Archives de l’auteur : SalonBeige

Le grand remplacement n’est pas un mythe

Renaud Camus et Hervé Le Bras en parlent sur France Culture, invités par Alain Finkielkraut, qui explique :

"Certains auditeurs doivent être choqués voire stupéfaits et même indignés que pour parler de la question migratoire j'invite Renaud Camus. Ils pensent que je prends une lourde responsabilité en lui ouvrant aujourd'hui le micro de France Culture. Je voudrais répondre à cette accusation silencieuse et assourdissante. Il se trouve que Renaud Camus, qu'on n'entend plus et ne voit plus nulle part a forgé une expression qu'on entend tout le temps et partout : le grand remplacement.

Certaines personnalités qui ont pignon sur rue la reprennent à leur compte, d'autres en contestent la pertinence comme tout récemment Régis Debray dans la Revue des deux mondes " je ne crois ni au grand remplacement ni à la soumission".

Il y en d'autres qui en font un drapeau "Nous sommes le grand remplacement" écrivaient les Kids du Bondy Blog Meklat et Badrou, ce qui leur a valu les chaleureuses félicitations d'Edouard Louis alias Eddy Bellegueule " Depuis le temps qu'on lutte et espère le grand remplacement de la vieille France Bravo Meklat et Badrou !"

Bref Renaud Camus n'a plus de voix au chapitre et il est sur toutes lies lèves. En lui donnant la parole j'ai voulu mettre fin à l'anomalie de cette absence omniprésente et ce qui a achevé de me décider c'est la reprise critique de ce syntagme obsédant par le démographe Hervé Le Bras dans ses deux derniers livres

Lire la suite de l'article

Cour Suprême : le juge Républicain Kennedy pourrait démissionner

Unknown-13Anthony Kennedy est ce pseudo-juge conservateur dont la voix vient régulièrement renforcer le clan progressiste. Sa position controversée vient de son problème d'avoir vécu avec une peur bleue d'être "controversé"… Agé de plus de 80 ans, la rumeur court qu'il songe à remettre sa démission. Donald Trump pourrait alors le remplacer par un juge plus fidèle aux valeurs conservatrices et faire basculer ainsi la majorité de la Cour Suprême.

Donald Trump pourrait même, avant la fin de son mandat, nommer un 3ème Juge Suprême si Ruth Bader Ginsburg (84 ans, démocrate) démissionnait.

Lire la suite de l'article

Le président polonais a entériné vendredi une loi limitant l’accès à “la pilule du lendemain”

Le président polonais Andrzej Duda a entériné vendredi une loi limitant l'accès à "la pilule du lendemain" qui désormais sera accessible uniquement sur prescription médicale. Cette loi a été adoptée en mai par la droite conservatrice au pouvoir en Pologne. Le chef de l'Etat est issu de ce parti Droit et Justice (PiS).

Il revient ainsi sur la loi du gouvernement libéral précédent, qui avait rendu possible l'accès à "la pilule du lendemain" sans ordonnance, aux personnes âgées de plus de 15 ans.

Lire la suite de l'article

Les députés d’En Marche, des apparatchiks du PS ?

Exemple avec François Cormier-Bouligeon, selon Bernard Zeller sur Boulevard Voltaire :

Unknown-14 "François Cormier-Bouligeon, LREM, a été élu député de la 1re circonscription du Cher. Il succède à Yves Fromion, LR, excellent spécialiste de la Défense nationale. Le 18 juin, il a battu aisément Wladimir d’Ormesson, LR, (aujourd’hui, il fait 35° au-dessus de d’Ormesson, comme aurait dit Léon Daudet).

Bouligeon appartient au cirque Macron. D’où vient-il ? Incarne-t-il le renouveau tant vanté par le nouveau pouvoir ? Son CV apporte quelques lumières. Bouligeon est né en 1972. À 17 ans, sous Mitterrand II, il s’encarte au Parti socialiste.

