Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Après la cigarette, le sucre

Roselyne Bachelot veut faire interdire la diffusion de spots publicitaires pour des aliments trop gras ou trop sucrés. Elle fait appel «au sens de l’autodiscipline»de la part des publicitaires. En cas d’échec, place à des «mesures législatives d’interdiction».

Autre mesure envisagée, le retrait des confiseries et sucreries aux caisses des magasins. Une réunion avec les industriels et les représentants du commerce et de la distribution se tiendra courant février pour en discuter, «avec l’objectif d’un retrait effectif en juin».

A quand l’interdiction du chocolat, des crèmes à 50% de matière grasse, de l’huile d’olive et du beurre ?…

Et surtout, à quand l’interdiction des publicités contraires à la dignité de la personne ?

Michel Janva

Partager cet article