Après la bérézina électorale, reconstruire la droite de conviction…

Guillaume de Thieulloy

Chers amis,

Cette interminable séquence électorale s’achève enfin.
Sur de mauvaises nouvelles.
Le dauphin de Hollande a été élu triomphalement. Il a les mains entièrement libres à l’Assemblée. La principale opposition parlementaire à ses projets sera communiste (en 2017, après un siècle de communisme et 100 millions de morts!).
Le lobby LGBT se réjouit déjà de pouvoir faire adopter la PMA sans père – contre la volonté majoritaire des Français, mais ces “braves gens”, qui n’ont que la démocratie et la tolérance à la bouche, sont les moins tolérants et les moins démocrates des hommes!

Mais il y a aussi – plus discrètement – des signes d’espérance.
Des centaines de candidats de la “droite hors les murs” ont courageusement résisté à la “vague”.
Partout, les catholiques de conviction s’organisent pour préparer une véritable alternance.
Et une large partie de la campagne a tourné autour de la question de la famille et du “mariage” gay.

NKM battue aux législatives

D’ailleurs, beaucoup de Français ont suivi nos actions, notamment pour les législatives.
Plus de 150 000 personnes différentes ont lu les appréciations des lecteurs du Salon beige sur l’ensemble des candidats. Des milliers d’internautes attachés à la loi naturelle ont noté les 7881 candidats. Et, plus important encore, sur les 20 candidats à faire battre que nous avions désignés, 12 ont été battus. NKM, Sophie Montel, Najat Vallaud-Belkacem ou Erwann Binet n’iront pas nous pourrir la vie en votant des lois catastrophiques au Palais Bourbon…
C’est plus que nous n’osions l’espérer. Et cela montre que s’attaquer à la loi naturelle peut coûter cher électoralement. Désormais, particulièrement pour les candidats “de droite”, ils y regarderont à deux fois avant de promouvoir la culture de mort ou de se soumettre servilement au lobby LGBT (qui d’ailleurs méprise ses serviteurs)!

Il n’empêche. Tout est à reconstruire. Et dès maintenant.<br/ > La prochaine échéance électorale est dans deux ans: il s’agit des européennes – élections au scrutin proportionnel où les idées “dissidentes” ont plus de chances de percer que dans le matraquage médiatique d’une campagne présidentielle.
Après avoir contribué à faire battre des candidats nuisibles, il faut se préparer à faire élire des candidats servant réellement le bien commun.
Pour cela, je vous propose 3 axes de développement du Salon beige :


Premier axe de développement
AUGMENTER L’AUDIENCE DU SALON BEIGE

Le premier est d’augmenter notre audience – y compris dans le climat de censure grandissant que les multinationales d’internet et l’Etat (anti-)français font régner. Pour cela, nous vous invitons à vous abonner à notre lettre de synthèse hebdomadaire. Dans le même ordre d’idées, n’hésitez pas à nous transmettre les coordonnées de vos amis qui pourraient être intéressés.

J’y vois trois avantages principaux :

  • Cela permet qu’aucun fidèle lecteur du Salon beige ne manque un article important.
  • Cela permet de se passer au maximum de Facebook et de Google pour faire connaître nos articles.
  • Et, surtout, cela permet facilement de faire suivre à tous ses amis des informations et des analyses que l’on ne trouve pas dans les médias dominants.

Second axe de développement
DÉVELOPPER LES CERCLES LOCAUX

Le deuxième axe de développement consiste à soutenir la création (ou le développement quand ils existent) de cercles locaux. Notre vraie compétence n’est pas dans le champ électoral, même s’il nous y arrive d’y descendre pour faire progresser nos convictions. Et il faudrait que, dans un maximum de villes de France, des cercles “amis” soient à même d’organiser des conférences, des dîners-débats, des veillées de prière pour la vie, etc., pour diffuser localement – en Français enracinés que nous sommes – les germes d’une culture de vie.

Si vous connaissez de tels cercles, n’hésitez à nous signaler les coordonnées de leurs dirigeants. ↵

 

Si vous souhaitez vous engager dans cette oeuvre absolument fondamentale pour l’action politique (au sens noble) de long terme, vous pouvez vous signaler ici. ↵

Application mobile France Renaissance

Enfin, pour soutenir l’action de ces groupes locaux, nous avons importé des Etats-Unis la technologie ucampaign (utilisée lors de la campagne de Donald Trump et que nous sommes les deuxièmes en Europe à développer, après la campagne en faveur du Brexit), particulièrement efficace pour la mobilisation numérique et la constitution de groupes locaux de militants. Vous pouvez la télécharger ci-dessous (Pour ceux qui ne connaissent pas cette facette de notre action, France Renaissance est le centre d’action parlementaire que j’ai lancé voici deux ans et qui “nourrit” les parlementaires de notes et d’amendements compatibles avec nos principes).


Troisième axe de développement
DIFFUSER NOS IDÉES À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE

Enfin, nous allons lancer un bureau à Bruxelles, à la fois pour nouer des coalitions avec nos amis d’Europe de l’Est (et d’ailleurs) et pour diffuser nos idées à cet échelon – qui, hélas, est si important pour le processus législatif français et qui, en contrepartie, est relativement perméable aux actions de lobbying, surtout quand elles sont concertées et coalisées.

 


Inutile de vous dire que tout cela coûte cher. Nous estimons qu’il va nous falloir dépenser au moins 150 000 € par an sur les deux prochaines années pour mener à bien ces actions.

L’idéal serait que les plus fidèles lecteurs s’engagent sur des dons mensuels pour que nous puissions monter en puissance sans prendre de risques inconsidérés: si 12 500 lecteurs s’engageaient sur 10 € par mois, nous serions assurés de réunir cette somme.

Mais, si vous ne pouvez pas vous engager pour un don mensuel, vous pouvez aussi faire un don ponctuel.
(Je précise que notre site permet désormais de faire des dons par carte bleue, pour ceux qui n’aiment pas PayPal).

 

Et, si ce n’est pas le moment pour un don ponctuel, votre engagement militant n’est pas moins précieux: c’est le bouche à oreille qui peut nous permettre de passer par-dessus l’omerta médiatique. Abonnez-vous et faites abonner vos amis à notre lettre hebdomadaire, cela nous aide beaucoup.

En tout cas, nous comptons sur vos prières pour affronter les tempêtes qui viennent.

Soyez assurés de notre fidélité !
Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon beige

Laisser un commentaire