De 1998 à 2008, il est le « collaborateur », à l’Assemblée nationale, du député socialiste de la Nièvre Gaëtan Gorce, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il n’a pas laissé un souvenir impérissable à la Chambre.

En 2010, il est candidat sur une liste écologiste, socialiste et communiste aux élections régionales en Bourgogne, dont le meneur dans le département de la Nièvre est Christian Paul. Dans sa déclaration de candidature, il indique qu’il va « fêter, cette année, ses vingt ans de militantisme » au PS.

De 2008 à 2014, il est « directeur de cabinet » – on ne lésine pas sur les titres ronflants – du maire socialiste de Cosne-sur-Loire, commune de 10.000 habitants. Le maire ayant été battu aux élections de 2014, ses camarades socialistes le recyclent au cabinet du ministre de l’Économie… Emmanuel Macron. Il y est sous-chef de cabinet et tient l’agenda du ministre. Quand celui-ci quitte le gouvernement, il se

Lire la suite de l'article

Un million de fidèles se sont recueillis devant les reliques de Saint Nicolas à Moscou

Un fragment des reliques de Saint-Nicolas, qui a quitté pour la première fois en 930 ans l’Italie, est exposé dans la capitale russe depuis fin mai. Environ un million de croyants se sont déjà rendus à Moscou pour le vénérer. 

1031955186

Lire la suite de l'article

Mgr Tobin : savoir si l’accord de Paris est ou non le meilleur ou le seul moyen est un débat légitime

Mgr Tobin, évêque de Povidence aux Etats-Unis, livre, à la veille des vacances, quelques réflexions rafraîchissantes, traduites par Benoît-et-moi :

  • Unknown-15Deux ans se sont écoulés depuis la publication de Laudato Si', l'encyclique historique du pape François qui nous appelle à un engagement renouvelé pour protéger l'environnement et prendre soin de la terre, notre maison commune. C'est un défi sérieux que nous devrions tous comprendre et relever parce qu'après tout, il ne s'agit pas seulement d'une préférence papale, mais d'un mandat divin, une composante importante de notre foi catholique.
  • Cela dit, les réactions négatives à la décision du président de Trump de se retirer de l'accord sur le climat de Paris ont été exagérées, voire hystérique. Si nous pouvons être d'accord sur la nécessité de contrôler le réchauffement climatique et de protéger l'environnement, savoir si l'accord de Paris est ou non le meilleur ou le seul moyen pour atteindre cet objectif est un débat légitime. Dans son encyclique, le pape François dit: «L'Église sait qu'elle doit encourager un débat honnête entre experts, dans le respect des opinions divergentes».
  • Il me semble aussi que certains des politiciens "libéraux" et des personnalités d'Hollywood qui ont attaqué le président de Trump sur sa décision sur le climat pourraient eux-mêmes faire beaucoup plus pour protéger l'environnement s'ils renonçaient aux fréquents voyages internationaux, aux jets privés, aux yachts splendides, aux résidences de luxe, aux fêtes fastueuses.
  • De tous côtés aujourd'hui, nous continuons à entendre que l'Eglise doit «écouter» davantage – les millenial, la communauté LGBTQ,

Lire la suite de l'article

Emmanuel Macron et le lobby LGBT

Samedi 25 juin, lors de la Gay Pride, « des manifestants de “Pride de nuit” se félicitent d’avoir bloqué le char de “LGBT En Marche!” et publie (sic) un communiqué très amer à l’encontre d’Emmanuel Macron », rapporte Le Parisien. Parmi les invectives de ces ultras LGBT, le parti du Président cautionnerait

« “les LGBT-phobies, aggrave le racisme d’État et renforce les violences policières et institutionnelles à l’égard des migrant-es”. De virulentes accusations qui contrastent avec l’entrain affiché sur les réseaux sociaux par le président de la République et plusieurs ministres présents dans le cortège. Par contre, ils ne se sont pas étalés sur leur hétérophobie ; on ne peut pas penser à tout ! »

