Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Aujourd’hui l’homme marche sur la tête

Quelles ques soient les conclusions scientifiques de ces études, elles ont comme point commun et postulat qu'à l'origine, l'homme ne marchait pas sur ses deux jambes ou sur la terre. Sur le sol et sur les poignets, sur ses jambes, mais dans les arbres (sic!)… bref, tout, pourvu que cela ne ressemble pas à nos images d'Adam et Eve debout au Paradis terrestre :

"D'où un retournement complet de situation : leurs os du poignet prouvaient jusqu'à présent, on en mettrait sa propre main à couper, que nos ancêtres avançaient à quatre pattes.

Désormais, il faudra être convaincu que leurs fossiles démontrent l'exact contraire, c'est-à-dire un développement de la bipédie à partir d'une vie arboricole, les deux jambes sur les branches et les bras en appui pour ne pas se vautrer dix mètres plus bas.

Je vous avais prévenu : en paléontologie, le moindre bout d'os peut remettre une théorie en cause, et selon qu'on le regarde le jour ou la nuit, à jeun ou après seize verres de Ricard, on pourra lui faire dire tout ou son contraire.

C'est d'ailleurs l'argument avancé par les tenants de la théorie du knuckle-walking, qui ne manqueront pas d'exposer bientôt leurs propres analyses prouvant, juré craché, que nos ancêtres ont commencé par marcher les poignets au sol et les fesses en l'air (…)

Si l'on en croit les recherches d'une équipe d'archéologues menée par l'université du Cap, en Afrique du Sud, et publiés dans le magazine Science, le feu a notamment été utilisé pour améliorer les propriétés des pierres dans lesquelles ils taillaient leurs outils. Et ce dès -72 000 ans, peut-être même -164 000, les analyses ne sont pas assez concluantes pour cette dernière date (…)

Les spécialistes qui s'amusent à tailler des pierres à l'ancienne, comme les premiers hommes, sont formels : un caillou chauffé est bien plus facile à travailler, on obtient avec lui des bifaces plus fins, plus délicats, avec une surface de coupe plus grande. Le bonheur !

Les chercheurs sont décidément de grands enfants. Les uns font joujou avec des galets pour s'en faire des couteaux suisses, les autres observent, fascinés, les singes qui marchent sur leurs doigts…

Et l'homme dans tout ça ? Une chose est sûre : il ne pouvait pas à la fois se tenir à quatre pattes et prendre des pierres dans ses mains, ses cloisons nasales n'auraient pas survécu. Voilà qui fera sûrement avancer le schmilblick ! "

Partager cet article

8 commentaires

  1. Oui, les cent millions d’années, je m’en souviens très bien, mon père m’en a parlé.
    Curieux tout de même que les scientifiques sachent, et vous le font vivre comme si vous y étiez, ce qui se passait il y des millions, voire des milliards d’années (on ne compte plus) mais soient incapables de nous expliquer ce qui se passe sous nos yeux : par exemple l’origine du cancer, par exemple comment l’éviter etc.

  2. Timothée 1,4 : « (…) je t’ai recommandé de rester à Ephèse, pour interdire à certains de dévier dans leur enseignement ou de s’attacher à des récits mythologiques et à des généalogies interminables : cela mène à des recherches sans fin, plutôt qu’au dessein de Dieu qui est affaire de foi »

  3. En fin de compte, à force de vouloir nous éloigner de la Vérité, ils finissent par ne plus être plausibles…que par “les singes de mon quartier”

  4. Voila qui est passionant ! La bipédie serait donc arrivée avant l’australopithèque ? Ca remettrait en cause l’idée de la séparation entre singe des plaines et singes arboricoles.
    En tout cas, tout sauf Adam et Eve apparu de nul part… Petite pique aux créationniste. ^^

  5. Faut pas s’étonner qu’a force de se prendre pour des singes évoluer , les scientifique finissent par faire des singeries . On sais que la plupart ” ancêtres ” des hommes ont été reconstituer avec des os de singes et d’hommes comme Lucy dons son genou droit est celui d’un être humain trouver quelques centaine de mètres du lieu qu’on a trouver le squelette .
    Faut dire que Darwin a voulut faire une bonne blague avec sa théorie et que tous sont tomber dans le panneaux .Tous comme pour l’homme de piltdown .
    Ceux qui croient encore à l’évolution sont surtout des pédant ….

