Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Médias : Désinformation

Augmentation de l’islamophobie ? Désintox

Par Isabelle Kersimon, journaliste, co-auteur de «Islamophobie: la contre-enquête», dans Le Figarovox :

"[…] Une hausse renouvelée chaque année selon le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), dont la majorité des médias relaient, comme chaque année, les statistiques alarmantes. Mais à les étudier de près, la question se pose: pourquoi ces chiffres ne sont-ils pas interrogés? Sur son site, le CCIF se livre à un véritable packaging victimaire. […]

En page d'accueil du site, toujours, une carte de France piquée d'innombrables épingles rappelant celles d'un poste de police et ayant pour légende: «Une image valant plus que mille mots, nous vous proposons de suivre l'intolérable actualité islamophobe au quotidien sur Google Maps.» Ainsi présentée, elle donne l'impression de recenser au fur et à mesure qu'ils se déroulent les crimes et délits antimusulmans. À y regarder de plus près, il n'en est rien: y sont pêle-mêle listés des actes dont certains datent de 2010 et qui, le plus souvent, ne sont pas précisés.

Ainsi, depuis les agressions de femmes voilées à Argenteuil (non élucidées à ce jour), un autre cas apparaît en recherche aléatoire sur la carte: une quinquagénaire aurait commis exactement le même geste que les agresseurs d'Argenteuil (arrachage du voile et coups dans le ventre) sur une femme enceinte, à Bourges, en 2014, l'obligeant à accoucher quelques jours avant terme. Le CCIF reproche à la police de s'être «contentée de poser quelques questions».

Découverte en sondage aléatoire encore, cette information: en 2010, la Semmaris, société gérant le marché de Rungis, aurait été poursuivie pour discrimination raciale envers un grossiste de viande halal. Une recherche rapide montre que la Semmaris a été relaxée, le commerçant s'étant livré à des violations du règlement intérieur.

On serait en droit d'attendre un sérieux statistique implacable de la part d'une source qui annonce, chaque année et de plus en plus fort, une fièvre islamophobe française potentiellement meurtrière.

[…] La carte, toujours en sondage aléatoire, pointe un meurtre islamophobe commis à Dreux en 2011 sur un homme sortant d'une mosquée, Archane Nouar. Quelques recherches montrent que deux criminels ont été jugés pour cela en cour d'Assises le 8 mars 2011. L'un d'entre eux, Nassim Djellal, a été condamné à dix ans de prison pour violences volontaires ayant entraîné la mort (et non pour meurtre), sans que le juge ait relevé l'aggravation d'islamophobie (il s'agissait apparemment d'une sordide affaire de règlements de comptes). […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services