Il faut savoir que, parmi les derniers transfuges LR passés au gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe, a été un opposant affirmé à la loi Taubira. D'abord sur Twitter, où le conseiller général de l'Yonne reprochait régulièrement à l'Assemblée nationale de "bâillonner" les députés de droite. Après l'entrée en vigueur de la loi, l'élu UMP s'est associé aux Veilleurs. En octobre 2014, soit plus d'un an après la promulgation de la loi, l'élu devenu sénateur a déclaré, lors d'un entretien sur KTO, qu'il fallait "largement réécrire les choses". Quelques semaines plus tard, Jean-Baptiste Lemoyne est apparu dans une vidéo de soutien au mouvement Sens commun. 

Parmi les autres opposants à la loi Taubira, devenus soutiens d'Emmanuel Macron, Gérald Darmanin regrette ses propos passés sur la question. Gérard Collomb déclarait en 2012, sur Europe 1,

Lire la suite de l'article

Sylvie Goulard a été rémunérée pendant deux ans par un think tank américain

Les raisons de la démission de Sylvie Goulard sont sonnants et trébuchants :

Elle a occupé un poste de "conseiller spécial" auprès de l'"Institut Berggruen" pour des revenus "supérieurs à 10.000 euros mensuels". Elle a été rémunérée par cet institut d'octobre 2013 à janvier 2016. L'institut Berggruen, dont le siège est en Californie, est une organisation à but non lucratif chargée de "réfléchir aux systèmes de gouvernance". Sylvie Goulard, qui se destinait au Quai d'Orsay, a-t-elle été bien inspirée d'être appointée par cet organisme pendant plus de deux ans, pour près de 300.000 dollars ? "Le Berggruen fait la promotion de l'Union européenne et contribue au débat d'idées", jure-t-elle, parlant "d'un non-sujet"… à plus de 10.000 dollars par mois.

Lire la suite de l'article

Darty et General Electrique acquis au lobby LGBT

Voici le mail reçu vendredi par les milliers d'employés de la branche Energie d'Alstom rachetée par Général Electrique :

GE LGBTA

Darty s'y met aussi :

Lire la suite de l'article

Gardons nous du péché de sédition! Et luttons sans relâche contre ceux qui le commettent.

xtrait de la Somme de théologie, 2a-2ae, question 42.

 

[…]  la guerre se fait à proprement parler contre les ennemis du dehors, comme une lutte de peuple à peuple. La rixe, elle, se fait d’un particulier à un autre particulier, ou d’un petit groupe à un autre. La sédition, au contraire, se produit à proprement parler entre les parties d’un même peuple qui ne s’entendent plus ; lorsqu’une partie de la cité, par exemple, se soulève contre une autre. Voilà pourquoi la sédition, parce qu’elle s’oppose à un bien spécial, à savoir l’unité et la paix de la multitude, est un péché spécial.

[…] On appelle séditieux celui qui excite la sédition. Et parce que la sédition implique une certaine discorde, le séditieux est celui qui cause non pas une discorde quelconque, mais celle qui divise les parties d’un même peuple. […] 

* * * * * * * *

L’Apôtre [saint Paul] (2 Co 12, 20) interdit les séditions ; et les place parmi d’autres péchés mortels. La sédition est donc un péché mortel.

[…] la sédition s’oppose à l’unité de la multitude, c’est-à-dire à l’unité du peuple, de la cité ou du royaume. Or, S. Augustin dit que le peuple, selon le témoignage des sages, désigne « non point l’ensemble de la multitude, mais le groupement qui se fait par l’acceptation des mêmes lois et la communion aux mêmes intérêts ». Il est donc manifeste que l’unité à laquelle s’oppose la sédition est l’unité des lois et des intérêts.

Lire la suite de l'article