  6. L’homme descend du singe?
    Non, mais il a tendance à y remonter…
    :-))

  7. Les ‘chercheurs sont decidement de grands enfants’…Pourquoi cette generalisation. Je suis moi meme chercheur aux US en paleoscience utilisant donc comme vous le soulignez dans votre article des hypotheses qui peuvent etre absoluement contradictoires. Tous les scientifiques ne sont pas ideologues comme vous le laissez entendre. La plupart sont comme vous le dites de grand enfants qui aiment la creation et utilisent des methodes donnees pour tenter d’expliquer une observation physique. Ils s’en tiennent aux observations qu’ils font et ne depassent pas leurs domaines par des extrapolations philosophiques deplacees. Mais ceux qui exploitent ensuite les resultats et qui associent des publications sont les journaux scientifiques (Nature, Science, Cell…). Ce sont eux les ideologues, ce sont eux qui imposent parfois un mode de pensee ou une methode. De plus, ils ne sont pas forcement scientifiques mais ils sont surement interresses par profit et la vente. Mais contrairement a ce que vous dites il existe des scientifiques catholiques ou non qui recherchent sans idee pre concues par l’ideologie ou la religion. Il existe des chercheurs qui tentent de verifier que les methodes utilisees ont bien ete crees selon l’honnetete scientifique et non selon l’ideologie de pseudo philosophes de l’homme. Je ne dis pas que la science est ‘propre’ car comme tout domaine intellectuel elle est contaminee par notre temps mais chez les scientifiques il y a beaucoup d’honnete gens. Enfin personnellement je mettrai sur le meme plan les ideologues du Darwinisme et les extremistes creationnistes (c.f musee de Cincinnati)…Ceux qui ne veulent pas entendre parler d’evolution en tant que theorie sont aussi des pedants…
    [Bonjour,
    Votre commentaire est très intéressant et devra faire plaisir à grand nombre de nos lecteurs. Mais avant d’aller plus loin, je tenais à préciser que cet article n’est ni de moi, nin de quiconque du salon beige. Il vient d’un autre site (en ligne sur le lien). Ceci dit, évidemment, je ne renie pas le fait que je l’ai volontairement mis en ligne.
    Ceci éclairci :
    1 – Nous ne mettons pas tous les chercheurs dans le même panier, puisque nous soutenons des hommes comme le professeur Lejeune.
    2 – Nous savons qu’il y a des chercheurs, qui comme vous le soulignez, n’étant pas forcément catholiques, sont à la recherche du Vrai et travaillent de bonne foi.
    3 – Cet article – volontairement ironique – tenait surtout à montrer comment l’idéologie de certains chercheurs prenait le pas sur la vérité, voire seulement le bon sens. Et il n’y a pas que les chercheurs qui marchent aveuglés par l’idéologie, même si ceux qui cherchent sont le plus exposés quand ils s’expriment sur … ce que ne connaissent pas encore les autes. Dans ce domaine, le GIEC est un des plus “beaux” exemples.
    4 – Je suis surpris du peu de tribune publique ont ces chercheurs de bonne foi. Avez-vous une explication?
    5 – En clin d’oeil, j’avais bien reçu votre commentaire en son temps, mais il méritait une réponse approfondie, qui nécessite du temps.
    Lahire]

  8. Comme je le disais à un de mes petits fils (8 ans) qui etait fier de m’annoncer :”l’homme descend du singe”……pas dans notre famille mon petit ,pas dans notre famille !!!
    il etait ravi !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services