Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Après Valence

Notre correspondant sur place nous fait part de ce qui lui a paru le plus important dans tout ce qu’il a vu à Valence pendant ces deux jours : loin de tout ce que nous, qui sommes restés en France, avons pu lire, voir ou entendre (la palme de la désinformation revient encore à Tincq avec ce papier indigne de tout commentaire), la vérité visible sur place a montré plusieurs centaines de milliers de pélerins venus acclamer et écouter le Pape.
Cette foule était composée à 95% d’Espagnols. Tous montraient un profond attachement au Saint Père et à son enseignement.
Les rues étaient toutes pavoisées aux couleurs du Vatican. Les logements des habitants de Valence arboraient les armes du Vatican. De très, très rares balcons témoignaient de l’aversion de son occupant pour le Pape. Notre correspondant n’a vu que deux fois le fameux "panneau anti-Pape" dans la ville de Valence. Le flop des anti-Pape est total, les lobbys de la culture de mort ne représentent personne, malgré l’écho que leur donne une presse complice. Ne nous arrêtons pas à si peu…

En effet, en plus des magnifiques paroles du Pape, un des enseignements majeurs est là : le peuple espagnol reste attaché à l’Eglise, témoigne de sa fidélité à son enseignement et à son souverain Pontife. Le rayonnement de l’Eglise dans la péninsule ibérique est une réalité forte et qui n’est pas prêt de s’éteindre. Au contraire, les agressions imposées par des minorités mortifères et appuyées par une poignées de responsables politiques ont renforcé les convictions des catholiques que le Pape, avec l’aide de l’Esprit Saint, a redynamisés de la force victorieuse de la Vérité.

Catholiques, ne baissons pas la tête, ne soyons pas défaitistes. N’écoutons pas les mensonges de ceux qui cherchent à nous faire taire sous prétexte que nous sommes une minorité, que le Pape n’est plus écouté. Tout ceci est faux : l’Espagne en témoigne!
Au contraire, si l’on attaque notre Eglise, c’est parce qu’elle recommence à rayonner par des Fidèles vraiment fidèles et donc à gêner les ténèbres!
Nos frères espagnols nous montrent la voie à suivre si l’on sait écouter la voix de notre Eglise et de notre Pape : Rayonnons de notre Foi et agissons pour la plus grande gloire de Dieu!

Enfin, un grand merci au Père Hubert Lelièvre et à son oeuvre extraordinaire, Evangelium Vitae, qui nous ont permis par les traductions quasi-simultanées que nous avons relayées, de profiter de toutes les interventions du Pape et de nous unir plus saintement à chacun de ces moments si importants pour l’avenir de l’humanité et de l’Eglise. Nous les retrouverons avec plaisir.

Sursum Corda !

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

14 commentaires

  1. Merci pour ce reportage de qualité suivi en temps réel tout au long de la fin de semaine.
    Bien à vous

  2. Bien faible couverture médiatique en France.
    J’ai heureusement pu suivre cet événement tout hier soir et ce matin depuis 8h30 sur Télé Madrid, par satellite.
    J’ai bien aimé l’aurevoir du Roi Don Juan Carlos;
    “Bien sabéis que aquí también tenéis vuestra casa”
    (Sachez bien que ici aussi vous avez votre maison / êtes chez vous).
    Je n’ai pas eu l’impression que c’était de la politesse, mais que c’était dit avec grande sincérité et émotion.

  3. Vous avez raison: l’omerta, pratiquée par les médias, est plus redoutable que la persécution ouverte. Merci donc à votre site, à d’autres sites et à KTO de nous informer, et à nous de diffuser maintenant ces informations autour de nous: c’est aussi cela, humblement, l’esprit missionnaire. Longue vie à notre bien aimé Benedictus XVI!

