Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Appel de monseigneur Vingt-Trois à prier pour la France le 15 août

NdfLu ici :

"Compte tenu de la situation et des probables projets législatifs du gouvernement sur la famille, il me semble opportun de donner un signe national à l’occasion du 15 août qui rassemble des foules de catholiques à travers le pays. C’est pourquoi je vous propose une formule de prière des fidèles à utiliser lors des célébrations du 15 août 2012. L’unité de la formule devrait faire signe et on peut espérer que certains de nos fidèles seront sensibilisés, même parmi des parlementaires…
"Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir transmettre cette proposition à vos curés et de leur demander de l’utiliser en insistant sur l’impact d’une formule unique à l’échelon national.

Cardinal André Vingt-Trois"

Frères et Soeurs,
En ce jour où nous célébrons l’Assomption de la Vierge Marie, sous le patronage de qui a été placée la France, présentons à Dieu, par l’intercession de Notre-Dame, nos prières confiantes pour notre pays :

1. En ces temps de crise économique, beaucoup de nos concitoyens sont victimes de restrictions diverses et voient l’avenir avec inquiétude ; prions pour celles et ceux qui ont des pouvoirs de décision dans ce domaine et demandons à Dieu qu’il nous rende plus généreux encore dans la solidarité avec nos semblables.

2. Pour celles et ceux qui on été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience

3. Pour les familles ; que leur attente légitime d’un soutien de la société ne soit pas déçue; que leurs membres se soutiennent avec fidélité et tendresse tout au long de leur existence, particulièrement dans les moments douloureux. Que l’engagement des époux l’un envers l’autre et envers leurs enfants soient un signe de la fidélité de l’amour.

4. Pour les enfants et les jeunes ; que tous nous aidions chacun à découvrir son propre chemin pour progresser vers le bonheur ; qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère.

Seigneur notre Dieu, nous te confions l’avenir de notre pays. Par l’intercession de Notre-Dame, accorde-nous le courage de faire les choix nécessaires à une meilleure qualité de vie pour tous et à l’épanouissement de notre jeunesse grâce à des familles fortes et fidèles. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur".

A diffuser sans modération.

Partager cet article

24 commentaires

  1. L’idée est bonne et louable.
    La réalisation est encore très conformiste : le portefeuille avant la v…
    Ah non, rien sur la vie. L’euthanasie ne fait pas partie des menaces.
    Toutes ces prières sont très très horizontales.

  2. A tonio, “L’euthanasie ne fait pas partie des menaces.”
    la chasse à l’homme non plus !

  3. Vous voulez une prière plus tonique ? 😉
    http://www.youtube.com/watch?v=6D7W-hasA2I

  4. “Celles et ceux” franchement… Quand on dit “ceux” cela comprend les hommes de sexe féminin. Encore une fois on confond sexe et genre. (On ne dit pas les personnes et le persons et les sentinelles et les sentinels car ces mots de genre féminin désignent aussi des personnes de sexe masculin).
    “Leur conscience”, ouais la conscience d’un socialiste me paraît quand même pas très bien formée.
    Jean-Paul II a bien défini la conscience :
    « la conscience (…) c’est-à-dire (…) un acte de l’intelligence de la personne, qui a pour rôle d’appliquer la connaissance universelle du bien dans une situation déterminée et d’exprimer ainsi un jugement sur la juste conduite à choisir ici et maintenant ; »
    (Veritatis splendor)
    Or on peut très bien comprendre à la lecture de la prière du cardinal que la conscience est un dieu qui n’a pour règle que l’arbitraire. Car un socialiste persuadé du droit des parent à avorter, d’un mourant à provoquer à son assassinat doit-il suivre sa conscience ou plutôt la former préalablement ? C’est donc dommage de laisser croire que l’on prie pour que les socialistes se soumettent à leurs consciences faussées.
    Bref, je trouve ces prières fort déplacées et contraires à la raison.

