Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Année sacerdotale : découverte décapante

On pourrait annoncer : après Pinder et Zavatta, Venez découvrir le clown Gaby et son site internet!

Quand vous saurez qu'il est prêtre (aucune notion sur son site ni de sa prêtrise ni de son ordination) et responsable diocésain, vous passerez votre chemin.

Quand vous découvrirez qu'il habite "impasse de l'église" (ça ne s'invente pas!) à Mâcon, vous comprendrez et ferez demi-tour.

Il est temps que cesse ce scandale (nonciature), fût-il avalisé par l'évêque du lieu dont la mission est de "protéger et encourager l'identité sacerdotale des prêtres" (Benoît XVI). En effet :

"Le Sacerdoce ne tolère pas un mi-temps ni un coeur partagé". (Cardinal Ratzinger).

"Le temps que le prêtre et l'évêque consacrent à Dieu dans la prière est toujours le mieux employé" (Benoît XVI).

"La fonction sacerdotale est essentielle et irremplaçable pour l'annonce de la Parole et la célébration des sacrements, de l'Eucharistie avant tout… Il faut donc demander au Seigneur d'envoyer des ouvriers pour sa vigne, mais aussi pour que les prêtres manifestent la joie de la fidélité à leur identité et l'enthousiasme de leur mission" (Benoît XVI).

"Le prêtre est l’homme de l’avenir : il est celui qui a pris au sérieux les paroles de Paul : « Vous êtes ressuscités avec le Christ : recherchez les choses d’en-haut ! »14. Ce qu’il fait sur terre est de l’ordre des moyens ordonnés à la Fin ultime" (Benoît XVI, hier).

Ce même Pape qui nous dit de prier pour les prêtres, tous nos prêtres.

(merci à EM)

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

20 commentaires

  1. J’ai lu un article dans un journal où dans les années 50-60, un prêtre, le Père Robert Simon (1913-2000) dit “l’abbé volant” effectuait des plongeons depuis des très hautes hauteurs (ponts) pour récolter de l’argent pour sa paroisse.
    Et je me rappelle un film avec Jean Reno où il interprétait un prêtre mexicain qui faisait masqué et incognito des combats de boxe (histoire véridique portée à l’écran) pour récolter de l’argent pour un orphelinat qu’il avait fondé – ça date un peu comme film mais jeune j’avais beaucoup aimé.
    Le problème du site dont vous parlez est peut-être qu’il ne permet pas de comprendre le caractère sacré du sacerdoce et la qualité de prêtre du père Gaby au service de l’église catholique. Ce n’est peut-être qu’une histoire de présentation.
    [La comparaison peut être risquée. Mais il y a avant tout la question du temps consacrée à ces représentations plus qu’à ses ouailles. Regardez son agenda… et ensuite vient celle de l’identité du prêtre, du sérieux de la conduite qui va avec sans pour autant être triste, etc.
    Et à l’heure où on manque de prêtres, des sacrements qui ne sont plus dispensés, il devient urgent, comme le dit Benoît XVI de revenir sur les seuls fondamentaux du prêtre.
    Lahire]

  2. C’est vraiment n’importe quoi. On s’étonne qu’il y ait encore des fidèles à l’église !
    On pourrait peut-être suggérer à l’évêque de mettre des religieuses sur le trottoir pour amener les pénitents à l’Evangile ?
    Quand donc serons-nous débarrassés de ces crétins qui ne font rien de ce qu’ils doivent faire. Il a le temps ce clown de s’occuper de ses ouailles ? De faire son boulot de prêtre : donner les sacrements par exemple. C’est vrai que ça doit faire un drôle d’effet de recevoir l’hostie de mains encore brillantes de paillettes. Il fait le caté, il enterre les morts, il reçoit les fiancés, ceux qui veulent faire baptiser leur enfant, il assiste les malades, … …. Il doit être vachement efficace !

  3. son site dit quand même :
    “Ce clown vient nous parler de la vie, du monde, de la société, en lui offrant le “sourire de l’Evangile”
    et la jaquette du CD :
    “C’est ma foi de prêtre, ma vie d’homme et mon être de clown qui sont devenus écriture”.
    Question presque jésuite : un prêtre ne peut peut être pas devenir clown, mais un clown qui a trouvé la Foi peut-il devenir prêtre ???

  4. Des clownerie en liturgie ? Hélas, il y a bien d’autres exemples : http://www.gloria.tv/?media=1362

  5. Votre poste est bien dur et je ne comprend pas bien la ton démesuré de touts ces propos.
    [Ce n’est pas mes arguments qui vont vous répondre, mais les paroles du Pape en cette année sacerdotale : reprenez les textes en lien. Regardez l’emploi du temps de ce prêtre et vous verrez qu’il ne lui reste pas grand chose pour l’essentiel de son ministère.
    Lahire.]

