Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Assez de morts à cause de l’immigration ? Suivons l’exemple australien

Tony Abbott, le premier ministre -catholique- australien élu en septembre 2013, fait de la lutte contre l’immigration clandestine une de ses priorités (source : Minute) :

« Jésus savait qu’il y a une place pour chaque chose, et la place de tout le monde n’est pas nécessairement en Australie ».

Là où l’opération Mare Nostrum de la Marine nationale italienne, et désormais l’opération Triton sous égide de l’Union européenne, se fixent comme objectifs de « secourir » les clandestins en mer pour les amener à pieds secs sur le sol européen, l’opération Frontières souveraines australienne a comme mission de leur faire rebrousser chemin. Le commandant Angus Campbell, patron de l’opération, apparait dans une vidéo expliquant que « le gouvernement australien a mis en place la politique de protection des frontières la plus solide jamais vue » :

« La politique du gouvernement australien est d’intercepter tout navire cherchant à pénétrer illégalement en Australie et de le raccompagner en-dehors de nos eaux. »

« Les règles s’appliquent à tous: familles, enfants, enfants non accompagnés, éduqués et qualifiés. Il n’y a pas d’exceptions. » 

Un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations constate une forte baisse des décès de migrants depuis le durcissement : aucun immigré n’est mort en mer en 2014 ! Un résultat à comparer avec les 212 décès de 2013 ou les 356 de 2012. Ou à comparer avec les tragédies sur la Méditerranée.

Partager cet article