  5. Que les évêques de France commencent par agir pour la France et nous nous n’unirons à leurs prières le coeur plus joyeux. Moi, je prie pour la France et son Église. Pour que les jeunes aient la foi et soient confiants en leur avenir, pour que les politiques soient inspirés par l Esprit Saint et pour que nos évêques soient catholiques !!!

  6. Tonio, « Ah non, rien sur la vie. L’euthanasie ne fait pas partie des menaces. « ? Vraiment ?
    Et cela ; à quoi cela fait-il référence : « Pour celles et ceux qui on été récemment élus pour légiférer et gouverner ; que leur sens du bien commun de la société l’emporte sur les requêtes particulières et qu’ils aient la force de suivre les indications de leur conscience » ?
    Ah, le plaisir de dire du mal de l’Église et des évêques, plaisir si bien partagé par tant de chrétiens, et pas seulement de gauche(Soupa et autres…), même si c’est pour parler contre l’évidence !!!
    Rappelez-vous pourtant : en persécutant l’Église, c’est le Christ que Paul persécutait, en critiquant l’Église… à qui s’en prend-on ? Et n’oubliez pas : vouloir le Christ sans l’Église, c’est une fiction inventée par les protestants (manifestement, de plus en plus partagée par pas mal de catholiques), mais c’est impossible !
    Ce n’est pas en portant sans cesse, par principe un regard hostile sur nos pasteurs qu’on fait avancer les choses.
    « Mais si vous vous mordez et vous vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous allez vous entre-détruire. » (Ga, 5, 15)
    Je ne vous cache pas que je suis fort choquée et peinée de cette attitude.

  7. Un oubli: à qui doit-on cette fête ?
    Le voeu de Louis XIII ne serait-il que pour les idiots sympathiques?
    Comment espérer de prières qui ne s’appuient pas sur les racines chrétiennes du pouvoir en France?
    Pourquoi ne pas citer en détail les lois qui détruisent la famille, le patrimoine la liberté du travail et donc la société?
    Pourquoi utiliser des formules doucereuses et ampoulées et non les termes réels pour désigner les choses et les idées?
    Quant à faire appel à la conscience de politicards et d’un nouveau régime qui refusent le règne social de Jésus-Christ, autant créer des rizières au Sahara.
    Cela rappelle les prières publiques en juin 1940 avec les rad-socs francs-macs en tête…

  8. Le “chapeau” du Cardinal Vingt-Trois était prometteur sur la défense de la vie; Hélas son texte de prière universelle est d’une banalité et d’une rhétorique conventionnelle affligeantes: rien sur l’euthanasie, rien sur l’union homosexuelle, rien sur l’avortement, rien sur le droit familial à l’éducation. Je ne vois là rien qui soit le “signe national” que nous fait espérer Mgr l’Archevêque de Paris dans son appel.
    Ce n’est pas avec ces demandes insignifiantes que Dieu va nous écouter et les gouvernants nous entendre.

  9. Oui, rien sur l’euthanazie, et rien non plus d’explicite sur la menace colossale qui pèse sur le mariage. Peut-être l’année prochaine quand il verra le sillage du missile sous-marin…

  10. Tonio a raison. C’est vraiment du politiquement correct.
    D’abord, le cardinal devrait dire plus fort que le 15 août, c’est la fête patronale de la France et que la patrone, c’est la Vierge.
    Ensuite, il devrait dire clairement que la politique familiale du gouvernement est inacceptable pour les catholiques français.
    On va très probablement avoir une réaction de Jean Madiran.

  11. C’est bien sur le principe. Par contre, sur le fond, c’est comme d’habitude: mou du genou. Allez, c’es mieux que rien!

