.com/letter/OpenLetter_7.html

  3. Autant je suis on ne peut plus dubitatif sur l’islam en général, autant je crois plus que jamais que nous devons offrir la « paix aux hommes de bonne volonté ».
    Cette absence d’autorité centrale (si je puis dire) doit être pour nous l’occasion de lutter contre des attitudes et non contre des personnes.

  4. Bonne remarque de Henri
    Si les dignitaires musulmans veulent être crédibles, qu’ils commencent par proclamer haut et fort que le Coran n’est pas « incréé » et, qu’en conséquence, il peut être interprété et adapté.
    En l’absence de ce pré-requis, un dialogue avec l’Islam ne peut avoir d’objet et son seul objectif est la soumission des non musulmans à l’Islam par conversion, esclavage ou exécution.
    La déclaration de 38 dignitaires n’est qu’un « pieux mensonge » (takia) destiné à endormir la vigilance des chrétiens en réponse aux mise en garde de Rome.
    D’une manière générale, je suis excédé par le « culte du dialogue » qui serait capable de résoudre tous les problèmes. Cette croyance n’est le plus souvent que l’échappatoire d’un occident se vautrant dans la lâcheté et prêt à toutes les concessions pour ne pas avoir à défendre ses valeurs.

Publier une réponse