Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Appel au secours d’une religieuse libanaise

Je viens de recevoir ce déchirant appel à l’aide de Soeur Wardé Maksour, de la Congrégation des Saints-Coeurs, qui dirige à Beyrouth le Centre d’Education Religieuse (CER), au service de la catéchèse dans tout le Liban :

Chers amis,

Vous êtes en Amérique, en France au Canada en Suisse ou ailleurs, et nous avons un besoin urgent de vos services. Nos soeurs à Ain EBEL ont accueilli 150 personnes à l’école.

Maintenant par un appel téléphonique très déchirant, elles nous disent qu’elles manquent de tout, elles n’ont plus d’eau, plus de pain, beaucoup d’enfants qui meurent, les maladies s’étendent et Israël ne permet pas le passage des vivres.

S’il vous plait, au secours, utilisez vos moyens, utilisez votre influence, faites quelque chose.

Nous avons appelé le Patriarche, Il a contacté l’ambassadeur d’Amérique, le Pape, et rien à faire.

S’il vous plait faites quelque chose avant qu’il ne soit trop tard.

Merci. Soeur Wardé

Soeur_warde J’ai rencontré Soeur Wardé lors d’un voyage au Liban en avril 2005. Cette religieuse fait un travail exceptionnel. Elle est membre de la Congrégation des Soeurs des Saints-Coeurs de Jésus et de Marie. C’est la plus grande Congrégation féminine au Liban, avec 350 religieuses réparties sur 43 maisons. Une soixantaine d’autres Soeurs se trouvent en Syrie, au Maroc ou au Tchad. Leurs aumôniers sont des Jésuites, et les Soeurs effectuent deux fois les Grands Exercices de Saint Ignace (30 jours), plus des retraites annuelles de 8 jours. Leurs activités s’étendent à plusieurs domaines : éducation (37000 élèves au total), travail pastoral et social, hôpitaux.

Les Soeurs des Saints Coeurs ont un collège à Ain Ebel, où elles accueillent des réfugiés. Or ce village, tout près de Bent Jbeil,  est en pleine zone de combats entre l’armée israélienne et le Hezbollah. Hier, les soldats de Tsahal ont donné l’ordre à ses habitants d’abandonner Ain Ebel en prévision d’un assaut.

Les Soeurs ne peuvent pas partir en abandonnant leurs réfugiés. Et elles n’ont plus les moyens de les faire vivre. Il faut urgemment les aider, par tous les moyens possibles, en commençant par informer de leur situation. Chaque heure qui passe aggrave leur sort. Elles nous appellent au secours, nous n’avons pas le droit de ne rien faire. Merci de contribuer au maximum à leur venir en aide. Que Dieu protège le Liban !

NB : cet appel au secours a été transmis à l’ Aide à l’Eglise en Détresse, en espérant qu’il sera possible d’acheminer une aide matérielle dans cette zone.

Cathelineau

Partager cet article

2 commentaires

  1. Lu sur BAFWEB /
    « Le Hezbollah est venu à Ain Ebel pour tirer ses roquettes » a déclaré Fayad Hanna Amar, un jeune homme chrétien, se référant à son village. « Ils tirent depuis nos maisons (from between, litt: depuis entre nos maisons)». « S’il vous plaît » a-t-il a ajouté, « écrivez ça dans votre journal ».

  2. Le Puy du Fou a fait don à l’association du père Labaky des bénéfices du spectacle d’hier.
    Le Père Mansour Labaky, joint hier en duplex juste avant le spectacle, a comparé le Liban à un voyageur blessé attendant un bon Samaritain.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services