  12. L’initiative était heureuse.
    Le résultat est affligeant.
    Rien n’est dit, c’est plat, c’est creux, c’est banal.
    Pire, les points essentiels, lorsque certains arrivent a les déceler (Euthanazie, avortement, défense de la famille), sont noyés au milieu d’autres sujets (la prière commence par le #1, qui n’a rien a voir avec les sujets les plus préoccupants pour l’église).
    Faire le lien avec son initiative lors des élections sur les points non négociables est utile: souvenez-vous de cette heureuse initiative du même prélat, qui a abouti a un texte ne permettant pas a un catholique de discerner les 3 points non négociables.
    On voudrait saboter le discours de l’Église (consciemment ou inconsciemment), on ne s’y prendrait pas autrement. […]

  13. Beuuuuurk !
    Toujours le langage mouuuuuuu.
    Vraiment, j’en ai marre !
    Quand il s’agit du FN ou des lefebvristes, le cardinal Vingt-Trois sait désigner ses adversaires. Mais il semble incapable de désigner par leur nom (“euthanasie”, etc.) les maux qui nous menacent.
    Comment voulez-vous que nous remportions une victoire avec des chefs pareils, incapables même de désigner clairement l’ennemi ???
    Moi, le 15 août, je prierai la sainte Vierge de nous donner des évêques dignes de ce nom…

  14. à C.C
    je ne vois pas comme vous que Tonio persécute l’Eglise en constatant simplement que Monseigneur Vingt-trois reste quasiment muet sur la vie.
    Il y a Dieu merci bien des clercs qui, suivant les injonctions des Papes successifs, s’engagent sans ambiguité pour la Vie et ils constituent bien eux aussi l’Eglise fidèle et raisonnable non ?
    Il y a des moment dans l’histoire où il n’est pas absurde de changer un peu l’eau des bénitiers.

  15. C’est mou mais nous pouvons lire :
    Pour le mariage (et plus particulièrement l’adoption) des homo : “qu’ils cessent d’être les objets des désirs et des conflits des adultes pour bénéficier pleinement de l’amour d’un père et d’une mère.”
    Pour l’euthanasie :
    “tout au long de leur existence, particulièrement dans les moments douloureux.”
    Et plutôt que de critiquer nos évêques, prions pour eux et accueillons leurs gestes avec obéissance et Charité.

  16. @ CC,
    Paul VI a demandé que l’Eglise s’abstienne à l’avenir de soutenir les régimes qui ne respectent pas les droits de l’homme. Benoît XVI enseigne que la religion catholique doit être purifiée par la raison. Vatican II dit que les fidèles ont la possibilité de présenter des requêtes.
    L’Eglise de papa où le clergé avait tous les droits et où le fidèle n’avait que celui d’applaudir est terminé. On peut être très reconnaissant au clergé, tout en gardant son jugement fondé sur la raison et les droits de l’homme.

  17. Cette ligne pastorale de “l’enfouissement”, avec des prières floues qui ne dérangeront en rien l’esprit du monde, présente tout de même plusieurs avantages:
    – la société continue à plutôt bien tolérer la présence de catholiques et la parole des évêques ne provoque pas de remous
    – les progressistes supportent assez bien Rome et BXVI, les évêques et pretres faisant en majorité ‘tampon’
    – les diverses interfaces entre l’Eglise et les pouvoirs politiques fonctionnent plutot bien
    – la situation financière, politique, médiatique de l’institution écclésiale est relativement stabilisée.
    A l’inverse, une pastorale plus claire et affirmée, pointant les réels dangers pour les âmes et reflétant les priorités définies par le saint père, présenterait des dangers sur tous ces points.
    A titre personnel, j’opte cependant sans hésiter pour la seconde voie.

  18. “C’est mieux que rien”.
    Mais il n’y a pas rien. Le 15 août dans mon missel il y a la prière royale dans une langue superbe et qui englobe toute la France. Il n’y a pas lieu d’en ajouter une autre, du moins pour cette fête en France.
    Bien sûr, pour un saint nouvellement canonisé, français ou autre, c’est bien de rédiger une nouvelle prière moderne. Il n’y a pas lieu de le faire pour l’Assomption en France.