  4. Bravo et merci pour ce précieux relais d’information en provenance de Valence.

  5. Comment les espagnols ont-ils pu être assez idiots pour élire Zapatero après les attentats de Madrid de 2004 ?
    Ils n’ont plus qu’à subir les conséquences de leur inconséquence … et éviter d’être idiots à la prochaine élection.
    D’ici là, évidemment, de terribles maux leur auront été infligés par des traitres irresponsables !
    Et, en ce qui concerne la France, c’est la même chose en pire : 2007 est le dernier espoir (ténu) d’un renouveau.

  6. Merci pour votre couverture de ce week end muy importante… Pour ce qui est de l’article de Tincq, que j’ai pourtant l’habitude de trouver retors et éxécrable, je n’ai pas trouvé grand chose de démagogique qui justifie votre agacement. Il ne prend pour une fois aucune position claire et se contente de résumer les différents sons de cloches… Voudriez vous minimiser le climat d’hostilité qui règne entre le gouvernement, une partie de la population qui le soutient (dont j’ignore les propoortions) et l’Espagne catholique de toujours? Bien à vous

  7. L’article de Henri Tincq est une honte, à bas la manipulation.

  8. @ Quasimodo :
    Le titre est en contradiction avec la réalité. Tout l’article tend à prouver cette erreur idéologiquement correct. C’est une fois de plus faux, une fois de plus mensonger, une fois de plus décalé par rapport à la réalité.

  9. A nouveau, je ne vois pas l’interet de mettre en lien un article de Henri Tingue de l’Immonde. Ce journal-papier-hygienique nous fait concurrence, coute de l’argent, et n’a aucun interet. POurquoi faire de la publicite a ce fanzine gauchiste quasi-confidentiel ???

  10. Et pat ailleurs, la couverture ;ediatique en France est excellente. Le Salon Beige et http://www.leforumcatholique.org en parlent, au minimum. Que faut-il d’autre ?

  11. @ Louis-Hubert
    Ce n’est pas de la publicité. Et vous savez que Le Monde est lu par des centaines de milliers de Français. Annoncer la Vérité est une chose, détruire les contre-vérités fait partie du même combat.

  12. J’aimerais récupérer les références de la musique de la veillée, ou la musique. Merci aux surfers doués qui pourraient me la trouver!!!
    Viva el Papa!

  13. @Lahire
    Une certaine rumeur nauseabonde entretient effectivement le mythe qu’un quarteron d’hexagonaux pornophiles assouvissent leurs viles pulsions dans la lecture d’une main onaniste, de la feuille de chou phylloxeratique denommee “L’Immonde” :):):) En effet, sur ce point, je vous donne raison 🙂
    Et je vous felicite et remercie a nouveau de lutter pour la Verite – vous y arrivez fort bien.
    Mais, sur le plan purement tactique de l’efficacite, je crois vraiment que, par exemple :
    * Il est bon de ne pas indiquer d’URL vers ces torchons, car le lecteur moyen est tente d’y cliquer – et ca fait toujours un petit peu de publicite, meme infime.
    * Il est efficace d’organiser un cordon sanitaire autour des sources de mensonges flagrants et perpetuels que sont L’Immonde, l’Aberration, l’Agence Trance-Fesse, Franc-Sphincter, TF-Hun et le Nouvel Obsédé.
    * Qu’en revanche – et c’est ce que vous faites – il est plus efficace de ne renvoyer qu’a des informations provenant de sites propres.
    Un exemple : Votre couverture de l’arrivee du Saint-Pere a Madrid et complete. Alors pourquoi se referer a la presse Nazi-onale habituelle qu’une fosse a purin radioactive rejetterait avec degout ? 🙂
    Je parle uniquement sur la forme : Souvent, pour contredire quelqu’un efficacement, il vaut mieux presenter la verite – ce que vous faites inlassablement – sans parler de l’erreur – Mais en la desarmant.
    Mais a nouveau, remerciements pour votre travail.
    Louis-Hubert

  14. Il a du style, Louis-Hubert…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services