Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Pays : Etats-Unis

Article déséquilibré du Figaro sur la politique américaine

Le titre est déjà digne d'un slogan du Planning familial :

"Les conservateurs américains dérapent sur la contraception"

La suite est à l'avenant :

"Les démocrates au Congrès ont déjà récolté plus d'un million de dollars pour une campagne intitulée «Guerre contre les femmes» et ils s'activent pour mobiliser la base démocrate contre le Parti républicain, lequel multiplie les initiatives anti-IVG au niveau des États."

Le vrai dérapage est celui, d'essence totalitaire, de la loi de Barack Obama obligeant toutes les institutions, mêmes religieuses, à rembourser la pilule contraceptive à partir d'août 2013. Alors que cette disposition va à l'encontre de la liberté religieuse et de la liberté de conscience, alors que tous les évêques des Etats-Unis ont demandé à ce qu'elle soit revue, alors que les Républicains avaient déposé un amendement en ce sens, le rouleau compresseur pro-mort de l'administration Obama avance.

Et Le Figaro cautionne en reprenant l'argumentation pro-contraception.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Et quand vous lisez les commentaires sous l’article, ils sont tout bonnement affligeants. Après tout, à quoi bon la vie ? Ne devriez- nous pas nous en débarrasser au nom du progrès ???

  2. Le Figaro, grand journal de gauche (Gabizon, Polony…)

  3. En voyant ce titre hier, je me suis une fois de plus demandé comment des gens de droite peuvent encore considérer ce journal comme étant de droite… je rencontre des gens se disant de droite qui se réfèrent au Figaro, pensant se distinguer ainsi de ceux qui lisent Libé… Je pense qu’ils devraient lire les deux, et ensuite dire où se situe la différence, hormis la préférence pour tel ou tel parti. Et ainsi, l’électeur de droite glisse vers la gauche…
    Je lisais également hier, sur un sujet connexe, cet article du Nouvel Obs, prétendant démontrer qu’Obama n’était pas pour la mise à mort des bébés ayant survécu à un avortement, tout en disant le contraire… mais c’est l’impression d’avoir démontré (et lu une démonstration) qui compte, je suppose :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-us-2012/20120224.OBS2213/newt-gingrich-obama-est-favorable-a-l-infanticide.html
    « D’après le site américain Politifact.com, spécialisé dans la vérification des propos des hommes politiques, Newt Gingrich ment à plusieurs reprises dans cet extrait.
    L’accusation portée contre Barack Obama, et selon laquelle il est favorable à l’infanticide est en réalité assez ancienne. Rick Santorum, qui fait aujourd’hui figure de favori dans les sondages, l’a d’ailleurs portée à plusieurs reprises. Qu’en est-il ?
    Barack Obama, alors sénateur de l’Illinois, a voté à plusieurs reprises contre un texte nommé « loi de protection des enfants nés vivants », visant à protéger les enfants nés prématurés malgré une interruption volontaire de grossesse ratée. L’actuel président des Etats-Unis s’est d’ailleurs justifié à plusieurs reprises sur le sujet.
    Le texte prévoyait également qu’un fœtus ayant survécu a une interruption volontaire de grossesse devait être protégé par le médecin à partir du moment où il était était « en mesure de survivre hors du corps de la mère », induisant l’instauration de droits spécifiques pour le fœtus, disposition contraire à la jurisprudence américaine. Le texte aurait donc été invalidé par les tribunaux. D’autre part, la prise en charge systématique d’un nourrisson né prématurément est déjà en vigueur dans l’Etat de l’Illinois et ne nécessitait pas un texte supplémentaire.
    Pour les détracteurs du texte, celui-ci avait pour but principal de rendre plus difficile le droit à l’avortement, notamment par des amendements compliquant la procédure, et à initier l’instauration de droits spécifiques aux fœtus.
    Barack Obama n’a cependant jamais voté en faveur d’une légalisation de l’infanticide, comme l’a déclaré Newt Gingrich. »

  4. Sur France Info, hier soir, la journaliste a fait un joli petit lapsus : « conception gratuite » au lieu de « contraception gratuite ». 😉

  5. Le héros du SarköFig étant en grande difficulté, il faut parler d’autre chose, on a donc des articles de remplissage, mais évidemment faits par les mêmes journalistes formatés. Même clichés, même vocabulaire, mêmes trucages.

  6. « Barack Obama, alors sénateur de l’Illinois, a voté à plusieurs reprises contre un texte nommé « loi de protection des enfants nés vivants », visant à protéger les enfants nés prématurés malgré une interruption volontaire de grossesse ratée.  » : Obama est pour l’infanticide

  7. Les noceurs du Garofi dansant sur le tombeau de notre civilisation. Funestes tropiques!

  8. Beaucoup d’abonnés du Fig ne le sont que pour le carnet mondain dont les annonces remplaçent les faire-part de décès.

  9. honte à tous ces journaux prétendus de droite et qui se conduisent en marxo-socialo-gaucho, ça fait bien d’être dans l’air du temps!

  10. Mlle Fluke, étudiante en droit à l’Université de Georgetown en Pensylvanie demande tout simplement la gratuité de la contraception car il en couterait à ces demoiselles 1000 dollars par an ce qui est une dépense « totalement insuportable » pour des étudiantes.
    Je ne vois pas pourquoi le contribuable devrait payer pour que ces demoiselles puissent s’envoyer en l’air en toute sécurité et gratuitement. Elles sont adultes (du moins je l’espère) et responsables. Donc, si elles veulent avoir des relations sexuelles elles payent pour leur contraception ou elles s’abstiennent.
    Si je regarde de près cette dépense de 1000 euros/an je constate qu’à 1 dollar le préservatif et sachant qu’il y a 360 jours dans une année, ces demoiselles ont une vie sexuelle on ne peut plus active et je me demande s’il leur reste beaucoup de temps pour étudier. (mais je suppose qu’elles n’apprécient pas la « capote » et utilisent des méthodes beaucoup plus onéreuses raison pour laquelle elles préfèrent que ce soient la société qui les financent).
    Et dire que Barak Obama sera fort probablement réélu…..

Publier une réponse