  19. @c.c.
    D’aucuns vous ont déjà – volontairement ou non – répondu.
    Néanmoins je ne comprends pas votre attaque ad hominem, ni les raisons que vous avez d’être choquée.
    Je commence par me réjouir de cette initiative. Pour le reste, puisqu’on m’invite à prier, je déplore que cette prière soit si pauvrement horizontale, si pleine de généralités. Là où vous voyez tout à la fois évoquées les menaces contre le mariage, la vie à son début et à sa fin, je peux ne voir que des considérations générales sur le bon gouvernements et contre la concussion. Faut-il rameuter le ban et l’arrière ban pour ça ?
    Il est dommage lorsque l’on fait si rarement montre d’opposition contre les abus de droit de l’autorité publique, en unissant derrière soi toute l’Eglise qui est en France, de le faire mollement et avec tant de flou.
    Est-ce crucifier l’Eglise que de le reconnaître ? De se montrer “adulte dans la foi” comme on nous l’a tant répété ?
    Prier, oui. Bêler, non

  20. @c.c.
    “vouloir le Christ sans l’Eglise” à propos de mes trois lignes ?
    Ce qui est excessif est insignifiant.

  21. Oui, c’est mieux que rien mais à peine hélas. Il convient de critiquer nos évêques afin qu’ils ne s’endorment pas. Ce n’est pas de la méchanceté mais simplement de l’exigence: pour entraîner les catholiques à résister au politiquement correct franc-maçon et radsoc, il faut de l’énergie, pas de l’eau de rose pas même de l’eau bénite!
    La fête du 15 Août en France est une fête nationale: Louis XIII en a fait le voeu. TOUS les Français et leur patrie ont été voués à la TS Vierge, même ceux qui n’y croient pas. Si ce n’est pas le président de la CEF qui le rappelle il faut bien que d’autres s’en chargent pour qu’un jour il ose en parler lui-même. Ce jour là je serai le premier à l’en féliciter.

  22. Mieux que rien ? Sans doute, mais c’est le “minimum syndical” et un peu langue de buis, tout de même.”L’unité de la formule devrait faire signe”…Ça n’emporte pas franchement la conviction.
    Quant aux “indications de leurs consciences”, c’est franchement piégé. Qu’attendre de consciences aussi déréglées qu’une boussole sur un champ magnétique ?
    Et puis un 15 août, une référence explicite à la Sainte Vierge serait de bon goût, non? Pas la peine d’aller à Lourdes deux fois par an pour devenir amnésique!

  23. La présentation de la prière fait référence à l’Assomption, c’est vrai, et la prière s’achève par une demande d’intercession de Notre Dame. Il reste que l’origine de la vraie fête nationale reste dans l’ombre.

  24. Quel dommage de ne pas s’adresser à la Vierge Marie comme à notre Mère. Les prêtres, surtout, font fondre son Coeur de mère, elle ne pourrait résister à la prière des prêtres. Elle est plus Mère que Reine. Elle est ô combien Reine, mais plus encore, elle est Mère.
    Restons unis. Prions pour notre archevêque qui est probablement en train de se ressourcer quelque part. Ne l’abandonnons pas, il a vraiment besoin de nos prières.
    Et si on veut que les vœux sociaux-économiques de Mgr Vingt-Trois soient exaucés plus rapidement, attaquons la tête:
    Messes de réparation pour les outrages sans nom des ennemis de l’Eglise.
    Ne laissons pas les capucins de Morgon agir seuls :
    – cette ancienne confrérie, approuvée par l’église en son temps, mériterait d’être mieux connue et surtout relancée. Elle fut instituée suite à une révélation privée de Notre-Seigneur Jésus-Christ à une tertiaire franciscaine, Jeanne Baillet, en janvier 1873, alors qu’elle priait à Notre-Dame de Paris :
    « Ce que je désire, c ‘est que de bons prêtres, par l’offrande du très saint Sacrifice de la Messe, fassent réparation à la très sainte Trinité des outrages qui lui sont faits dans ces réunions criminelles. Qu’ils s’unissent trois par trois pour honorer par cette union, 1’adorable Trinité, si indignement outragée. Par cette réparation je m’engage à anéantir ces sociétés impies. »

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services