Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Après avoir bradé les casernes à l’euro symbolique, 17 milliards d’euro pour l’infrastructure du futur service militaire

Une nouvelle facture salée pour une nouvelle fracture politique : un coup je vends tout, un coup je rachète au prix fort. 

"Emmanuel Macron a des projets très coûteux pour la France. Le président de la République avait fait du service national universel (SNU) une promesse de campagne. Expérimenté en 2019, il devrait disposer d’un budget spécifique dans le projet de loi de finances. Selon un rapport sénatorial de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, le coût d’un tel dispositif promet d’être très élevé : 30 milliards d’euros sur cinq ans, indique Challenges ce vendredi.

Si le gouvernement a assuré que le financement de ce projet ne pèserait pas sur le budget de la Défense, il n’a pas évoqué son coût potentiel. “Le chef de l'État s'est engagé à ce qu'il y ait une ligne budgétaire bien identifiée. Il n'y a pas de somme qui a été mise en avant”, indique de son côté la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, lors d’un point presse. “Il n'y a pas de programmation bien précise, de structuration. Sur le budget 2018, il n'y a pas de somme. J'imagine […] qu'il y aura une ligne dans la loi de programmation des finances 2019”.

Le SNU, qui devrait, selon le vœu du chef de l’État, concerner entre 600.000 et 800.000 jeunes filles et garçons de 18 à 21 ans sur une période d'un mois, demanderait selon le rapport “12 à 17 milliards d’investissement initial en infrastructures et acquisitions foncières, et 2,5 à 3 milliards par an pour l’encadrement et le fonctionnement”​​​​​​​, avec la mobilisation de 16.000 à 18.000 encadrants, précise Challenges. Un coût exorbitant selon les auteurs du rapport, qui évoquent là “un projet de société”, et non “une nécessité de la Défense”.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Grosse ficelle pour baisser le chômage et museler la colère qui monte partout dans cette France occupée, humiliée , souillée, profanée….mais bientôt libérée.
    Obélix dirait : ils sont fous ces Larbins du cosmopolitisme.

  2. Quelle stupidité pour ne pas dire plus !
    Le seul avantage c’est que les petits français “bien pensants” vont découvrir leurs nouveaux alter-egos.

Publier une réponse