Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Appuis et silences pour le brigadier Guissé

Secret défense explique le problème juridique dans lequel l'administration française a plongé le brigadier Guissé. C'est à peine croyable : son père sénégalais a choisi la nationalité française à l'indépendance de son pays, comme le droit le lui permettait. Ses enfants sont donc français et deux d'entre eux s'engagent dans l'armée française. Presque 50 ans après, une nouvelle interprétation de la loi met en question la nationalité acquise et donc celle des enfants qui entre-temps sont allés risquer leur vie pour la France dans des opérations comme le Tchad ou l'Afghanistan. Tracassé par la justice en 2008, celle-ci lui avait évidemment donné raison. Mais le Parquet a fait appel!

Ouss Honteuse affaire : deux Français engagent leur vie, la sacrifient pour leur pays et on va maintenant leur disputer leur nationalité? Et s'ils étaient morts au combat, comme leur frère d'arme du même régiment en Afghanistan, on déchirerait les drapeaux bleu-blanc-rouge qui aurait recouvert leurs cercueils? Et que fait le chef des armées, Nicolas Sarkozy, si prompt à faire mousser des faits divers pour se montrer, lancer des missions à deux francs et six sous et légiférer à tout-va? Il se tait… Peut-être en veut-il au président sénégalais d'être opposé à son concept d'immigration choisie? 

"Mais pour le ministère de la Justice, cet homme ne mérite plus la nationalité française… Pendant que la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie [anciennement ministre de la défense. NDL] défend bec et ongle un Frédéric Mitterrand "très émouvant" lors de sa prestation télévisée d'hier, son ministère s'escrime à remettre en cause la nationalité d'un soldat émérite, Français depuis sa naissance" (source).

"Etre français, c’est simple me direz-vous. Il suffit d’avoir un père ou une mère qui a la nationalité française ! Eh bien non ! Ah bon ! Mais si en plus vous êtes soldat dans l’armée française, avez combattu au Tchad et en Afghanistan au sein de cette même armée française ? Eh bien non, du moins pas dans ce beau pays qu’est devenue la Sarkozie et que j’ai honte désormais à appeler France" (source).

Ce silence et la longueur de cette procédure sont scandaleux et donne une image désolante et déshonorante d'un pays dont les édiles noyés dans leur idéologie ne savent pas reconnaître les enfants, ne connaissent pas le prix du sacrifice et le sens du don de sa vie auxquels consent tout soldat.

Heureusement, l'armée française reste fidèle à son brigadier : elle lui a officiellement apporté tout son soutien, son régiment entreprend les démarches pour faire venir sa femme du Sénégal… et le ministre de la défense n'a pu que suivre l'oeuvre des militaires.

Partager cet article

16 commentaires

  1. le papa de Nicolas Sarkozy n’est pas né en France …mais en Hongrie.
    donc un petit charter vers Budapest pour Nicolas !

  2. Une pétition circule actuellement sur le web, à mon initiative et vous pouvez allez la signer à l’adresse de ce lien :
    http//:www.petitionweb.org
    Il y a déjà une quarantaine de signatures et il en faudrait plusieurs milliers pour faire changer les choses.
    Voire pourquoi pas des dizaines de milliers… ou plus !
    Merci pour eux !

  3. Dites vite au brigadier Guissé d’aller violer deux gamines , il devrait obtenir l’immunité présidentielle !

  4. Le monde à l’envers.

  5. Pitoyable…
    Quand tous ces parvenus indignes seront balayés par la contre-révolution, personne ne les pleurera.

  6. Je suis outré de cette affaire, c’est absolument honteux.
    Dans l’absolu, mais a fortiori lorsqu’on voit la nationalité française bradée tous les jours…

  7. pouvons-nous sur le salon beige soutenir ce soldat par une pétition en ligne ou adresser un courriel de soutien à notre soldat?

  8. J’ai peut-être “un début” de réponse :
    – Tout d’abord, l’intéressé étant militaire, il n’a qu’un seul droit, celui de se taire. Il y a donc fort peu de chances que son cas soit médiatisé (à l’inverse de celui de freddo le pédo) et qu’il nuise à nos “Zélites” ;
    – Ensuite, il est vraisemblable que le cas de ce militaire méritant soit un cas isolé ou, à tout le moins, peu fréquent. Le politique calculera très vite qu’il ne lui rapportera rien. On peut donc s’en servir à loisir ;
    – Le nombre de pédophiles sur notre territoire sont bien plus nombreux que ces soldats d’origine étrangère (mais bien français). Ce qui est électoralement plus lucratif et intéressant pour nos “Zélites” ;
    – Enfin, l’application de la loi à cet “Individu” sans défense rentrera dans les statistiques de la “pseudo-fermeté” en matière d’immigration sans que cela nuise à qui ?……………………., à nos Zélites bien sûr.

