Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Attention, les noms de famille de nos enfants vont changer !

Alerte bien réelle relevée ici :

"Une réforme peut en cacher une autre. Contrairement à ce qu’avaient promis le président de la République et le gouvernement, le mariage dit « pour tous » va bien changer le mariage hétérosexuel et la filiation.

En effet, l’article 2 du projet de loi en discussion à l’Assemblée nationale prévoit de modifier la dévolution du nom de famille. Actuellement, c’est le nom du père qui est donné à l’enfant. Désormais, si la loi est adoptée en l’état, en cas de désaccord ou d’absence de choix des parents, les noms de chacun d’eux, accolés dans l’ordre alphabétique, seront donnés à l’enfant, alors qu’actuellement c’est le nom du père qui est attribué.

En d’autres termes, il faudra indiquer aux services de l’état civil lequel des deux noms de famille est choisi. A défaut, l’enfant se retrouvera affublé du nom de ses deux parents accolés par ordre alphabétique.

Cette mesure n’avait pas du tout été annoncée par le gouvernement, mais elle a été prise pour faire plaisir aux couples homosexuels, dans lesquels il n’y a pas de père. Donc, comme il n’y a pas de père, au sens de ces dispositions, dans les couples homosexuels, les couples hétérosexuels vont devoir changer leurs pratiques pour s’adapter. C’est ça l’égalité, et si vous ne voulez pas c’est pareil !

Ainsi, si les deux parents s’appellent respectivement de La Roche-Brochard et Amaudric du Chaffaut, leur enfant (faute d’indication contraire), s’appellera Jean Amaudric du Chaffaut-de La Roche Brochard. Dur à porter ! Et si cet enfant se marie avec une fille qui s’appelle Dupont de Ligonnès-Perrin, leur enfant s’appellera, faute d’indication contraire : Jacques Amaudric du Chaffaut-de La Roche Brochard-Dupont de Ligonnès-Perrin. On touche le fond non ? (on peut espérer une disposition législative pour régler ce problème… enfin on ne sait jamais).

Mais c’est le lobby LGBT qui a décidé, n’est-ce pas, et on doit tous lui obéir sous peine d’être traité d’homophobie et traîné devant les tribunaux…

C’est ça le mariage dit « pour tous »."

Partager cet article

24 commentaires

  1. “Les cons osent tout , c’est à cela qu’on les reconnaît” citation d’Audiard dans un des films à succès dont il a fait les dialogues.

  2. Il y avait déjà en France, la possibilité d’accoler le nom du père suivi du nom de la mère, ce qui était déjà une “petite” révolution, même s’il était prévu que cette possibilité ne se transmettait.
    L’affaire de l’ordre alphabétique, en Espagne, est déjà à l’ordre du jour, puisque la tradition (parce que beaucoup moins de non patronymiques différents comme chez nous) est le nom du père, suivi du nom de la mère).
    Remontée la filiation sur deux générations devient quasi impossible et encore plus si vous avez des noms de familles courants. C’est le but de la manoeuvre sous couvert d’égalité: faire des hommes sans mémoire, sans racine, sans familles, des pions sur l’échiquier de ceux qui veulent tirer les ficelles.

  3. Vous souhaitez savoir si votre député est favorable au « mariage » homosexuel ? Vous désirez le sanctionner dans les urnes s’il ne respecte pas, dans ses votes, la famille traditionnelle ? C’est désormais possible. En effet, le site http://www.deputespourtous.com

  4. Lobby Gay soutenu par M. Jérôme Guedj (membre du bureau du PS et Président du Conseil Général de l’Essonne) qui dès le mois de novembre a accordé un passe-droit (un congé) à la compagne d’une lesbienne qui avait accouché alors même que l’amendement qu’il défendait (le congé d’accueil remplaçant le congé de maternité) n’était pas adopté par le législateur (voir son journal de propagande de l’Essonne de novembre N°134 page 4).
    C’est abusif et totalement illégal !!!
    Ce monsieur doit rembourser les contribuables essonniens sur ses émoluments de conseiller général !

  5. Cela posera d’innombrables erreurs et problèmes pratiques, sans parler du principe.
    Cependant notons qu’en Espagne on porte les deux noms de famille parentaux. Exemple : Francisco FRANCO y BAHAMONDE.
    J’ignore si c’est la loi ou un usage.

  6. C’est déjà le cas actuellement. Le fils de monsieur Dupond et de madame Durand peut s’appeler Dupond–Durand (sans obligation).

  7. alors si mes souvenirs sont bon, en cas de nom double des parents, seul le premier est mis à l’enfant.
    Par exemple, prenons 4 personnes:
    Alivert
    Suresnes
    Bonard
    Rouant
    Les deux premiers se marient, et ont un enfant Alivert-Suresnes,
    les deux suivant aussi: Bonard-Rouant.
    Deuxième génération: nous avons un Alivert-Bonard (et non pas un Alivert-Suresnes-Bonard-Rouant!!)
    Bon, en revanche, au bout d’une dizaine de génération, on aura des:
    Aarien-Baroin
    Aaton-Alfort
    Abert-Artent
    avec quelque rares personnes encore en B ou C…
    Boulier-Boutin
    Mon nom en O risque de vite disparaître… Sur 3 frères et soeurs mariés, notre nom se retrouverait 3 fois en deuxième position.