  6. je viens de faire un tour sur ce site et j’ai découvert plus d’appels à se cultiver, à lire les écrits du pape, à visiter les abbayes, à inscrire mes enfants au scoutisme catholique, …..et j’en passe dans la même veine, que sur le site de mon diocèse ou à part les horaires de messes et le nom des responsables, il n’y a rien. bien sûr la page d’accueil n’est pas du meilleur goût, mais à part ça, ce site est très bien fait et dans un très bon esprit !
    Avez-vous été plus loin que la page d’accueil ??
    [On ne parle pas du même site alors, sauf si vous avez cliquez sur le lien “catholiens” ou sur un autre accessible depuis la page d’accueil, mais qui n’est plus le site. Nulle part sur les 6 pages propres de ce site, il ya ce que vous découvrez. Votre dernière question est bien décalée, vu les renseignements que je mets dans ce post. Mais au fait, l’avez-vous lu? Lahire]

  7. Je vous trouve également un poil dur . (Je précise , j’ai bien lû tout votre post).
    “un mi temps ou un coeur partagé…” cette phrase semble s’appliquer davantage au célibat des prêtres qu’à leur passe- temps…ici présentés comme un moyen d’evangélisation , sur la page d’accueil du site tout de même. ( Gaby nous annonce le sourire de l’Evangile )
    Après, les spectacles ont l’air un peu mièvres…(je suis polie) mais là on est dans le jugement de goût. On ne sait pas,les résultats. Et par ailleurs , on ne sait pas combien de temps il consacre à la prière, au malades, aux mourants, etc. Vraiment , on l’ignore.
    PS : cette question de l’occupation des prêtres est interessante, et un peu mystérieuse…dans ma “communauté de paroisse”, il n’y pas de clown, et je ne sais pas vraiment ce que font les prêtres. J’aimerais bien ! parce que certain le Dimanche sont tellement fatigués qu’ils ne peuvent pas distribuer la communion, et restent assis ( parfois , à deux!) pendant les laics qui distribuent…

  8. je ne comprends pas qu’on puisse être indulgent avec Gaby !!!
    En même temps, ses messes ressemblent plus à un cirque qu’à autre chose, alors il reste logique dans son rôle de clown…..

  9. Je vous trouve bien dur et bien absolu dans vos jugements. Le Père Guy Gilbert ne se ballade-t-il pas en loubard pour toucher les loubards ? Le Christ ne mangeait-il pas “avec les pécheurs et les publicains” au grand dam des pharisiens. Don Bosco n’allait-il pas jusqu’à dire “si pour sauver une âme le démon me demandait un coup de chapeau, je le lui donnerai sans hésiter…”
    Ne jugeons pas son intention, même si nous pensons qu’un prêtre a mieux à faire…
    Amitiés.
    [Je profite de votre commentaire poli et argumenté pour répondre plus largement à d’autres que je ne me permettrais pas d’infliger à nos lecteurs.
    Il n’y a pas de jugement de ma part dans mon post. Un peu d’humour, comme en fait sûrement ce clown tant défendu. Les citations du Pape irritent certains lecteurs, alors on les considère comme mes jugements. Etrange, cette perte d’objectivité dans l’adversité.
    ensuite, le père Gilbert remplit son oeuvre de prêtre auprès des loubards. La tenue, l’attitude peut choquer ou plaire : là, on peut pinailler effectivement, mais je m’en garde.
    Don Bosco donne un coup de chapeau : une seconde pour sauver une âme. Combien de jours (regardez son programme) passés en représentations? Combien d’autres en répétitions, cadrage technique, etc?
    Quand au Christ, il mangeait avec les pharisiens et tant d’autres sans cacher son identité où jouer un rôle.
    On est loin de Gaby, quand même… non?
    En pleine année sacerdotale et en lisant et méditant tout ce qui dit du Pape ou à Ars ou encore à la congragation pour le clergé, eh bien, cette affaire choque. Désolé…
    Lahire]

  10. Et qui vous dit qu’il ne célèbre pas la messe convenablement ?

  11. Les jeunes filles rêvent du prince charmant. Puis elles se marient et l’homme qu’elles idéalisaient tombe de son piédestal. Tout un travail d’accommodation est donc nécessaire à cette jeune femme pour aimer son mari dans son humanité et son imperfection… Cette petite description, je la mets en parallèle avec l’histoire de ce prêtre-clown qui ne correspond pas à l’idéal du prêtre que notre Pape rappelle très justement. Cela peut nous être horripilant et déclencher des allergies profondes (que je partage) mais plus le temps avance, plus je prends conscience que la perfection n’est pas de ce monde et qu’il faut faire avec. La où le bas a blessé, c’est au niveau des supérieurs de ce prêtre qui n’ont pas su lui expliquer avec douceur et amour que dans le sacerdoce, il y a des exigences et que celles-ci sont source de grandes joies mais que ce ne sont pas toujours celles auxquelles on aspire spontanément (clown par ex). Des cas de ce genre où l’Eglise a une frousse bleue d’imposer un peu de rigueur sont légion! Cela contribue hélas à la discréditer aux yeux du monde.

