Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Atteinte à la démocratie dans le silence politico-médiatique

Lu sur Breizh-info :

"La permanence du Front National, située au 241 rue Anatole France , à Brest, a été saccagée pour la 6ème fois consécutive, dans la nuit de vendredi à samedi (du 29 au 30 novembre). Trois individus, cagoulés, ont jeté un bloc en béton sur la vitrine, brisant deux grandes vitres. Ils ont ensuite rempli le local de conteneurs-poubelles avant de prendre la fuite. Des témoins ont assisté à la scène mais n’ont pas pu identifier les agresseurs.

Eric Dechamps, secrétaire départemental du Front National, a déposé plainte pour la 6ème fois depuis le début du mois de septembre. A ce jour,  la police n’a procédé à aucune interpellation. « Si ça avait été une permanence du PS ou de l’UMP, les agresseurs auraient déjà été identifiés et arrêtés » déclare M. Dechamps.

Le secrétaire départemental nous a également confié que récemment, un individu identifié comme appartenant à la mouvance « punk d’extrême gauche » était rentré dans le local, où se trouvait dix personnes, et avait proférer des menaces : « ça n’est qu’un avant goût, la prochaine fois, on brûlera tout » aurait-il déclaré.

Les permanences du Front National en Bretagne semblent particulièrement visées ces derniers temps, celles de Nantes et de Vannes ayant également fait l’objet de dégradations. Ces actions, menées manifestement en toute impunité (le compteur des arrestations restant vierge alors que l’extrême gauche violente sévit en Bretagne depuis plusieurs années déjà), interviennent dans un contexte ou, a contrario, le sentiment d’adhésion aux idées du Front National et de la droite en général n’a jamais été aussi élevé  en Bretagne. Un fait nouveau qui s’explique par la crise économique, sociale et identitaire que  connait actuellement la région."

Partager cet article

8 commentaires

  1. « A ce jour, la police n’a procédé à aucune interpellation. »
    Un conseil au FN : dîtes que l’agresseur portait un sweat de la MPT ou un bonnet rouge… Les flics devraient se mettre alors en branle par simple réflexe pavlovien…
    Sinon, inutile de les réveiller : vous pourriez en plus les avoir sur le dos…

  2. Pas une seule condamnation officielle de la part des responsables des autres partis ?
    Un pays dans lequel on essaie d´intimider ses adversaires politiques par la violence n´est pas un exemple de démocratie… ces actes sont anti-républicains; j´espère que ceux qui se sont mobilisés contre “la haine” au Théâtre du Rond-Point et à la Mutualité les condamneront.

  3. La surveillance video ça ne coûte pas cher… et ça peut aider.

  4. Des actes anti-républicains ? Non, c’est exactement l’inverse !

  5. ce n’est pas le gazeur qui va intervenir, tout de même!

  6. Quand on vous dit que les forces du désordre n’ont que deux missions : nous racketter et défendre le gouvernement exclusivement !

  7. Et au prochain article qui va nous expliquer que tout ceci était téléguidé par nos politiques via la police et la gendarmerie ne vous étonnez pas de mon absence d’étonnement ce jour la…

  8. Normal que les Bretons commencent enfin à s’interesser au fn depuis que des trains entiers de noirs et d’arabes déferlent chez eux , causant dégradations pas seulement au fn , et agressions pas seulement aux nationalistes …..
    La peste et le choléra immigrationiste et antiraciste : les larrons idiots utiles pour les barons de toutes les trahisons ,l’umps ….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services