  9. Bref, la Ripoublique en France ne veut pas des Bons émigrés; la Ripoublique en France soutien et favorise uniquement la fange déversée majoritairement par les lointaines contrées musulmanes.
    C’est logique: la Ripoublique déteste la France, la vraie, multi-séculaire, héritière des cultures grecques, romaines et surtout Chrétiennes, façonnée par les dynasties Carolingiennes, Capétiennes et les Valois.

  10. c’est vrai, les difficultés administrative liée à la nationalité semblent inversement proportionnelle à la logique.
    exemple : les enfants de français d’Algérie,s’ils veulent refaire faire des papiers perdus ou volés ! Un vrai parcours du combattant , si les parents sont nés sur le sol algérien !
    autre exemple : les nombreux documents à fournir pour la carte “famille nombreuse” en tant que Français. Pour les étrangers, en gros , une croix au bas d’un formulaire tient lieu de tout justificatif. Je carricature, mais à peine.

  11. Le brigadier Guissé serait un obscur immigrant illégal et crachant sur la France, il n’aurait pas de problèmes…

  12. Une erreur s’est glissée dans les précédents posts : petitionweb n’existe pas c’est petitionduweb qu’il faut lire.
    Voici l’adresse du site ou vous pouvez signer la pétition :
    http//:www.petitionduweb.com
    A bientôt.

  13. Il faut en finir une bonne fois pour toute avec la nostalgie coloniale de la France. Si la République embauchait des tirailleurs sénégalais pour servir de chair à canon dans ses guerres, le plus souvent perdues, il faut arriver à comprendre que ce temps là est révolu, même si cela chagrine grand-papa.
    L’empire romain utilisait aussi des tribus germaniques pour assurer la défense du “limes”. On sait comment cela s’est terminé.
    Comme tout militaire, le brigadier Guissé ne fait que servir la République et non la France.Il ne faut pas cofondre un pays avec son régime politique.Laquelle République n’a cessé de tuer notre pays à petit feu (boucheries des guerres napoléoniennes,invasion de 1814-1815, de 1870-1871, de 1914-1918, de 1939-1945, échec des guerres coloniales,etc). Alors affirmer que le brigadier Guissé a servi “son pays”, c’est du n’importe quoi. D’ailleurs sait-il seulement quel est “son pays” ? Avec ces cohortes de déracinés que l’on a voulu transformer à tous prix en bons citoyens républicains on a fini par noyer la France sous les flux migratoires sans arriver pour autant au but escompté.Le patriotisme troisième République est bel et bien mort, et c’est tant mieux. Vive la décolonisation de l’Afrique comme de l’Europe ! Et vive le Royaume de France !
    [Et c’est vous qui concluez ainsi après une telle entrée en matière. La France aujourd’hui, c’est la Vème République et son chef est Nicolas Sarkozy : ce sont des faits que vous ne pouvez contester sans partir dans l’irréel du présent ou du futur.
    Cette France a donné la nationalité à ce père de famille qui la transmet à ses enfants. Tout comme le royaume de France a donné la nationalité française à tant d’autres à commencer par tant de reines de France.
    Je vous propose de partir du concret de la vraie vie réelle au lieu de surfer vous même sur la vague que vous nous reprochez. Lahire]

  14. Ben oui, comme suggéré plus haut: qu’il brûle des voitures, crache sur le drapeau français, dise qu’il va niquer notre mère, et le lendemain il a tous les papiers qu’il veut avec les les 7 subventions qui vont avec.

  15. Vous dites que c’est le “Parquet” qui a fait appel (contre la nationalité française), j’aimerais connaître ses arguments et sur quelle loi il s’appuie, d’une part et d’autre part quel est le nom de ce personnage, membre du “Parquet” qui a oser faire appel

  16. une excellente analyse juridique et du honteux communiqué de M.Besson sur le site de Maitre Eolas
    http://www.maitre-eolas.fr/
    D’autant qu’on ne peut pas comprendre l’acharnement du Parquet,qui fait appel du jugement sur une base curieuse : la contestation que le papa de M.Guissé n’avait pas son domicile en France en juin 1960, mais au Sénégal (où il avait plusieurs épouses soit dit en passant)alors que personne ne conteste qu’il ait bien habité la France de mars 1960 à 1975, et qu’aucune décision de justice n’a contredit ce fait.
    Bref, du boulot pour les avocats, mais une humiliation que l’on aurait pu épargner à quelqu’un dont la France a trouvé assez bon de l’envoyer se faire trouer la peau en son nom (celui de la France…)
    Ca rapelle les harkis, tout ça….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services