  12. Moi, je suis à fond partisan que “Gaby” fasse son métier de clown !
    Au moins, pendant qu’il fait le clown, il ne fait pas de sermon où il risquerait de dire d’énormes âneries.
    Mieux vaut faire rire les gens en faisant le clown, que de les faire se damner en déblatérant des hérésies durant ses sermons.

  13. Pourquoi faire le clown ?
    Par Mgr Yves Patenotree, archeveque de Sens-Auxerre..et ancien clown lui-même !
    http://www.france-catholique.fr/Clown-par-foi.html

  14. S’il les amène à Dieu par le rire, alors tant mieux. On pense à Don Bosco qui faisait des acrobaties pour attirer les fidèles. On pense au père Duval.
    Il n’est pas responsable du fait qu’il n’y ait plus de prêtres.
    A sa manière, il exerce son ministère.
    Il n’y a rien d’offensant dans ce prêtre-clown, ou alors il faut croire que les clowns sont indignes par essence?
    Elever des âmes vers le beau, le bon, le bien, c’est les élever vers Dieu.
    La relation de chacun à Dieu est unique, pour certains elle implique un grand rigorisme extérieur, pour d’autres une grande joie de vivre, du chant, des paillettes, pourquoi pas?
    Pourquoi penser qu’il ne se lave pas les mains avant de donner l’hostie? Pourquoi penser que ses sermons sont nécessaiement mièvres?
    Quant à ses spectacles, s’il en fait un par an, ça ne prend quand même pas un temps fou.
    [Regardez son agenda sur son site et vous aurez la réponse. Lahire]
    Peut-être le temps que d’autres prêtres prennent pour se reposer, jouer au golf, voir leurs amis, dîner chez des paroissiens, etc.
    “ne jugez pas et vous ne serez pas jugé”
    Vouloir le mettre dans un moule, c’est un déni à mon avis des multiples facettes que peut prendre l’amour de Dieu.
    [C’est vrai. Lahire]

  15. Il est clair que la question de l’emploi du temps du prêtre est importante. Surtout par les temps qui courrent et surtout en cette année sacerdotale.
    Ce qui est important je pense c’est l’intention de ce prêtre.
    Alors je propose de prier pour le père Dominique Auduc afin qu’il puisse discerner ce que Dieu lui demande et qu’il retrouve sa parternité spirituelle sur les âmes qui lui sont confiées.
    Demandons aussi à l’Esprit Saint qu’il donne sa lumière aux évêques afin de guider les brebis de leur diocèse.
    Qu’ils aient l’audace de prendre les décisions importantes avec beaucoup de miséricorde
    Amen !
    Bernie

  16. Il semble fortement que ce père gaby participe de toutes les excentricités dénoncées par le saint père, à moins qu’il n’aie une double personnalité. Je le vois bien participer à des messes spectacles comme on en voit beaucoup hélas sur telles ou telles photos.
    Faire le clown a pour principe de caricaturer en se servant de son aspect et de son exemple, les excès des hommes. Un prêtre ne peut se servir de sa personne sacrée pour faire cette besogne… point barre…
    Heureusement la génération des pères gaby vieillit fortement. Dans une vingtaine d’années les jeunes abbés qui sortent actuellement des séminaires les auront remplacé, et tant mieux. Il y aura moins d’églises sans doutes mais nulles doutes que nos prêtre auront plus le sens du sacré…
    Je ne comprends pas comment l’Evêque du lieu tolère de tels comportements qui minent l’Eglise et s’apparentent fortement aux fumées de satan dénoncées par Paul VI.
    Guy

  17. Bonjour,
    Je suis très proche de l’esprit du SB. Pourtant, il se trouve que je connais un tout petit peu le Père Auduc, pour l’avoir croisé dans une paroisse dans laquelle il était il y a quelques années. Et il se trouve aussi qu’il convertit ENORMEMENT de jeunes. Alors, mon Dieu, sans doute ne savons-nous pas tout… (et notamment, de sa vie de prière).

  18. [Pfff… Lahire]

  19. A ouaip
    Je le connais et c’est tout l’inverse de ce que vous dites

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique