Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Anne-Lorraine : l’hommage de Valeurs Actuelles

est à lire. Extrait :

"Philippe Schmitt sait que la question du pardon va se poser : « C’est personnel. Mais le devoir de protection de la société est bien là. Je souhaite que la mort d’Anne-­Lorraine puisse servir. Je me sentirais fautif si mon pardon conduisait à une autre victime. Je n’en veux pas trop à l’individu, j’en veux plus au système qui fait qu’un gars comme ça puisse se promener sans problème dans la nature. Je ne veux pas qu’il ­puisse récidiver. C’est une question de volonté, pas de moyens. »

À Senlis, samedi dernier, le colonel Philippe Schmitt citait un grand chef militaire : « Ceux qui sont morts nous regardent et ne nous ont pas dit de nous arrêter. » Devant les deux mille personnes nouées par la peine et la révolte, il prenait cet engagement : « Anne-Lorraine, dorénavant, je mettrai toute mon énergie à ce que ton sacrifice ne soit pas vain. Ne rien faire serait pire que tout. »

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]