  8. En Espagne chacun porte deux noms dans l’ordre suivant.
    N°1 : le nom du père
    N°2 : le nom de la mère
    Par exemple
    Juan Moreno Sanchez épouse Ana Blanco Martinez
    S’ils veulent donner le prénom de son père à leur premier garçon, il n’y aura pas de confusion car celui-ci s’appellera Juan Moreno Blanco
    On n’enfile pas les uns derrière les autres les patronymes, on garde toujours le premier, celui qui vient du père.

  9. pas de panique …Pour “simplifier” on remplacera nom et prénom par un code barre.Ce sera une immmense avancée” sociale”…etc…!”La puce, c’est la santé, la sécurité , la paix,enfin le bonheur quôAAA !Comme les chiens et les vaches… A propos savez vous qu’il est fortement question d’unifier l’enseignement de la médecine humaine et la science vétérinaire…Vive le Progrès…

  10. est-ce équitable de choisir en fonction de l’alphabet, je propose un mois dans un ordre le mois suivant dans l’autre!
    Du grand n’importe quoi, même les homos ne supportent pas d’être parents 2!
    C’est la dictature d’une minorité qui ne sait que faire pour s’assumer, c’est n’est pas à la société de s’en préoccuper!

  11. autres conséquences, la disparition de milliers de nom qui marquent notre diversité et notre histoire!

  12. C’est la fin des arbres généalogiques, ces enracinements emblématiques, ils céderont de plus en plus, la place aux réseaux de broussailles de la “nato-trafico-logie”
    Comme aurait dit Hugo : c’est “un chêne qu’on abat ….. L’échafaud qu’on bâtit n’a pas d’échos plus sourd!”

  13. Il faut lire de plus près cet article 357 : il fait partie du titre VIII « de la filiation adoptive » chapitre 1er « de l’adoption plénière » section 3 « Des effets de l’adoption plénière ».
    Bien que sa modification ne soit pas anodine, ce n’est pas un sujet d’alarme.

  14. Je crois qu’en pareil cas, il faudra rejeter l’état civil et s’en tenir aux registres paroissiaux !
    Nous allons entrer en RESISTANCE face à l’état soviétique de hollande.
    Oui, RESISTANCE, et DESOBEISSANCE civile !

  15. C’est fandar ! On voit le topo au bout de 4 générations !!!!
    Hollande Hollande hollande hollande
    (ça c’est pour les mariages entre cousins)
    1211
    1122
    1221
    2222
    1111 ça c’est les ALPHA +++ fabriqués dans les usines de F O R D (cf. Huxley)

  16. Et si on continuait à donner le nom du père ?
    Moi, je suis heureuse de porter le nom de mon père, même si celui de ma mère est bien joli aussi. C’est la marque de l’amour qui lie le père aux enfants nés de sa femme et de sa confiance en celle-ci.

  17. Pour l’espagne cela date de l’époque musulmane où la polygamie existait. Même la famille d’Espagne porte les deux noms de famille.

  18. Entrons en Résistance, oui . Et l’on peut commencer par aller se rendre dans les permanences des élus dès aujourd’hui ou (et) aller rendre visite aux LGBT dans leurs locaux dans le cadre d’échanges courtois sur leurs propositions et notre réflexion….

  19. “Désormais, si la loi est adoptée en l’état, en cas de désaccord ou d’absence de choix des parents, les noms de chacun d’eux, accolés dans l’ordre alphabétique, seront donnés à l’enfant, alors qu’actuellement c’est le nom du père qui est attribué.”
    Super, cette loi qui prévoit le désaccord des parents lorsque l’enfant paraît !!!
    Reste à savoir si cette loi s’appliquera seulement aux mariages qui auront lieu après le vote de cette loi (prière de prévenir les futurs parents lors de leur passage en mairie) ou si elle sera rétroactive pour les couples mariés avant cette loi qui n’auraient pas encore eu d’enfants (et pour qui il semble évident que leur enfant porte le nom du père et qui risquent donc de ne rien choisir) !!!

  20. A ce rythme-là, la longueur des patronymes français dépassera très vite celle des patronymes malgaches ! On sombre dans le ridicule…
    C’est vrai, l’idéologie rend bête et méchant…

  21. Je propose d’établir une carte grise ou rose pour que chaque enfant, à la sortie de la fabrique, se voit attribuer un numéro d’immatriculation y compris, comme pour les automobiles, une date de mise en circulation, la date d’immatriculation , un numéro de série, la couleur (blanc, noir, rouge, jaune au choix des deux propriétaires), le ou les noms des propriétaires de la chose et leur adresse, avec obligation de tatouage sur le corps de l’enfant, bien visible, du numéro d’immatriculation attribué. Avec bien entendu création d’un fichier national. Je laisse à chacun des lecteurs le soin de creuser cette idée et d’en rajouter à ce propos. Je suis certain qu’il reste encore quelques précisions à apporter à cette proposition. Qui pourrait s’étendre à la carte d’identité.

  22. Nous ne le verrons pas, mais dans 2 ou 3 générations tout cela va s’écrouler…
    Heureux les descendants dont les parents auront gardé précieusement les noms qu’ils auraient dû garder normalement. Comme les babouchkas russes qui ont gardé l’essentiel de la religion dont profite maintenant la Russie.

  23. Quel moyen de plus, inventé pour faire perdre les racines des enfants et tuer la Patrie Chrétienne. Plus de traces du passé, plus de tombes ,( l’incinération obéit au plan), l’intelligence des choses est détruite : Ordo ab Chaos, saleté recherchée par les franc-maçs

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]