Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Au moins 500 000 personnes contre l’avortement en Espagne

MPLVE
"Au moins 500 000" pour le quotidien espagnol "hoy" = des dizaines de milliers pour l'AFP!

Hispanophones, à vos claviers pour traduire les dépêches et la presse espagnoles afin qu'éclate la vérité en France sur cet événement majeur pour la vie!

Vous pouvez envoyez liens, photos et traductions à cette adresse.

14h50 : De CP : "Traduit de différents sites (Hazteoir.org, Hoy, rtve.es,
etc.) : la manifestation a commencé à midi. On y dénombre pour
l'instant pas moins de 16 députés et 1 sénateur et au moins 500 00
personnes
.
Les slogans les plus répétés sont :
"Il n'existe pas le droit de tuer, il existe le droit de vivre"
"Les femmes, oui, l'avortement, non"
"Aido [ministre espagnol de l'Egalité (sic!)], laisse les filles de 16 ans en paix"

Premières photos ici, ici et .

16h00 : De MC : La traduction de cet article de el mundo : La "marche pour la vie" parcourt Madrid contre l'avortement (photo de la tête de la manifestation source).

MPLV t
 "Des dizaines de milliers de personnes -500 000 selon les organisateurs- ont parcouru pendant deux heures le centre de Madrid pour exprimer leur refus de la réforme de la loi sur l'avortement proposée par le Gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero.
Des slogans comme "Il n'existe pas le droit de tuer, il existe le droit de vivre", en tête de la manifestation, ou des pancartes contre la ministre de l'Egalité "Aido laisse les jeunes filles de 16 ans en paix". "La femme oui, l'avortement non" sont au centre de cette protestation, qui s'unit à près de 50 autres dans le reste de l'Espagne et en Amérique du Sud.
Derrière des dizaines de jeunes, des femmes et enfants, qui montrent par leurs cris comme "Avortons la loi, pas la vie" leur condamnation de la réforme polémique qui prévoit la possibilité d'avorter librement à partir de la 14° semaine et qui permet aux jeunes filles de 16 ans d'avorter sans le consentement parental.
"Nous sommes là pour célébrer le droit à la vie à l'extérieur et dans le sein maternel, et le droit d'être mère" affirme Gador Joya, médecin-pédiatre chargée de lire le manifeste à l'arrivée de la marche, Plaza de las Cortes.
"On ne peut pas implanter une loi sans tenir compte de l'opinion des citoyens", ajoute Joya.
La manifestation, à laquelle assitent de nombreuses familles avec leurs enfants, se passe dans une ambiance festive et ludique, où les manifestants, la plupart avec des casquettes et des ballons rouges, chantent et lancent des slogans contre l'avortement.
Bien que la manifestation n'ait été convoquée par aucun parti, quelques députés et représentants politiques ont voulu être présents. Parmi eux, le député du PP (Partido Popular) et secrétaire général du Groupe Populaire au Congrès des Députés, Jorge Fernandez, l'ex-maire de Madrid, José Maria Alvarez del Manzano, le député "populaire", Vicente Martinez Pujalte, ou le sénateur du PP, Luis Peral. Quelques socialistes, aussi surprenant que cela puisse paraître, ont répondu à l'appel. C'est le cas du Second Adjoint au Maire de la localité sévillane de Paradas, Joaquin Manuel Montero. "J'ai appris de vieux et vrais socialistes que la gauche est toujours du côté de la vie et des plus faibles, et c'est pour cela que je suis ici", affirme-t-il en tête de la manifestation.
Cinquante villes espagnoles et sud-américaines accueilllent aujourd'hui des manifestations contre la réforme de la loi sur l'avortement encouragée par le Gouvernement. Ces mobilisations ont lieu au cours de la Semaine pour la Vie, et coincident avec la commémoration, de la part du mouvement pour les droits civils, de la Journée Internationale pour la Vie, le 25 mars".

16h30 : Video en ligne ici et . slogan vu : "Moi, j'étais un embryon".

16h45 : De TL : galerie de photo ici.

16h55 : De RF : Cet article "Les évêques espagnols pour la défense de la vie" présente la participation massive de l'épiscopat espagnol avec la présence de minimum 8 évêques et un grand nombre de prêtres et de religieuses.

De Monseigneur Pla :

MPLV p
"il existe une grave déformation de la vérité. [l'avortement] est présenté comme un choix juste de la mère destiné à résoudre un grave problème et même se présente dans les droits à la santé reproductive.La justice authentique passe par la garde de l'enfant qui va naître et le soutien intégral à la femme pour qu'elle puisse surpasser les difficultés et donner naissance à l'enfant". (reste de l'article à traduire ici).

De Monseigneur Blazquez reprenant l'encyclique Humanae Vitae :

"La personne humaine est toujours un bien. Le degré d'humanité et la grandeur d'une société, d'une culture, d'une civilisation se mesure principalement à sa capacité d'accueillir et de garder tout être humain indépendamment de ces qualités, de ses capacités physiques, de l'état de son dévellopement et de son utilité".

17h10 : de EdT : Ce n'est que le début d'une mobilisation sans précédent! (article ici). Autre slogan signalé : "Zapatero, ta maman a dit oui!"

17h20 : de CP : Le site ABC évoque plusieurs centaines de milliers de personnes.

17h30 : de RB : "Ils attendaient 100 000 personnes et en auraient 500 000.
La vidéo (ici) est assez parlante… Des manifestations parallèles auraient lieu à Saragosse,
Grenade, Santa Cruz de Tenerife, Valence, Santander etc."

18h00 : de CP : vidéo et article de la marche pour la vie au Pérou.

Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. Que de bonheur Seigneur, voir vos enfants auprès de Vous, afin de sauver tous vos enfants.

  2. Même France Inter annonçait 500000 personnes ce matin.

  3. L’avortement est dépénalisé en Espagne depuis longtemps. Sans doute vous souvenez-vous de la fameuse clinique de Barcelone…
    Là, il s’agit de pouvoir avorter jusqu’à 5½ mois, alors que l’enfant est viable!
    Tant d’avortements, et nous nous plaignons du manque de main d’oeuvre, en faisant venir des travailleurs étrangers; curieux paradoxe.

  4. Existe t il un Salon Beige espagnol ou de langue espagnol ?

  5. correction : langue espagnole

  6. A quand une telle mobilisation en France?
    Et à quand des évêques parmi nous pour nous soutenir en manifestant à nos cotés???

  7. Réponse à Sylvie :
    Il existe un site provie espagnol très important : Hazteoir (fais-toi entendre) ; mais il y aussi des articles sur des sites comme Evangelium Vitae espagne, celui de la Federacion de asociaciones provida, et encore d’autres…

  8. Sylvie: Je suis espagnol. Il n’y a pas un Salon Beige espagnol, mais il y a des sites suivantes:
    http://www.forumlibertas.com
    http://www.hispanidad.tv
    Et, desormais il est un peu liberal, http://www.aciprensa.com/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services