Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Australie : catholiques, anglicans et orthodoxes dénoncent un projet de vaccin développé à partir d’une lignée cellulaire prélevée sur un fœtus avorté

Australie : catholiques, anglicans et orthodoxes dénoncent un projet de vaccin développé à partir d’une lignée cellulaire prélevée sur un fœtus avorté

Jeudi, trois prélats d’Australie, un catholique, un orthodoxe et un anglican, ont écrit au Premier ministre Scott Morrison, critiquant le vaccin en cours de développement à l’Université d’Oxford, qui, selon eux, utilisait

une lignée cellulaire cultivée à partir d’un fœtus humain ayant subi un avortement volontaire“.

Le vaccin a été développé à partir d’une lignée cellulaire rénale (HEK-293) prélevée sur un fœtus avorté, une pratique courante dans la recherche médicale.

Le gouvernement australien a signé la semaine dernière un accord avec la société pharmaceutique britannique AstraZeneca pour sécuriser 25 millions de doses du potentiel vaccin COVID-19.

Dans une lettre signée par l’archevêque anglican Glenn Davies, l’archevêque catholique de Sydney Anthony Fisher et l’archevêque orthodoxe grec d’Australie Makarios, le Premier ministre a été instamment invité à reconsidérer l’accord.

Les archevêques ont déclaré qu’ils soutenaient en principe un vaccin COVID-19 mais que le prélèvement de “tissus fœtaux était profondément immoral”.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services